Bookmark and Share
Version imprimable
Date: 2015-02-13 15:57:50
Lettre d'Apriles n°52 - Fevrier 2015


         Numéro 52 - Fevrier 2015           
 
 
Les bonnes nouvelles des territoires
On ne le répétera jamais assez : les Français sont friands de bonnes nouvelles. Alors que 64% d’entre eux reprochent aux médias de ne pas « donner assez d’informations positives », ils sont 83% à souhaiter d’avantage d’actualités positives et locales et 88% à déclarer s’intéresser en priorité à des informations locales sur des projets pouvant améliorer leur quotidien*.
Cela tombe bien : l’information positive, c’est la philosophie d’Apriles. Pour cette nouvelle édition, la fabrique à bonnes nouvelles ne déroge pas à la règle. Ainsi, ce mois-ci l’agence braque son objectif sur la Corrèze où la petite commune de Sornac, soutenue par ses habitants, ses partenaires associatifs et institutionnels, investit avec succès afin de lutter contre la désertification. Micro-crèche, station-service, médecin généraliste et boucherie: la municipalité revitalise son territoire avec pour conséquence un solde démographique devenu positif. Bien plus au nord, à l’école élémentaire d’Abscon, le théâtre forum proposé pour lutter contre la dégradation des comportements des élèves a des répercutions bien plus larges. Grâce à sa dimension collaborative qui réunit travailleurs sociaux, équipe pédagogique, mais aussi parents et enfants, l’ingénierie de cette action contribue aux changements des regards. Résultat : une meilleure coopération, une valorisation du rôle de chacun et des effets positifs au-delà des murs de l’école. Plus à l’ouest, en Haute-Normandie, la MSA mise sur l’intergénérationnel. Pour sensibiliser à l’importance de manger sain et équilibré elle réunit personnes âgées et collégiens d’un territoire autour d’un concours culinaire. Une action qui valorise l’expérience et le savoir-faire des seniors, tout en responsabilisant les jeunes. Mettre l’accent sur les savoir-faire, c’est aussi l’objectif des « Clubs ambition » de Pôle Emploi. A travers la mobilisation de l’ensemble des offres de service, un accompagnement intensif et la mobilisation des entreprises, ils favorisent l’accès à l’emploi des jeunes ou seniors de quartiers prioritaires ayant un projet professionnel.
Découvrez par ailleurs Thierry du Bouëtiez, fondateur du Gniac (Groupement National des initiatives et des acteurs citoyens). Une association qui réunit des acteurs opérationnels d’origines professionnelles diversifiées bien décidés à promouvoir et à accompagner les initiatives porteuses de changements positifs, et à proposer des pistes de changements administratifs et politiques pour favoriser l’innovation.
Bonne lecture avec Apriles !

* D’après une étude commandée par ZoomOn à Harris Interactive sur « les médias et les enjeux d’une information positive ».
Vous êtes porteur d'initiative ?
Faites-nous connaître votre action ! 
 

Sornac, un village investi dans la lutte contre la désertification
Depuis 2008, afin d’endiguer la désertification et le vieillissement de ce village de 800 âmes,  la commune de Sornac, soutenue par ses habitants, ses partenaires associatifs et institutionnels, investit pour favoriser le maintien de la population sur place. Grâce à un cocktail d’investissements publics et privés et à la mobilisation des citoyens, le village regagne même des habitants. Micro-crèche, station-service, médecin généraliste et boucherie: la municipalité revitalise son territoire avec pour conséquence un solde démographique devenu positif. Un modèle qui fait des émules dans d’autres municipalités confrontées à une perte de vie sur leur territoire
>>Lire la suite
 
Ecole élémentaire d’Abscon : le travail collaboratif fait tomber les barrières
Afin de répondre à une problématique de comportements inadaptés et incivils qui entraine des difficultés d’apprentissage pour ses élèves, l’école élémentaire d’Abscon (Nord) va développer une action collective basée sur le théâtre forum en partenariat étroit avec l’assistante sociale de secteur. Par son approche collaborative réunissant travailleurs sociaux, équipe pédagogique, mais aussi parents et enfants, cette action va avoir des effets positifs dès sa phase de diagnostic et aller au-delà de ses objectifs de départ. En effet, un véritable changement de regard s’opère entre parents, professeurs et travailleurs sociaux. Une évolution qui, par le dialogue qu’elle instaure et les aprioris qu’elle brise, permet une meilleure coopération de toutes les personnes qui entourent les enfants et une valorisation du rôle de chacun. Et au-delà, au sein du quartier, le travail des travailleurs sociaux s’en trouve facilité, car les habitants font beaucoup plus facilement appel à eux.
>>Lire la suite
 
