Bookmark and Share
Version imprimable
Date: 2016-05-02 12:27:53
Lettre d'Apriles n°57 - Fevrier 2016

         Numéro 57 - Fevrier 2016          
 
 
Tous des Sisyphes, tous décisifs !

Adieu 2015 ! Nous ne te regretterons pas . L’année qui vient de s’ouvrir est toute neuve, une page blanche à écrire et nous rêvons encore qu’elle se colore de mille éclats : une touche d’utopie par-ci, beaucoup d’imagination par-là, plus de générosité, plus de partage, plus de fraternité, plus, plus, plus… Nous sommes comme le Monsieur de la pub, nous en voulons toujours plus, pour nous rassurer, nous câliner… Mais que sommes-nous prêts à lâcher de notre petit confort quotidien, de notre bonne conscience pour faire que cette année 2016 soit ce tableau lumineux, vivant et serein que nous imaginons ?
Apriles se sent parfois comme Sisyphe, poussant inlassablement en haut de la montagne ce rocher, qui tout aussi inexorablement sitôt le sommet atteint roule de nouveau en bas. Pourtant, comme l’écrit Albert Camus, « La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d’homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. » Alors, oui, à Apriles, nous sommes heureux d’aller chaque jour découvrir de nouvelles actions, essayer de comprendre ce qui, au-delà de l’anecdotique, en fait l’exemplarité, la valeur ; nous sommes heureux de vous les rapporter, comme autant de petites touches colorées sur notre grande toile vierge de l’année. Et nous espérons vous donner un peu de ce goût des sommets, même si sur le métier, cent fois il faut remettre l’ouvrage ...
Les actions récoltées sont autant de réponses à nos éventuels découragements. Dans le Limousin, Lecture citoyenne prouve que l’accès à la connaissance à travers la lecture, la rencontre entre générations et la mutualisation des forces, associatives ou institutionnelles est un formidable vecteur d’inclusion et de développement. Dans la Drôme, les acteurs de l’économie et de l’insertion sortent cartes, boussole et étoiles, pour accompagner collectivement des demandeurs très éloignés de l’emploi et font le pari de la motivation collective. Enfin, Médiation nomade gare son camping car au cœur des banlieues pour faire naître la rencontre et le dialogue, comme ultime rempart contre la violence. A chaque fois, c’est la carte de la confiance, du dialogue, de la dignité qui prime. Des valeurs également brandies comme étendard par Maxime Dimacopoulos, notre acteur du mois. 

Car la grandeur de notre humanité tient dans cette capacité de l’homme à croire encore et encore, face à l’absurdité du monde, qu’il peut le changer.

Vous êtes porteur d'initiative ?
Faites-nous connaître votre action ! 
 

Lecture citoyenne met en synergie les acteurs du territoire
Afin de renforcer l’efficience des actions portées par plusieurs acteurs autour de la lecture et de créer entre eux une synergie sur le territoire, la DDCSPP de la Haute-Vienne a initiée le projet « Lecture citoyenne ». Destinée dans un premier temps aux enfants primo arrivants et à ceux rencontrant des difficultés d’apprentissage scolaire, « Lecture citoyenne » s’efforce de développer leur goût de la lecture et d’éveiller leur citoyenneté. A cette fin, elle se déroule en dehors du temps scolaire, au sein des accueils de loisirs implantés sur des quartiers prioritaires ou en zones rurales et s’appuie sur les expertises développées par le « Prix Chronos » et l’association « Lire et faire lire ». Chaque structure volontaire construit son propre projet, en associant diverses activités et partenaires à la découverte des livres de la sélection Chronos, lors de temps de lecture partagé avec les bénévoles de « Lire et faire lire », puis à travers la participation au vote désignant les lauréats du prix. La DDCSPP apporte un soutien méthodologique et logistique, permettant aux porteurs de projets de partager leurs expériences et les capitaliser. 
>>Lire la suite
 
