Bookmark and Share
Version imprimable
Date: 2012-11-30 16:37:31
Lettre d'Apriles n°39 - Novembre 2012


         Numéro 39 - Novembre 2012           
 
 
Des nouvelles d’Apriles !
Dans sa lettre d'information électronique "L’e-ssentiel", la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) publiait récemment une étude sur l’accompagnement social des familles dans l’accès aux vacances. Celle-ci rappelle hélas que le taux de départs des familles les plus défavorisées baisse depuis les années 1990 et que la situation se dégrade nettement depuis 2007. Ainsi, seules 37% des familles disposant de bas revenus sont parties en vacances en 2012, alors qu'elles étaient encore 47% en 2007... Dans ce contexte, le développement de l’aide aux vacances sociales (AVS) mise en place par la Cnaf, n’obéit pas uniquement à des considérations de justice sociale ou de solidarité, mais « traduit également la compréhension des vacances comme un temps propice au resserrement des liens familiaux et sociaux ». Nous sommes là, au cœur de ce qui fait prévention. Mais au-delà des dispositifs à dimension nationale susceptibles de parer à l’urgence de la nouvelle situation sociale, les acteurs, sur les territoires, continuent d’innover pour répondre au mieux aux besoins des populations...Visitez ce mois sur Apriles la Maison d’accueil spécialisée de Pierrefeu dans le Var dont la création et le fonctionnement sont emblématiques du rapprochement entre les secteurs sanitaire et médico-social avec, à la clé, une mutualisation des ressources et des équipements, pour une meilleure gestion des enveloppes et des coûts, et un accompagnement plus adapté. Découvrez Do-re-mômes, un service de dépannage ponctuel pour la garde des enfants au domicile des parents, assuré par un réseau de bénévoles et porté par la MSA du canton rural de Saumur Sud. Redécouvrez aussi un des premiers projets social de territoire, sur la ville de Sevran, et ses effets bénéfiques sur tout le territoire avec la construction d’une dynamique de réseau qui favorise une approche collective de la prévention et de l’action menée. Enfin, plongez dans un programme immobilier privé en cœur de village de Liffré qui comprend une salle d’animation ouverte aux associations et à l’ensemble des habitants de la commune, ainsi qu’une crèche gérée par le CIAS qui associe les personnes âgées résidentes à ses animations. Les personnes retrouvent ainsi une implication citoyenne en s’engageant dans la vie associative, retissent du lien social et gagnent en autonomie. Et pour clôturer le mois de l’Economie Sociale et Solidaire, découvrez l’interview de Mathieu Bostyn, gérant fondateur du Champ Commun, une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), dont l’offre marchande (épicerie) et culturelle (ateliers, concerts) travaille au maintien du commerce de proximité tout en favorisant la création de liens. Une initiative à ce point collective que Mathieu a préféré nous envoyer une photo de l’équipe plutôt que son portrait en médaillon. Des arguments qui nous ont convaincus…Bonne lecture avec Apriles.
Vous êtes porteur d'initiative ?
Faites-nous connaître votre action ! 

>>Le Kanata : un « village » où il fait bon vieillir - 35
Pour répondre à la demande de personnes âgées, ou de leur famille, vivant dans des logements inadaptés à la perte d’autonomie ou isolés, la commune de Liffré, via le Centre communal d’action sociale (CCAS), a acquis 11 logements évolutifs dans un programme immobilier privé en cœur de village. A l’issue d’un processus de co-construction avec les personnes concernées qui ont fait connaître leur désir de mixité sociale et générationnelle, la commune y a également implanté des logements tous publics, une salle d’animation, ouverte aux associations et à l’ensemble des habitants de la commune, ainsi qu’une crèche gérée par le Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) et qui associe les personnes âgées résidentes à ses animations. Les résidents ont ainsi retrouvé une implication citoyenne en s’engageant dans la vie associative, retissé du lien social et gagné en autonomie.
>>Lire la suite
>>A Sevran, travailler en réseau pour valoriser les ressources locales - 93
Afin d’apporter des réponses aux multiples défis sociaux et de susciter une dynamique locale positive à Sevran, la circonscription de service social du Conseil général de Seine-Saint-Denis travaille à favoriser une approche collective de la prévention et de l’action menée dans les quartiers. Depuis l’expérimentation d’un projet social de territoire au début des années 2000, la Ville et le Conseil général portent des actions de formation et de réflexion commune qui mobilisent l’ensemble des acteurs, institutionnels et associatifs, sur les thématiques abordées. En s’appuyant sur son positionnement généraliste, le service social cherche à apporter de la cohérence dans les interventions menées et à impulser une logique de réseau. Il s’agit de rompre l’isolement des professionnels, de permettre le croisement des regards et de construire une culture commune pour, ensemble, mieux affronter les problématiques et mieux valoriser les ressources du territoire.
>>Lire la suite
>>MAS les Accacias : un rapprochement entre secteurs sanitaire et médico-social - 83
Afin d’éviter aux personnes handicapées avec troubles psychiques de résider en hôpital psychiatrique alors qu’elles ne relèvent pas de ses services, l’Adapei du Var et le Centre hospitalier Henri Guérin ont ouvert une Maison d’accueil spécialisée (MAS). Fruit d’une collaboration inédite entre sanitaire et médico-social, cet établissement géré par l’Adapei, contrairement à d’autres MAS qui sont intégrées aux services des hôpitaux psychiatriques, permet de proposer un accompagnement plus adapté aux besoins des personnes accueillies, de mutualiser les ressources et de mieux gérer les coûts.
>Lire la fiche
>> Do.ré.mômes : une garde d’enfants en cas d’urgence – 49
Afin d’aider les parents qui rencontrent un imprévu (maladie, hospitalisation, entretien d’embauche…) à garder leurs enfants, la Mutuelle sociale agricole (MSA) du canton de Saumur Sud a créé Do.ré.mômes : un service de garde ponctuelle des enfants à domicile assuré par un réseau de bénévoles du canton. Une action modeste, mais qui répond à un véritable besoin dans ce territoire essentiellement rural.
>>Lire la suite
 
