Bookmark and Share
Version imprimable
Date: 2013-06-25 13:15:36
Lettre d'Apriles n°45 - Juin 2013

         Numéro 45 - juin 2013            
 
 
Rendez-vous à Marseille !!!
Rien de neuf sous les nuages : la crise, dans ses différents aspects continue mois après mois à s’étendre. Elle appelle désormais une démarche globale tendant à renforcer les liens de proximité entre les citoyens de tous horizons, les générations et les responsables locaux. C’est la raison pour laquelle l’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (Odas) a orienté ses prochaines Rencontres sur la définition d’un nouveau projet social local. Cet événement est conçu comme le lieu du débat et de la définition des nouvelles réponses. Bien logiquement, il sera question des bonnes pratiques qui peuvent les inspirer et des conditions pour la réussite de leur mise en œuvre. Voici donc, spécialement pour les lecteurs d’Apriles, un échantillon de ce que les participants pourront découvrir lors de cet événement, au contact direct des auteurs et acteurs de ces initiatives : avec les agents de la ville d’Amiens, les participants apprendront comment la municipalité a fait de la lutte contre les discriminations un axe essentiel de son projet municipal. Avec la maison de l’Egalité, la Ville crée à la fois un point d’accès aux droits pour les citoyens, mais propose également un soutien méthodologique et pédagogique pour les institutions et les services de la collectivité. Avec l’Outil en main d’Angers, les participants découvriront comment organiser des ateliers manuels durant lesquels des retraités initient des enfants aux métiers de l’artisanat et du patrimoine. Avec « 13 en partage », ils verront comment le Conseil général des Bouches-du-Rhône a mis en place une plateforme de mutualisation des moyens et compétences au sein de différentes directions afin de développer le goût et la pratique du sport et de la création artistique. Ils découvriront également la pension de famille Fermaud Merci de Montpellier, qui afin d’accompagner l’avancée en âge de migrants isolés et fragilisés, associe logements individuels, espace de vie commun ouvert sur le quartier et un accompagnement des résidents tourné vers l’accès au droit, la prévention et le lien.
Lors de ces Rencontres, les lecteurs d’Apriles pourront également redécouvrir des actions soutenues depuis longtemps par l’agence : les Journées Citoyennes de la région de Mulhouse (68) par exemple, qui visent à améliorer le cadre de vie des habitants, tout en encourageant la création de liens au sein de la population. Ou encore l’école Olympe de Gouges à Bondy (93), que la mairie a choisi d’ouvrir à l’ensemble des habitants de la ville en dehors des temps scolaires en y organisant de nombreuses activités culturelles et associatives. Et enfin, le quartier du Kanata, à Liffré, qui mélange logements adaptés aux personnes âgées et logements tous publics avec une salle d’animation et une crèche ouvertes aux associations et aux habitants. A l’heure où nous bouclons, il reste encore quelques places et vous bénéficiez toujours d'un tarif préférentiel....Profitez-en !
Vous êtes porteur d'initiative ?
Faites-nous connaître votre action ! 