Médiation nomade, un camping–car qui roule pour les jeunes des quartiers

Afin de retisser du lien avec des jeunes de quartiers difficiles, souvent en rupture avec les institutions, et de prévenir des risques de basculement dans la délinquance, l’association « médiation nomade » a créé un lieu d’échange itinérant : un camping-car, symbole d’indépendance et d’anti-conformisme, a été aménagé afin de constituer un espace de convivialité ouvert à tous les habitants. A la demande des villes ou des associations implantées dans ces quartiers, le camping-car s’installe en bas des immeubles ou dans d’autres lieux fréquentés des cités, le soir entre 20h et minuit. 
Il permet ainsi de maintenir sur l’espace public un espace de dialogue entre toutes les générations, à un moment de la journée où les autres lieux publics sont fermés et où les incivilités se multiplient. Il favorise également l’instauration d’un échange informel entre des jeunes souvent en rupture, l’éducateur à l’initiative du projet et les autres acteurs du territoire. A terme, il amorce un processus d’évolution des relations entre ces jeunes et les institutions, ainsi que des pratiques des professionnels à l’égard des habitants de ces quartiers.
>>Lire la suite
 
Une boussole, des cartes et les étoiles : un nouveau cap pour les chercheurs d’emploi
En partenariat avec le Conseil départemental de la Drôme, l’association Aequitaz expérimente depuis 2014 un accompagnement collectif à destination de demandeurs d’emploi et de personnes en situation de précarité. Fondée sur une approche collective et relationnelle de la recherche d’emploi, « une boussole, des cartes et les étoiles » vise à développer le pouvoir d’agir et à favoriser l’insertion professionnelle et sociale des personnes.
>>Lire la suite
 
Maxime Dimacopoulos, un "technicien militant"
Rencontrer Maxime Dimacopoulos, c’est un peu comme retrouver un ami perdu de vue depuis longtemps. La poigné de main est généreuse, le sourire doux et l’autorité naturelle, chez ce grand gaillard de 40 ans. D’ailleurs collaborateurs et résidents de la pension de famille qu’il dirige à Montpellier, n’hésitent pas à franchir la porte, quasi toujours ouverte de son bureau : si Maxime est occupé, il saura leur proposer avec gentillesse de repasser plus tard, mais trouvera toujours un moment pour les écouter.
Lire la suite...
 
La Journée Citoyenne entre au Sénat
Désireux d'engager votre collectivité dans l'organisation d'une Journée Citoyenne ? L’ODAS organise le mercredi 16 mars au Sénat un temps de rencontre avec les acteurs qui ont déjà sauté le pas. Ils témoigneront de leur expérience et des changements positifs générés. Cette rencontre sera également l’occasion de prendre connaissance des outils méthodologiques et d’établir des contacts permettant de mener à bien cette démarche. L’évènement se fera en présence du Ministre de la Ville, du Président du Sénat et du Président de l’ODAS.
Rencontre des villes en Journée Citoyenne, le mercredi 16 mars 2016 de 10h à 16h au Sénat. Programme complet à venir
 
Odas, partenaire de la 9e édition du Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap
La 9ème édition du Prix Ocirp Acteurs Économiques & Handicap, dont l'Odas (dont dépend Apriles) fait partie des partenaires fondateurs, est lancée. Vous avez jusqu’au 21 février 2016 pour déposer votre candidature que vous soyez une association, une entreprise privée, publique, coopérative et mutuelle.
Lire la suite...
Les centres sociaux au coeur des partenariats locaux
L’enquête annuelle de l’observatoire SENACS (Système d’Echanges National des Centres Sociaux), visant à rendre compte du travail effectué par les centres sociaux, présente des chiffres éclairants concernant leur implication en terme de développement social local. En effet 87% des centres sociaux travaillent en partenariat avec les autres équipements d’animation du territoire. D’autre part, la volonté d’impliquer les habitants au sein de la gouvernance est très présente puisque 91% des centres sociaux ont une instance associant les habitants au pilotage du projet.  Consulter l’enquête complète.  
 

 
   

La Lettre d'Apriles est une publication de l'Observatoire national de l'action sociale décentralisée (Odas)
250, bis Bd Saint-Germain 75007 Paris - 01 44 07 02 52.

Directeur de publication : Jean-Louis Sanchez
Rédacteur en chef et webmaster : Joachim Reynard
 
Coordinatrice de redaction : Joachim Reynard
Rédacteurs: Estelle Camus, Sophie Cormeray, Ségolène Dary, Emmanuelle Guillaume
 
  © 2016 Apriles -> Agence des Pratiques et Initiatives Locales ::.  
Consulter le site Apriles Consulter la lettre d'Apriles Consulter la lettre d'Apriles