Bookmark and Share
Version imprimable
Date: 2016-07-18 16:38:48
Lettre d'Apriles n°59 - Avril 2016

         Numéro 59 - Avril 2016             
 
 
Le printemps d'Apriles
Ils auraient pu être plusieurs centaines mais la salle offerte par le Sénat ne permettait d’en accueillir que 200 pour cette première Rencontre organisée par l’Odas avec les maires et les élus locaux autour de la Journée citoyenne, le 16 mars 2016. Car depuis son lancement en 2008 à Berrwiller, l’initiative de son maire Fabian Jordan, repérée et expertisée par Apriles dés 2009, ne cesse de faire des émules et irrigue progressivement tout le territoire : prés de 500 communes dans 77 départements pour 2016. Pour ceux qui en douteraient encore, nous avons compilé les témoignages de ces acteurs pour qui cette journée représente aujourd’hui un moyen aussi simple qu’efficace de démontrer que nos concitoyens aspirent à s’engager pour mieux vivre ensemble.
D’ailleurs, le 
rapport sur le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie publié par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), ne contredira pas ce constat : les Français sont de plus en plus tolérants et prêts à penser leur pays comme multiculturel. 
Et que dire de l’efflorescence continue des initiatives qui témoignent de cette volonté d’habitants d’ élus, de militants associatifs, d’entrepreneurs, de faire vivre une citoyenneté de conviction, de donner du sens à l’action collective, de faire le pari du développement social ?
 C’est le cas à Torcy où depuis 15 ans le projet pédagogique innovant de l’école Bel Air est partagé avec les autres acteurs locaux et participe, au-delà de la réussite des enfants, à celle de tout un quartier difficile. Une action exceptionnelle par sa cohérence, sa constance et la dynamique générée. Et parce que la valeur n’attend pas le nombre des années, ce sont des jeunes qui s’emparent du dossier sensible de la laïcité et de la coexistence des religions. Au sein de l’association coexister, ils dépassent le simple dialogue interreligieux, en menant notamment des actions de déconstruction des stéréotypes religieux auprès de collégiens et lycéens. Enfin, parce qu’une société à besoin de toutes les compétences pour se construire, les liens intergénérationnels sont au cœur de deux actions : l’une plus individuelle, encourage le parrainage de jeunes futurs conducteurs par des retraités ; l’autre recrée, à travers des activités de loisirs partagés, des solidarités traditionnelles au sein de villages bousculés par les évolutions démographiques
De quoi respirer à plein poumon, l’air du printemps.

Vous êtes porteur d'initiative ?
Faites-nous connaître votre action ! 
 

