Imprimer

Domicile partagé par des personnes malades psychiques - 56 - Vannes



Mis à jour le: 05-12-2008

Type d'action :

  • Logement, Habitat
  • Accessibilité, Mobilité
  • Soutien à domicile

Région : Bretagne

Porteur(s) de l'action :

Association "La Clairière-Beaupré"

Objectif(s) et bref descriptif :
Créer un milieu de vie permettant à des personnes malades psychiques destabilisées de retrouver un équilibre en vivant avec d'autres dans un milieu de vie ouvert sur l'extérieur, tel est l'objectif de La Clairière-Beaupré, à Vannes. Fruit de la coopération de trois organismes HLM et géré par une association de parents et d'amis des malades, l'établissement encourage l'autonomie d'une petite dizaine de résidents, malades psychiques, avec l'aide d'une auxiliaire de vie au quotidien et d'un suivi médical extérieur.

Origine(s) :

En 2004, des parents de malades réunissent en association, aidés et soutenus financièrement par le Conseil général du Morbihan, et crééent à Vannes "un lieu de vie" au sein de trois petites maisons louées à la ville. 
Huit à neuf personnes handicapées psychiques adultes qui précédemment vivaient chez leur parents peuvent ainsi vivre ensemble, tout en étant aidées par un auxiliaire de vie chargé d'assurer dans le concret la vie quotidienne et harmonieuse des résidents.

Description détaillée :
Avec l'aide d'un infirmier psychiatrique, qui vient à temps partiel, d'infirmières de ville qui passent tous les matins préparer les médicaments, du médecin de ville ' toute une organisation s'est faite autour des résidants pour leur permettre de vivre de manière quasi-autonome et ensemble. Toutes les après-midi, ils se rendent à "Vannes Horizons" association spécialisée leur permettant de mener des activités : chant, aquarelle, gymnastique, sophrologie' Une vraie fraternité s'est donc ainsi nouée, avec l'aide de bénévoles qui viennent aussi tous les lundi pour accompagner les résidents à une sortie.

Cette association se rattache à la "Fédération des demeures des sources vives", qui regroupent plusieurs centres de vie de ce type et qui définit ainsi les principes de ces domiciles partagés :
- Un milieu de vie qui fonctionne comme une famille rassemblée,
- Un milieu de vie non médicalisé,
- Une communauté de vie avec quelques obligations de base (une charte),
- Un milieu d'ouverture vers l'extérieur et non un repli par rapport au milieu environnant,
- Des bénévoles qui s'engagent à soutenir le lieu de vie.

Impact(s) :
Des témoignanges de tous, ils ressort que les résidents ont beaucoup progressé dans leur autonomie et leur capacité à vivre à ensemble.
Le président de l'association Jacques Escolan, père d'un des jeunes, explique que son fils n'est plus le même depuis qu'il vit là. "Lui qui s'enfermait dans sa solitude est perçu ici comme un «boute en train»". Quand à Bruno ', il a déclaré l'autre jour "Maintenant, j'ai 3 s'urs et 5 frères".

Partenaire(s) :

Conseil général du Morbihan

Moyens :
L'association constituée finance à hauteur de 150' par mois par résident.

Le Conseil général verse 210' par résident.

Les résidents payent un loger de type HLM au CCAS de Vannes et peuvent bénéficier de l'allocation logement. Ils perçoivent par ailleurs l'AAH.

Contact action : Marie-France FROGER

La Clairière-Beaupré
10 rue de la Mairie
01310 Buellas
Tel: 04.74.24.20.38
Mail: --