« Générations cuisine » : un concours culinaire intergénérationnel
Afin de favoriser les liens intergénérationnels et de sensibiliser les jeunes et moins jeunes à l’importance de manger équilibré, la MSA Haute-Normandie organise chaque année un concours culinaire composé d’équipes intergénérationnelles, réunissant personnes âgées et collégiens. Cette action permet de valoriser l’expérience et le savoir-faire des seniors, tout en responsabilisant les jeunes.
>>Lire la suite
 
Clubs ambition : accompagnement intensif et mobilisation des entreprises pour un retour à l’emploi
Afin de favoriser un retour à l’emploi des jeunes ou seniors ayant un projet professionnel et résidant dans les quartiers prioritaires, Pole Emploi développe un dispositif appelé « Club ambition » : un accompagnement intensif de type « coatching » sur une durée de 3 mois, tout en mobilisant l’ensemble des offres de services de Pole Emploi. Un dispositif qui fait ses preuves grâce à la mobilisation des entreprises et à l’accompagnement intensif, individuel et collectif, des participants.
>>Lire la suite
 
 
Thierry du Bouëtiez : l’intelligence collective au service de l’innovation
Haut fonctionnaire au Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET), passé par la préfectorale et les collectivités territoriales, Thierry du Bouëtiez a régulièrement rencontré et accompagné entrepreneurs créatifs et porteurs d’actions innovantes, constatant régulièrement les difficultés rencontrées par ces derniers du fait des cloisonnements et des blocages administratifs. Des obstacles qu’il tente de surmonter à travers la mise en relation des acteurs. Ainsi, après avoir créée à titre personnel Raid emploi et Groupie, deux réseaux du secteur de l’emploi et de l’insertion visant à décloisonner le monde économique et celui du social, il s’attaque aujourd’hui à un objectif plus ambitieux : faire collaborer tous les acteurs des territoires. En février 2014, il fonde le GNIAC (Groupement National des initiatives et des acteurs citoyens). L’idée : réunir des acteurs opérationnels d’origines professionnelles diversifiées engagés à titre personnel pour promouvoir les initiatives porteuses de changements positifs. Mais aussi, accompagner ces initiatives et proposer des pistes de changements administratifs et politiques pour favoriser l’innovation.
Lire la suite...
 
Un appel pour construire la fraternité.
Les évènements tragiques de ce début d’année et la mobilisation historique qui s’en est suivie nous auront rappelé une chose essentielle : l’attachement du peuple français aux valeurs de la république et sa volonté de donner sens au triptyque républicain dans sa totalité. De plus en plus nombreuses sont les voix qui s’élèvent pour affirmer la nécessité de réactiver le vivre ensemble et la fraternité entre tous les Français quels que soient leur religion, leur origine ou leur âge.
C’est le cas de plusieurs personnalités, soutenues par Apriles, qui lancent un Appel aux plus hautes autorités. (>>Lire et signer l'Appel en cliquant ici).
>> Lire la suite...

 
Formation« Réussir son projet social local »
Les équipes municipales, qu’elles soient nouvelles ou non, sont aujourd’hui confrontées à une vulnérabilité croissante de leur population. Les décideurs locaux doivent donc désormais réorienter leur responsabilité de producteurs de services vers celle de producteur de liens et de repères. Et cette évolution est d’autant plus nécessaire que l’actualité nous révèle tragiquement toutes les fractures de notre société.

Comment appréhender les nouveaux contours du vivre ensemble ? Comment établir un diagnostic adapté à son territoire ? Comment impliquer durablement les différents acteurs et construire des partenariats facteurs de succès ?
C’est à ces questions que répond ce séminaire de formation proposé par Edile et l’Institut national du développement social (INDS) en partenariat avec l’Observatoire national de l’action sociale (ODAS).
>>Télécharger le programme de la formation

 
 

La Lettre d'Apriles est une publication de l'Observatoire national de l'action sociale décentralisée (Odas) - 250, bis Bd Saint-Germain 75007 Paris - 01 44 07 02 52.

Directeur de publication : Jean-Louis Sanchez
Rédacteur en chef et
Webmaster : Joachim Reynard
 
Rédacteurs: Margot Godart, Marie-Agnes Feret, Catherine Nironi, Laura Montangerand,
 

 
 
  © 2015 Apriles -> Agence des Pratiques et Initiatives Locales ::.  
Consulter le site Apriles Consulter la lettre d'Apriles Consulter la lettre d'Apriles