Imprimer

Plateforme « 13 en Partage » : mutualiser moyens et compétences pour démocratiser l’accès à la culture



Mis à jour le: 30-01-2014

Type d'action :

  • Culture, Sport
  • Loisirs, Vacances
  • Développement urbain, Vie des quartiers
  • Lutte contre l'exclusion sociale
  • Gouvernance, partenariats institutionnels
  • Participation des habitants

Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Sur le vif :
« On voulait découvrir autre chose, un autre style de musique. Le classique, on ne connaît que par ce qu'on entend parfois à la radio ou à la télé. On voulait s'ouvrir à autre chose que la musique africaine que l'on connaît bien. Et puis, c'est bon aussi de faire une sortie, de rencontrer d'autres personnes. »
Des bénéficiaires du RSA ayant participé au dispositif 13 en partage dans le cadre du Festival International de Piano de la Roque d'Anthéron – 2011

Porteur(s) de l'action :
Conseil général des Bouches-du-Rhône


Objectif(s) et bref descriptif :
Afin de développer le goût et de la pratique du  sport et de la culture des publics relevant de ses compétences légales, le Conseil général des Bouches-du-Rhône a mis en place une plateforme de mutualisation des moyens et compétences de différentes directions. La plateforme « 13 en Partage » composée de professionnels issus des différents services et coordonnée par une animatrice, propose des actions sportives et culturelles, tout en mobilisant l’ensemble des relais pour une médiation adaptée à tous les publics. Cet outil au service de l’épanouissement sportif et culturel de tous permet, à travers l’ensemble des actions, de favoriser la cohésion sociale tout en améliorant la transversalité entre les services du Conseil général.


Une certaine idée du partage...


Origine(s) :
Dans les années 2000, afin de favoriser le croisement et la mise en cohérence ses politiques volontaristes avec ses politiques obligatoires, le CG confie l'amélioration de la qualité de l'accueil à la directrice général adjointe du cadre de vie, en charge notamment de la culture, de la jeunesse, des sports et de la vie associative. Une démarche transversale qui encourage la collectivité à s'appuyer sur ses compétences obligatoires en matière d'action sociale pour développer une politique volontariste d'accès à la culture et au sport, favorisant la cohésion sociale et l'épanouissement de tous.
En 2010, la plateforme « 13 en partage » est créée. Dès lors, la politique culturelle de la collectivité et la politique jeunesse et sport amplifient leur action en élargissant et diversifiant les publics dans les équipements, mais également en sensibilisant et en accompagnant les partenaires associatifs. Les dispositifs comme les séjours éducatifs et sportifs ou des évènements spécifiques servent d’appui à ce développement. Ainsi, la mise en place d’un travail transversal entre le secteur social, culturel et sportif permet la mise en commun d’objectifs partagés et un mode de fonctionnement plus efficace.

Description détaillée :
« 13 en partage » est une démarche à destination des relais du Territoire, structures relevant du champ social, socio-professionnel, socio-culturel ou médico-social. Elle contribue à la rencontre entre les acteurs de la culture ou du sport, les acteurs du social et leurs publics, notamment ceux qui en sont les plus « éloignés » pour des raisons diverses : économiques, sociales, familiales ou géographiques. Aller au musée, au spectacle ou pratiquer une discipline artistique ou sportive, doit être possible à tout moment…
Pour ces publics, 13 en partage propose une sélection d'actions et d’évènements spécifiques avec une médiation adaptée en précisant les coordonnées des personnes ressources à contacter pour réserver des visites, des ateliers ou des spectacles.


« 13 en partage », œuvre autour de 3 axes:
- Favoriser un accès pour tous à des propositions  culturelles ou sportives sur tout le territoire départemental : en sélectionnant des actions, évènements et visites guidées en accès gratuit, en organisant des réunions d’information, en mettant en œuvre de la médiation avant et pendant l’action (médiateurs, guides, documents pédagogiques…) ou encore en mettant à disposition des moyens de transports en cas de déplacements longs. Les relais prennent le contact des personnes ressources ou des porteurs de projets culturels ou sportifs pour réserver les visites, ateliers et spectacles et accompagnent leurs publics lors des sorties. Par exemple organisation de la Journée des printemps au Château d’Avignon, exposition « Un lieu, des liens » ou « César» aux Archives et Bibliothèques Départementales.