Bel-Air fait tomber les murs de la forteresse « école »
Afin de créer les conditions d’un enseignement accessible à des enfants très éloignés du savoir et de ses codes, le Directeur de l’école élémentaire Bel-Air , à Torcy, a développé au sein de son établissement une démarche pédagogique et des outils favorisant la responsabilisation, l’autonomie et la collaboration des élèves. Ces outils, notamment un réseau informatique et une mini-ferme ont permis de renouer le lien avec les familles, de créer des partenariats avec les autres acteurs éducatifs, et d’ouvrir l’école sur le quartier. Un véritable maillage impliquant les habitants, des associations et les professionnels s’est ainsi développé autour des enfants, favorisant l’instauration d’un climat de confiance et le développement du vivre-ensemble au sein de ce quartier classé « politique de la ville ».
>>Lire la suite
Préjugés religieux : Coexister libère la parole des collégiens et lycéens
Afin de lutter contre les tensions issues de préjugés interculturels ou religieux et d’encourager le vivre-ensemble, des jeunes de toutes convictions et origines culturelles se sont regroupés au sein de l’association Coexister. Organisés en groupes locaux, implantés dans toute la France, ils s’engagent dans une démarche individuelle et collective articulée autour de trois temps forts : le dialogue, l’action solidaire et la sensibilisation. Dans ce cadre, l’association a développé une méthodologie et des outils d’intervention auprès des jeunes et organise dans les collèges et lycées des ateliers pour déconstruire les stéréotypes religieux, promouvoir la laïcité et inciter à une « coexistence active ». Ces ateliers sont l’occasion de créer les conditions d’un dialogue et de désamorcer des situations de tension. 
>>Lire la suite
Des seniors guident les jeunes sur la route du permis
Afin de permettre à de jeunes futurs conducteurs inscrits en auto-école d’accumuler des heures d’expérience au volant, la Mission locale du Pays de Cornouaille organise leur parrainage par des seniors ayant de longues années de conduite derrière eux. Fondée sur le volontariat, cette opération s’inscrit dans la démarche d’insertion de la mission locale, le permis étant indispensable à ces jeunes pour trouver un travail sur le marché local. Pour les parrains, qui bénéficient d’une formation préalable par l’auto-école sociale « Roulez-Jeunesse », cet accompagnement favorise également une plus grande attention à leur propre conduite. C’est également l’occasion de créer des liens et solidarités entre générations.
>>Lire la suite
Part’Âges Villages : quand « faire ensemble » tisse du lien entre les générations
Afin de maintenir la cohésion sociale sur un territoire qui connaît des évolutions démographiques liées à l’arrivée de nouvelles populations, le centre social du canton de Courçon (Espace Mosaïque) crée en 2007, autour d’un petit groupe de bénévoles, les rencontres Part’Âges Villages. Le principe : familles et seniors bénévoles se rencontrent le temps d’une journée autour d’ateliers ludiques animés par les bénévoles selon les envies et les compétences de chacun. Une agente de développement - référente famille de l’Espace Mosaïque coordonne les réunions de préparation entre bénévoles, garantit la pérennité financière du dispositif et soutient les bénévoles dans la mise en place des animations. En faisant le lien entre les écoles, les habitants, les EHPAD et d’autres associations du territoire, Part’Âges Village a progressivement fait de l’intergénérationnel un pari réussi pour développer le vivre-ensemble et l’entraide entre les habitants.
>>Lire la suite


Parmis les actions expertisées par Apriles, l'acteur du mois a aimé...
La Source : l’art au service de l'action éducative et sociale
Afin de lutter contre l’isolement culturel et social dont sont victimes de nombreux enfants en milieu rural, l’association la Source propose à des jeunes, ainsi qu’à leurs familles, des ateliers et des séjours artistiques encadrés par des artistes reconnus. Lieu d’échange ouvert aux collectivités locales et aux établissements scolaires associant art, action sociale et éducation, l’association permet ainsi aux enfants de retisser des liens sociaux et familiaux, grâce au travail des éducateurs et des artistes, et de valoriser leurs talents à travers des manifestations publiques, des expositions présentant leurs travaux, des spectacles…
>>Lire la suite
Demos : les bienfaits de la musique classique pour les jeunes des quartiers - 75
Pour favoriser l’accès à la musique classique d’un public qui en reste trop souvent éloigné, le Conseil de la Création Artistique a mis en place « l’Orchestre des jeunes Demos ». L’idée: initier les enfants (âgés de 7 à 12 ans) des quartiers populaires de Paris et sa périphérie (30 villes sont concernées) à la musique classique par le biais de la pratique orchestrale. A travers la collaboration entre les acteurs du monde culturel et du champ social, l’objectif poursuivi est à la fois culturel (découverte d’un univers a priori inaccessible, apprentissage d’un instrument), pédagogique (acquisition de la concentration, de la rigueur, des bases musicales) et social (l’orchestre est une mini société et jouer en son sein c’est apprendre à s’écouter et vivre ensemble).
>>Lire la fiche 
 
Agathe-Martine Cotto:
«faire dialoguer des publics différents, pour les aider à se comprendre»

Pendant 50 ans, Agathe-Martine et Henri Cotto ont fait rimer culture et lien social. Lui, chanteur lyrique au conservatoire de Marseille, a dédié sa vie à promouvoir l’Opéra auprès du grand public. Elle, issue du monde du théâtre, écrit des contes pour les enfants hospitalisés dans le cadre de son association « Le Conte en scène ». En 2015, Agathe-Martine Cotto et son association donnent vie au projet ambitieux de son mari, Henri Cotto, décédé l’année précédente : créer et mettre en scène un Opéra avec et pour les habitants de la Ville d’Aubagne afin de désacraliser l’art lyrique et de rassembler habitants et professionnels de la culture autour d’un projet commun.  
Lire la suite...
 