Fermaud-Merci : une seconde vie pour les Chibanis
A Montpellier, afin d’accompagner l’avancée en âge de migrants isolés et fragilisés, Adoma a conçu un lieu d’hébergement, la pension de famille Fermaud Merci, qui associe logements individuels, espace de vie commune largement ouvert sur le quartier et accompagnement individuel ou collectif des résidents. Parmi les actions collectives tournées vers l’accès au droit, la prévention et le lien, plusieurs s’appuient sur la transmission réciproque entre générations, facteur de lien social et d’évolution du regard. L’une d’elle, développée entre les élèves de troisième d’un collège de zone urbaine sensible et des Chibanis volontaires a permis de recueillir la parole de ces derniers et de créer un spectacle présenté dans le cadre du festival Arabesque. L'initiative a été primée nationalement.
>Lire la suite
L’outil en Main, entre valorisation des savoir-faire et transmission intergénérationnelle
Afin de revaloriser les métiers manuels et de transmettre les savoir-faire d’une génération à l’autre de façon ludique, les associations de l’Outil en Main organisent régulièrement des ateliers manuels durant lesquels des professionnels à la retraite initient des enfants aux métiers de l’artisanat et du patrimoine. Dans la structure d’Angers, c’est tous les mercredis qu’ils se réunissent pour transmettre leurs connaissances et échanger avec les jeunes.
>Lire la suite
Maison de l’Egalité d'Amiens : lutter contre les discriminations et renforcer l’égalité des droits
Afin de lutter contre les discriminations et renforcer l’égalité des droits, la Ville d’Amiens s’empare du sujet de manière volontariste et en fait un axe essentiel de son projet municipal dès 2008, en créant la Maison de l’Egalité (MDE). Point d'accès aux droits avec des permanences gratuites de juristes et de psychologues pour les citoyens, soutien méthodologique, pédagogique, et financements d'actions pour les institutions et les services de la collectivité : la MDE est un équipement ouvert à tous qui incarne et coordonne l'ambitieuse politique municipale de lutte contre les discriminations sur le territoire amiénois.
>Lire la suite
Plateforme « 13 en Partage » : mutualiser moyens et compétences pour démocratiser l’accès à la culture
Afin de développer le goût et la pratique pour le sport et la culture, le Conseil général des Bouches-du-Rhône a mis en place une plateforme de mutualisation des moyens et compétences au sein de différentes directions. La plateforme « 13 en Partage » composée de professionnels issus des différents services et coordonnée par une animatrice, propose à la population des actions sportives et culturelles, tout en mobilisant l’ensemble des relais pour une médiation adaptée à tous les publics. Cet outil au service de l’épanouissement sportif et culturel de toute la population permet, à travers l’ensemble des actions, de favoriser la cohésion sociale tout en améliorant la transversalité entre les services du Conseil général.
>Lire la suite
 
Marie Audoux : « Il y a peu d'espaces offerts aux femmes, pour se retrouver »
Marie Audoux est Albertivillarienne. En termes plus sobres, c’est une habitante d’Aubervilliers. Mais c'est surtout une femme ouverte, curieuse et soucieuse de son environnement humain, qui ne trouvait pas d'endroit de sociabilité propices à l’épanouissement des femmes lors de son arrivée dans la commune en 2009. Armée de sa seule force de conviction, elle a réussit à mobiliser élus et habitants autour d'une association culturelle qui fait bouger la ville. A venir d'ici la fin de l'année, l'ouverture du « Grand Bouillon » : un café associatif bien nommé, lieu de convivialité d'abord, mais aussi un espace d'échanges, de découvertes et de pratiques artistiques ouvert à tous.
Lire la suite...
 
Digitale Académie
Bastia Ville Digitale est une manifestation organisée par l’association émaho composée de plusieurs événements tournés vers l'emploi, la transmission des savoirs, les rencontres professionnelles, l'initiation et la création dans le domaine du numérique. Du 15 au 25 octobre 2013, Bastia accueillera notamment la Digitale Académie durant laquelle trente jeunes auront l'opportunité de devenir producteur d'une émission de télévision retransmise sur France3 Corse! L’appel à candidature vient d’ouvrir. Plus d’info sur www.ville-digitale.com
 
Congrès national des développeurs territoriaux
Les 3 et 4 juillet se tiendra à Valence dans la Drôme, le congrès national des développeurs territoriaux. En association avec les réseaux de professionnel-le-s et centres de ressources œuvrant pour le développement territorial urbain et rural, l’Union nationale des acteurs et des structures du développement local (UNADEL), l’Inter-réseau du développement social urbain (IRDSU) et le Collectif Ville Campagne, ce congrès national dédié aux professionnels du développement territorial ruraux, périurbains et urbains vise à favoriser les échanges d’expériences entre les différentes familles de développeurs, quel que soit leur statut, leur formation, leur champ d’actions et la nature de leur employeur, et à croiser les réflexions autour des évolutions qui impactent ces métiers. Plus d’infos www.congres-developpeurs -territoriaux.fr/ le-congres
 
 

La Lettre d'Apriles est une publication de l'Observatoire national de l'action sociale décentralisée (Odas) - 250, bis Bd Saint-Germain 75007 Paris - 01 44 07 02 52.

Directeur de publication : Jean-Louis Sanchez
Rédacteur en chef : Sébastien Poulet-Goffard
Webmaster : Joachim Reynard
Rédacteurs: Estelle Camus, Fanny Koch, Maud Gallay, Emmanuelle Guillaume
 
 
  © 2013 Apriles -> Agence des Pratiques et Initiatives Locales ::.  
Consulter le site Apriles Consulter la lettre d'Apriles