Imprimer

Résol'Handicap : un réseau social bien réel - 69



Mis à jour le: 28-09-2012

Type d'action :

  • Loisirs, Vacances
  • Intégration
  • Lutte contre l'exclusion sociale
  • Accès aux droits
  • Accessibilité, Mobilité
  • Soutien aux aidants
  • Bénévolat

Région : Rhône-Alpes

Sur le vif :
« C'est un bon tremplin pour être plus sur de soi et sortir de l'isolement. Depuis peu, une habitante du quartier, avec qui j'ai été mis en relation par le binôme qui m'accompagne, m'aide dans ma participation au centre social et mes responsabilités au sein de la délégation. C'est un réel échange et j'ai désormais plus de facilités à aller vers les autres ». Un membre du réseau

Porteur(s) de l'action :
Délégation départementale du Rhône de l'Association des Paralysés de France (APF)

Objectif(s) et bref descriptif :
En 2011, alors que la délégation APF du Rhône se trouve confrontée, au travers du parcours de ses membres, à des situations de fort isolement social et à leurs difficultés pour définir un projet de vie, elle décide d'encourager l'inclusion de la personne handicapée dans son quartier par la création d'un réseau de solidarités de proximité. Résol'Handicap réunit personnes handicapées et bénévoles valides, dans une démarche d'entraide et d'apports réciproques : aux bénévoles de soutenir la personne handicapée dans la découverte de son environnement proche, de lui faciliter les premiers contacts avec les réseaux existants de voisinages, associatifs et institutionnels, pour qu'elle puisse s'inscrire dans la vie du quartier, s'y impliquer et devenir acteur de son projet de vie.

Origine(s) :
Ce sont des constats croisés qui ont incité l'association des paralysés de France (APF) du Rhône à développer le projet Résol'Handicap. D'une part, une action pilote, menée par l'association CAP'Agir ensemble auprès de parents d'enfants en situation de handicap confrontés à la grande précarité, fait apparaitre la nécessité de les accompagner dans l'accès à l'information, à la vie sociale, dans le contact avec les institutions et décideurs. D'autre part, une enquête sur le projet de vie, conduite par le conseil du Rhône de l'APF auprès de ses adhérents, sur le projet de vie, confirme la difficulté pour les personnes handicapées et leur famille, non seulement de trouver du soutien, non seulement pour compléter ce projet, alors qu'il est un des éléments essentiels leur permettant de préciser leurs attentes, mais également pour le mettre en 'uvre en s'appuyant sur les bons interlocuteurs. Le seul accompagnement des professionnels du médico-social reste insuffisant et beaucoup ne sollicitent pas le monde associatif dont l'offre est relativement limitée. Enfin, quand des structures de droit commun ont les possibilités d'accueillir des personnes handicapées, comme les centres sociaux pour ce qui est de la petite enfance, la demande ne s'exprime pas toujours, les parents s'autocensurant pour l'inscription de leur enfant handicapé à une activité, par crainte d'essuyer un refus.
Un groupe projet est alors créé au sein de l'APF, réunissant des élus de la délégation du Rhône, des représentants d'établissements gérés par l'APF, de structures du secteur du handicap ou non, de bénévoles afin de poser un diagnostic - redonner aux personnes soutenues le pouvoir d'agir en les aidant à s'intégrer dans leur environnement proche et en leur permettant d'y puiser les ressources facilitant leur projet de vie - et d'apporter une réponse. Résol'Handicap est lancé en février 2011 à titre expérimental pendant 9 mois, sur le troisième arrondissement de Lyon et sur Villeurbanne, deux territoires où de nombreux contacts préexistent avec les partenaires et les acteurs locaux. Un salarié de la délégation du Rhône de l'APF est désigné pour coordonner le projet, avec une double mission : veiller à l'intégration des adhérents, des personnes handicapées et des bénévoles, dans le réseau, mais aussi sensibiliser les structures existantes sur les quartiers (centres sociaux, maison des jeunes et de la culture, clubs de sports, médiathèques, services publics') à la situation des personnes handicapées qui y résident.