- Mener des actions spécifiques ou projets territoriaux entre une structure sociale et un opérateur culturel ou sportif, en montant des projets avec la Direction de la Culture ou le service des Sports. C’est par exemple le cas pour le Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron pour lequel différentes activités ont été proposées a destination du public de 13 en partage : une séance avec un musicologue suivie d’un piquenique avant d’assister au concert. Une approche qui vise à sensibiliser les publics à des pratiques dont ils sont parfois éloignées.

- Sensibiliser et former les professionnels du social afin de les inciter à utiliser le levier culturel ou sportif dans leurs pratiques : création d’une session de quatre journées de formation-sensibilisation « Culture-Sport, outil du travail social », mais aussi renforcement de l’information sur la programmation des équipements culturels auprès des acteurs du social, le tout contribuant à l’émergence de pratiques transversales aux deux directions.


« 13 en partage », un outil au service du social
« 13 en partage », anciennement appelée « Plate-forme Territoires et publics prioritaires » (PTPP) est animée par un comité de pilotage  composé d'une vingtaine de personnes issues des différents services du CG. La plateforme contribue à la rencontre entre les acteurs de la culture, du sport et du social afin que leurs publics, notamment les moins sensibilisés à ce genre de pratiques puissent aller au musée, au théâtre ou exercer une discipline artistique ou sportive.
La plateforme sélectionne des propositions avec un accompagnement adapté par les acteurs de terrain qui peuvent contacter les personnes ressources pour s’inscrire à des visites, des ateliers ou des spectacles. L’accès à ces activités est par ailleurs facilité par le fait que le Conseil général est organisateur ou partenaire des évènements. Au cas par cas, une aide à la mobilité peut être mise en place sous condition afin de faciliter encore l’accès de la population. Les publics bénéficiaires sont ceux considérés comme « prioritaires » par le Cg : allocataires du RSA, jeunes de 18-25 ans en insertion sociale et professionnelle, usagers des Maisons Départementales de Solidarité (MDS), enfants placés dans le cadre de la protection de l'enfance, publics des structures sociales de proximité (centres sociaux, associations de quartiers…), seniors, personnes handicapées ou encore collégiens.


L’année 2013, une année culturelle exceptionnelle
Le territoire « Marseille Provence » qui s’étend d’Arles à la Ciotat en passant par Salon de Provence, avec son label « Capitale européenne de la Culture », bénéficie en 2013 d’une abondance de propositions artistiques et culturelles. Le Conseil général, partenaire de cet événement, engage tous ses moyens pour soutenir l’association Marseille Provence 2013 en charge de ce grand projet. Dans ce contexte, l’action de la plateforme « 13 en partage » prend une dimension particulière : elle se mobilise pour amener les publics à la rencontre de très nombreuses propositions de grands opérateurs culturels.



Programmation 2013 (http://www.cg13.fr/cg-13/13-en-partage/)

Impact(s) :
La plateforme a mobilisé 900 personnes en 2010, 1 800 personnes en 2011, 2300 personnes pour 50 structures sociales concernées en 2012, soit en deux ans 155 % de hausse de participation.

Le département note une hausse de la participation tant au niveau des partenaires que des porteurs de projets, ainsi qu’une meilleure appropriation en interne, et une visibilité en externe renforcée par Marseille Provence 2013.

Des outils de communication sont en développement comme les tableaux de bord et un contrôle de gestion a commencé une évaluation de la démarche.

Partenaire(s) :
Partenaires insertion, Maisons Départementales de la Solidaité, Centres sociaux, Mecs, Foyers d’hébergement, Associations de quartier, Musée départemental Arles antique, Château d’Avignon, Festival International de piano de la Roque d’Anthéron, Théâtre des Salins, le Stade Marseillais Université Club…

Moyens :
Humains :
Une des missions de la chargée de projet politique de la ville, en plus de ses projets propres est d’animer et coordonner cette démarche.
Le comité de pilotage est composé d'une vingtaine de personnes issues des différents services du Cg.
Un groupe de volontaires internes au Conseil général accompagne, conseille et sensibilise les publics à l'occasion de leurs sorties.

Financiers :
40 000 € en 2012 pour un budget transport relatif à l’aide à la mobilité.
Et 90 000 € pour un appel à projet auprès des structures culturelles.
Appuis sur les relais locaux.

*Mention légale :
Le contenu de cette fiche relève de la seule responsabilité de l'Agence Apriles et ne peut en aucun cas être considéré comme reflètant la position des partenaires soutenant le projet Apriles.
Contact action : Annick COLOMBANI
Directeur général adjoint « Cadre de vie »
Conseil général des Bouches-du-Rhône


Tel: 04 13 31 15 81
Mail: annick.colombani@cg13.fr