Bookmark and Share
Version imprimable
Date: 2013-12-12 11:35:28
Lettre d'Apriles n°47- Novembre 2013


         Numéro 47 - Novembre 2013            
 
 
Aux actes citoyens !
Ça commence à chauffer au sein des appareils et des rédactions. Mars 2014 approche, et les pronostiqueurs quasi-unanimes parient sur un bon score du parti portant défiance et rejet de l’autre comme programme… Ils en sont à ce point persuadés que la vraie surprise serait en fait qu’ils se trompent. En tous cas, et à l’heure qu’il est on peut encore croire que, conscients de ces périls, les Français fassent de l’échéance électorale qui se profile un authentique moment de citoyenneté, en réfléchissant et en agissant au dehors du sérail politico médiatique. Avant d’aller voter. En masse. A l’exemple de PRIM, collectif d’habitants de Pierrefitte-sur-Seine (93) qui se réunit hors de toute formation politique et cadre institutionnel pour phosphorer autour des grands enjeux locaux. Une réflexion, et des propositions qui seront présentés, le temps venu, à tous les candidats (voir la rubrique acteur du mois). D’autres acteurs se mobilisent contre la défiance et pour construire un avenir ouvert, tolérant, en inventant de nouvelles façons de faire. A Thionville par exemple, où les acteurs locaux se mobilisent ensemble et de façon collégiale pour construire des projets au service de tous les habitants. C’est le cas également de l’association Dar al Amal qui promeut un dispositif d’habitat interculturel et intergénérationnel. Mais aussi de l’équipe éducative du collège de Goussainville, qui ouvre les portes de l’institution aux parents et partenaires locaux au bénéfice de tous les enfants. On innove aussi du côté de la MSA Alpes du Nord, avec le Sillon Dauphinois, un accompagnement social d’un nouveau genre. Découvrez enfin Alter Ego, dispositif expérimental et pluri-partenarial qui fédère l’ensemble des acteurs pour mieux accompagner les aidants sur le territoire d’Angers Loire Métropole.

Bonne lecture avec Apriles.
Vous êtes porteur d'initiative ?
Faites-nous connaître votre action ! 

A Thionville, l’utopie partagée
Afin de rassembler autour d’un projet de territoire cohérent l’ensemble des forces vives de Thionville, la municipalité et la quasi-totalité des acteurs associatifs et institutionnels du territoire ont élaboré une méthode de collaboration simple et originale : Utopia. Basée sur un principe de discussions multipartenariales suivies de montages de projets, cette méthode vise à relever collectivement le défi du mieux vivre-ensemble dans la commune, grâce à l’action conjointe de tous ceux qui œuvrent au quotidien dans ce sens. Une approche collective qui permet notamment de débloquer plus facilement les freins financiers, règlementaires et normatifs pour la mise en œuvre d’actions.
>>Lire la suite
A Goussainville, le collège fait tomber les murs
Au collège Montaigne de Goussainville (Val-d’Oise), parents d’élèves du quartier, membres de l’équipe du collège et représentants associatifs se réunissent régulièrement au Café des familles. Un lieu d’écoute et de partage au sein du collège qui vise un objectif plus large : désacraliser l’institution en développant le lien entre familles et école et inscrire le collège comme acteur à part entière du territoire. Deux fois par mois, les familles dont les enfants fréquentent les collèges du quartier viennent s’y rencontrer pour échanger entre elles et avec des personnels de l’établissement, des acteurs associatifs locaux et des représentants des parents d’élèves.
>>Lire la suite
Alter Ego, tous unis pour les aidants
Afin de renforcer, coordonner, mutualiser et compléter l’ensemble des initiatives et des dispositifs en faveur des aidants sur le territoire de l’Agglomération Angers Loire Métropole (27 communes), l’ association Anjou domicile, en partenariat avec le CG 49 et la CNSA, crée Alter Ego : un dispositif expérimental qui fédère l’ensemble des acteurs, institutionnels, associatifs, bénévoles, pour accompagner les proches de personnes âgées dépendantes et leur permettre de les soutenir dans les meilleures conditions possibles. Résultat : une véritable dynamique de réseau se met en place, à la fois à destination des aidants dans le cadre de réponses individuelles, à destination des personnes aidées avec des animations collectives et entre partenaires avec le développement de coopérations locales et d’articulation entre professionnels et aidants.
>>Lire la suite
Sillon Dauphinois – Une dynamique de réseau pour aider les agriculteurs en situation fragile
Afin d’offrir des réponses adaptées à des exploitants agricoles en difficulté économique et sociale, la Mutualité Sociale Agricole (MSA) Alpes du Nord et la Chambre d’Agriculture de l’Isère mettent leurs compétences à la disposition des agriculteurs qui s’en saisissent en complément de leurs propres ressources mais aussi de celles qu’ils tiennent de leur environnement familial, amical et professionnel. Concrètement, les professionnels des deux organismes ont suivi une formation qui leur permet d’adopter une posture de co-construction avec la personne accompagnée, en se fondant sur son réseau personnel et sur un réseau de partenaires du monde économique et social
>>Lire la suite
Deux cultures et trois générations sous le même toit, un exemple de vivre ensemble qui donne espoir
Afin de lutter contre la défiance envers les personnes d’origine immigrée et l’isolement des personnes âgées dans un quartier de Bruxelles (Belgique), l’association Dar al Amal, qui gère un foyer de femmes, fait également vivre un dispositif d’habitat interculturel et intergénérationnel. Le projet consiste à regrouper sous le même toit une famille d’origine immigrée résidant à l’étage d’une maison dont le rez-de-chaussée est occupé par une personne âgée. L’initiative, à dimension modeste, fonctionne depuis presque 30 ans et montre que le partage du quotidien fait voler en éclats défiances et préjugés entre les âges et les cultures. Une initiative qui a vocation à servir de modèle pour un déploiement dans l’espace européen.
>>Lire la suite
 