Description détaillée :
Résol'Handicap relève d'une double logique. D'une part accompagner et soutenir les personnes handicapées désireuses de s'impliquer dans leur démarche d'inclusion, à la fois par un soutien individualisé de la part des bénévoles mais également collectif avec l'organisation d'activités communes au sein du réseau ; d'autre part mobiliser et sensibiliser les réseaux et acteurs déjà présents sur le quartier, pour en faire des facilitateurs de cette inclusion. C'est là un des rôles du coordinateur. Ainsi un important travail est mené en amont de l'action des bénévoles auprès des élus et services de Lyon et Villeurbanne pour impliquer dans la démarche les conseils de quartier, les lieux d'accueil d'activités sportives ou culturelles. Des partenariats, formalisés ou non par des conventions, ont été organisés avec les centres sociaux de Villeurbanne et Lyon 3 afin de faciliter non seulement la participation des membres de Résol'Handicap aux activités proposées mais aussi de les aider, à terme, à s'impliquer dans la vie de l'association : c'est ainsi qu'a la rentrée 2011, une des personnes soutenues est référente APF pour le partenariat conclu avec le centre social Bonnefoi, sur Lyon 3, et elle s'investit dans l'organisation d'une conférence sur la différence. D'autres collaborations ont progressivement été établies avec des réseaux tels que Solidarités nouvelles face au chômage, un Système d'Echange Local (SEL) ou encore Voisins Solidaires.
L'objectif n'est pas de multiplier le nombre d'intervenants autour des personnes et des familles mais d'organiser une solidarité de proximité gratuite, volontaire et en adéquation avec le projet de vie de la personne tout en facilitant, à l'issue de l'accompagnement, son implication dans la vie associative.

A ce jour, le réseau compte un peu plus d'une vingtaine de membres, soit une douzaine de personnes en situation de handicap moteur, adultes ou enfants avec leur famille, et presque autant de bénévoles qui les accompagnent.
Les personnes accompagnées ont d'abord été repérées au sein de la délégation du Rhône. Elles pouvaient y être déjà accompagnées par un service d'aide à la vie sociale (SAVS) de l'APF et orientées vers le réseau pour que la sortie de cet accompagnement, limité dans la durée, ne se fasse pas trop brutalement et permette une réelle inscription dans le tissu social. Pour d'autres, c'est à l'occasion d'un contact avec l'APF autour d'un problème d'accès aux droits, que leur situation d'isolement et de précarité relationnelle est identifiée. Au fur et à mesure que le réseau se fait connaître, le périmètre de recrutement des membres s'élargit au-delà de la délégation.
Une première étape dans la mise en place du soutien se fait avec le coordinateur. A lui de s'assurer de la volonté de la personne handicapée de s'ouvrir sur son environnement, alors que l'accompagnement par les professionnels est plutôt dans une logique de « prise en charge » plutôt que « faire ensemble ». Une « fleur relationnelle » est ensuite élaborée avec l'accompagné pour faire apparaître les liens informels déjà existants mais souvent masqués par le sentiment d'isolement. Une ou deux rencontres seront ensuite organisées, en présence du coordinateur, avec un binôme de bénévoles dont le soutien consistera à renforcer le réseau existant (proches voisins, professionnels) et à l'élargir pour la réalisation du projet personnel. Ainsi une adhérente de l'APF a sollicité Résol'Handicap car elle ne sortait plus de chez elle depuis deux ans. Deux bénévoles ont soutenu cette passionnée d'histoire, qui réside dans le quartier classé des Grattes ciel à Villeurbanne, vers une association du quartier en charge de la valorisation du site. Elle a pu s'y lier avec une voisine qui aujourd'hui prend le relais du binôme, Résol'handicap se positionnant comme ressource auprès de cette « habitante solidaire », pour réguler, si besoin, la relation. Plus confiante, la personne accompagnée participe désormais à la création et à la gestion d'une bibliothèque au sein de la délégation APF du Rhône.