Réservoir de talents: le 93 des entrepreneurs 
Ils s’appellent François, Youness, Laurence, Ahmed, Sarah... Ils sont restaurateur, promoteur, producteur ou développeur. Et ils ont choisi la Seine-Saint-Denis pour s’épanouir, créer de l’emploi et de la valeur. À travers les étapes- clés de leur parcours d’entrepreneur, Sébastien Poulet Goffard montre dans ce livre la force et la détermination commune à chacune de ces personnalités exemplaires. Cet ancien coordinateur d’Apriles continue ainsi sa mission de repérage des acteurs qui transforment leur territoire. Un travail de qualité qui, au-delà du copinage, méritait bien un coup de pouce.
Lire la suite...
Le bénévolat en images
«Le rôle de l’association est d’aller vers l’innovation et sur le champ de l’intérêt général» peut-on entendre sur la bande-annonce de L’Engagement associatif, un documentaire mettant en avant l’histoire, la situation actuelle et l’avenir des associations qui agissent dans le secteur social et humanitaire. Le film illustre la contribution des associations à la cohésion de notre société et à l’exercice d’une pleine citoyenneté, et relève l’importance de la participation des habitants dans le projet social : «Il faut que le citoyen soit associé à la réflexion et à la décision publique». Cependant, il met également le doigt sur le problème du manque de bénévoles auquel sont confrontées les associations et, par conséquent, la crainte de l’effritement du lien de solidarité. L’avant-première se déroulera au Sénat le lundi 9 mai 2016, le DVD, vendu 25 €, sera mis en vente après la projection. Vous pouvez d’ores et déjà commander le DVD.
>Cliquer pour voir
la bande annonce
Espoir 54 valorise la parole de personnes atteintes de maladies psychiques
L’association Espoir 54 (Meurthe-et-Moselle) qui aide à travers une démarche inclusive les personnes souffrant de maladies psychiques à acquérir de l’autonomie et à s’insérer professionnellement et socialement, vient de publier «C’est dans la tête… et alors?». Par ce que «La stigmatisation de la maladie psychique est insupportable!», l’ouvrage illustré réunit les témoignages d’adhérents de l’association. Le livre est accompagné d’un film illustrant des séquences de la vie de trois adhérents de l’association ayant témoigné dans l’ouvrage. Vous pouvez vous procurer le livre sur demande à l’adresse à l’adresse suivante: Espoir 54, 28 bis Rue Courtot de Cissey, Nancy. 
Ou le consulter en ligne 
Plus d’informations:
www.espoir54.org
Prix Handi-Livres 2016 : déposez-vos candidature
Le fonds de dotation Handicap et Société organise la 11ème édition du Prix Littéraire Handi-Livres qui récompense chaque année six livres traitant du handicap dans différentes catégories : Roman, Biographie, Guide, Livre adapté, Livre Jeunesse Enfant et Livre Jeunesse adolescent. Les auteurs et maisons d’édition peuvent envoyer une demande de dossier de candidature par mail à l’adresse 
contact@
handilivres.fr
.
Les dossiers de candidature sont à déposer jusqu’au vendredi 20 mai 2016 au plus tard. La cérémonie de remise des prix se déroulera le 22 novembre 2016 à la Bibliothèque publique d’information du Centre George Pompidou. 
Plus d’informations: 
www.handilivres.fr
 
 
 
 

 La Lettre d'Apriles est une publication de l'Observatoire national de l'action sociale (Odas) - 250, bis Bd Saint-Germain 75007 Paris - 01 44 07 02 52.
Directeur de publication : Jean-Louis Sanchez
Rédacteur en chef et webmaster : Joachim Reynard
Coordinatrice de rédaction : Estelle Camus
Rédacteurs: Alexandre Brun, Estelle Camus, Sophie Cormeray, Lise Pelerin.
 
  © 2016 Apriles -> Agence des Pratiques et Initiatives Locales ::.