Jean-Luc Olivaux, retraité, membre du collectif Prim  « Ouvrir les écoles à tous les citoyens ! »
Ce n’est pas encore de notoriété publique, mais Pierrefitte-sur-Seine, ville de Seine-Saint-Denis, dispose d’un gisement de ressources d’une richesse inégalée… Ses habitants ! Jean-Luc Olivaux, tout jeune retraité, fait partie d’un collectif de Pierrefittois décidé à profiter de la période pré-électorale pour se faire entendre. Des réunions intitulées « musculations citoyennes » invitent les habitants à réfléchir à leur avenir et à formuler des propositions concrètes pour la Cité auprès des futurs candidats. Une façon de faire du prochain scrutin municipal à Pierrefitte, un authentique moment citoyen.
Lire la suite...
 
3èmes Assises du développement social - Le 19 décembre 2013 à Toulon
« Quelles perspectives et quels outils pour mobiliser les potentiels des habitants et les ressources des territoires? », sera la thématique abordée lors des 3èmes assises du développement sociale organisées le 19 décembre à Toulon par l’institut National du Développement Social (INDS) avec le soutien de l’Observatoire nationale de l’action sociale (ODAS) Après avoir organisé les Assises Interdépartementales du Développement Social dans les régions Ile de France, Rhône-Alpes et Auvergne, l’Institut national du développement social (Inds) poursuit son tour de France avec le concours des départements de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Face à l’extension de la vulnérabilité et à l’évolution des contextes institutionnels et financiers, l’évènement sera l’occasion de s’interroger sur les nouveaux enjeux de la cohésion sociale et les hypothèses de refondation des stratégies et pratiques de l’intervention sociale. Avec le souci d’engager cette réflexion en étroite collaboration avec les divers partenaires concernés (départements, communes, organismes de protection sociale, associations, habitants). En partenariat avec l’Observatoire national de l’action sociale (Odas).
>>Téléchargez le programme
 
Biennale des aidants
La question des aidants est désormais un sujet qui fait société. Tout le monde en parle, mais souvent en gommant l’importance et la valeur de leur contribution à l’autre, pourtant expression d'une réelle participation à notre humanité. Le 10 décembre à Paris, la Biennale des Aidants propose un regard à 360° de la contribution des proches aidants, en réunissant les acteurs impliqués de près ou de loin sur cette thématique, à l'occasion du 10e anniversaire de l'Association Française des aidants. Car c’est en croisant nos regards que nous pourrons percevoir le profil des aidants dans notre société, sur nos territoires nationaux et internationaux. Les tables rondes et les ateliers-cafés permeront de réfléchir à la réalité de l’implication auprès d’un proche et d’élaborer ensemble des propositions visant à améliorer la prise en compte et l’accompagnement des proches aidants.
>Télécharger le programme et le bulletin d'inscription.
Lire la suite...
 
   

La Lettre d'Apriles est une publication de l'Observatoire nationa de l'action sociale décentralisée (Odas) - 250, bis Bd Saint-Germain 75007 Paris - 01 44 07 02 52.

Directeur de publication : Jean-Louis Sanchez
Rédacteur en chef : Sébastien Poulet-Goffard
Webmaster : Joachim Reynard
Rédacteurs: Estelle Camus, Maud Gallay, Fanny Koch, Helène Padieu, Joachim Reynard
 
  © 2013 Apriles -> Agence des Pratiques et Initiatives Locales ::.  
Consulter le site Apriles Consulter la lettre d'Apriles