 
Mathieu Bostyn :
«Il est possible d’allier rentabilité financière et rentabilité sociale»
Né dans le Nord où il a biberonné à l’éducation populaire, il a ensuite bourlingué au Canada, au Burkina et en Sociologie… C’est finalement en Bretagne, dans le petit village d’Augan, que Mathieu Bostyn , 33 ans, a posé ses valises pour fonder avec deux camarades le Champ Commun : une société originale qui regroupe une épicerie et un bistrot concert, au service de la régénération du lien. Explications.
Lire la suite...
 
 
Parrainage en Europe et en Amérique Pratiques de longue durée
Culturellement et historiquement, le parrainage est considéré comme un « instrument relationnel essentiel à la vie familiale et sociale ». Le réseau Patrinus qui regroupe une centaine de chercheurs européens et américains qui travaillent sur les formes qu’il a pris au fil du temps ainsi que sur ces déclinaisons contemporaines organise, en collaboration avec l’Unapp, le 7 décembre à la Sorbonne à Paris un colloque universitaire qui cherchera à montrer l’étonnante plasticité et variabilité de cette relation qui parvient à s’adapter à des contextes et des enjeux divers et à donner forme au lien social. Entrée libre.
>Programme complet
 
15 décembre à Saint-Denis - Foire des savoirs faire
En marge de la foire des savoir faire de Saint Denis, le 15 décembre, le collectif Pouvoir d’agir organise la Foire des savoir-faire et envies d’agir citoyens. Collectifs d’habitants et associations de quartier sont invités pour présenter leurs actions, échanger leurs savoir-faire et… partager.
>Plus d’infos
 
Actes : Être parent, mais pas tout seul !
Consultez les actes de la journée d’information et d’échanges organisée par la Caf des Hauts-de-Seine sur le thème « Être parent, mais pas tout seul ! Quel partage de la responsabilité des enfants entre parents et professionnels dans la Cité ? ».
>Téléchargez les actes
 
   
 
          Evènement  
     
  Les 6èmes Assises Nationales de la Protection de l’Enfance : les inscriptions sont ouvertes !  
  Organisées les 11 et 12 février par le Journal de l’action sociale en collaboration avec l’Odas et le Conseil général de la Sarthe, ces assises auront pour thème « Savons nous protéger nos enfants ? ». Un questionnement global qui s’inscrit dans le sillage de plusieurs affaires dramatiques de maltraitance, ayant mis en exergue des dysfonctionnements récurrents de notre dispositif de protection de l’enfance, mais aussi ses limites, et donc, au-delà, les faiblesses de chacun d’entre nous dans notre posture d'adulte et de citoyen.
>>Télécharger le programme et les informations pratiques
 
     
     
 

La Lettre d'Apriles est une publication de l'Observatoire national de l'action sociale décentralisée (Odas) - 250, bis Bd Saint-Germain 75007 Paris - 01 44 07 02 52.

Directeur de publication Jean-Louis Sanchez
Rédacteur en chef : Sébastien Poulet-Goffard
Webmaster : Joachim Reynard
Rédacteurs : Estelle Camus, Caroline Megglé, Joachim Reynard.
 
  © 2012 Apriles -> Agence des Pratiques et Initiatives Locales ::.  
Consulter le site Apriles Consulter la lettre d'Apriles Consulter la lettre d'Apriles