Une attention particulière est portée aux membres bénévoles. Composés de plusieurs jeunes dont c'est la première expérience associative et de solidarité, mais aussi de jeunes retraités et de mères de familles, ils ont été orientés vers Résol'Handicap par France bénévolat, mais également « recrutés » à la suite d'informations faites dans des écoles professionnelles du secteur social et médico-social. S'y sont adjoints quatre jeunes en service civique, mis à disposition du réseau 2 jours par semaine par l'association Unis-Cité. Dans un premier temps, tous ont été sensibilisés à la réalité du handicap, en participant auprès des professionnels, aux activités de la délégation. Des formations aux gestes techniques et à l'écoute leur sont également proposées. Les binômes de bénévoles sont ensuite constitués et présentés à la personne qu'ils soutiendront au maximum sur une durée de 6 mois, pour ne pas créer de dépendance, à raison d'une demi-journée par semaine ou tous les quinze jours. Reste ensuite à la relation de confiance à s'instaurer, relation facilitée par le partage d'activités et de démarches.
Outre son rôle d' « entremetteur » entre la personne accompagnée et son environnement humain, le binôme peut également aider ponctuellement les personnes et leur famille à être reconnues dans leurs droits et à devenir des interlocuteurs actifs auprès des professionnels.
Pour permettre de mieux suivre les étapes du parcours de la personne suivie et donner une réalité à des progrès parfois très lents et donc démotivants pour les bénévoles, les binômes complètent après chaque visite un tableau de bord. Enfin, à l'issue des 6 mois, un bilan est effectué tant avec les personnes soutenues, qu'avec les bénévoles. Il permet de valoriser le chemin parcouru et de décider si le soutien se prolonge avec des attentes renouvelées et des acquis à consolider.

A l'issue de la phase d'expérimentation, de février à juillet 2011, six personnes handicapées ont terminé leur soutien mais continuent à être membres du réseau : elles contribuent à l'organisation des temps de rencontre collectifs, se positionnant comme pair-aidant. Certaines se sont intégrées en tant que bénévoles dans des associations. Une personne seulement a abandonné. La délégation Rhône de l'APF souhaite donc aujourd'hui étendre Résol'Handicap à l'ensemble de la communauté urbaine du Grand Lyon, tout en étant bien consciente des difficultés : l'important turn-over des bénévoles et la charge du travail de coordination.

Impact(s) :
- Inclusion des personnes handicapées dans la cité
- Renforcement du lien social
- Implication des bénéficiaires
- Renforcement des relations partenariales
- Développement de la complémentarité professionnels/bénévoles

Partenaire(s) :
- Association des Familles de Traumatisés Crâniens (AFTC)
- APICIL (soutien financier)
- Association Astrée
- Fédération des Centres sociaux du Rhône
- Fondation de France (soutien financier)
- France Bénévolat
- Juris Santé
- Solidarités nouvelles face au chômage
- Universités de Lyon
- Ville de Lyon
- Ville de Villeurbanne


Moyens :
Financiers :
Le budget prévisionnel de Résol'handicap pour 2012 est évalué à 26 500 euros, dont 10 000 euros de la Fondation de France et 5 500 euros de l'APICIL attribués pour le développement du réseau après sa phase expérimentale.
Ce budget couvre principalement les charges de personnel dont un prorata pour le directeur de la délégation APF du Rhône. L'élaboration d'outils de communication du réseau a aussi pu être financée en 2012.

Humains :
Un coordinateur, une chargée de mission et le directeur de la délégation APF du Rhône.

____________________________________________
 
>>DOCUMENTS :

>Consulter le "contrat" d'engagement de la personne handicapée.
>Consulter le "contrat" d'engagement du bénévole.
>Consulter la fiche personnelle du suivi et du soutien et le tableau de suivi du parcours.




*Mention légale :
Le contenu de cette fiche relève de la seule responsabilité de l'Agence Apriles et ne peut en aucun cas être considéré comme reflètant la position des partenaires soutenant le projet Apriles.
Contact action : Vincent PLAZY
Coordinateur du pôle solidarités
Délégation APF du Rhône
73 TER, rue Francis de Préssensé
69100 Villeurbanne
Tel: 04.72.43.07.98
Mail: vincent.plazy@apfrhone.fr

Lien internet: www.resol-handicap.com