Bookmark and Share
Version imprimable
Date: 2012-10-31 16:50:54
Lettre d'Apriles n°38 - Octobre 2012

         Numéro 38 - Octobre 2012           
   
 
Les vendanges d'Apriles
Nous n'y sommes pas encore, mais l'hiver approche et l'Etat se prépare à la mise en place d'un nouveau plan hivernal afin de mettre à l'abri les plus démunis d'entre nous. Il y a néanmoins du nouveau cette année. La volonté – au moins affichée – de sortir d'une gestion uniquement saisonnière du dispositif d'accueil en préparant dès aujourd'hui le retour du printemps... Dans les tuyaux, des « projets territoriaux de sortie de l'hiver » qui associeront les collectivités territoriales autour de la construction d'une palette large d'actions allant de la prévention des expulsions à l'accès direct aux logements de droit commun par la mobilisation des contingents HLM, en passant par la pérennisation de places d'hébergement dans les territoires en tension, et le développement de dispositifs innovants. En attendant les beaux jours, il est déjà question d'innovation dans cette 38ème newsletter d'Apriles qui présente une grappe d'initiatives intéressantes. Avec l'équipe de santé de l’association Service aux familles en difficulté (SAFED) d'abord qui, à la croisée du sanitaire et du social, accompagne les bénéficiaires du RSA de Dordogne confrontés aux inégalités d’accès au soin. Il y a de la nouveauté encore, mais surtout du pragmatisme avec les contrats d’action locaux de soutien aux aidants familiaux de la CCMSA. Véritable démarche de développement social, s’appuyant sur la parole des bénéficiaires et la mobilisation des partenaires locaux, ces contrats permettent la mise en œuvre d’actions concrètes adaptées aux besoins de celles et ceux qui travaillent au mieux-être de leurs proches vieillissants. Du nouveau, et de la démocratie aussi du côté de SOS village d'enfants qui met en place un vaste processus d'échange et de concertation en son sein, libérant ainsi la parole des enfants accueillis de sorte à ce qu'elle participe aux évolutions de l'association. De l'inédit aussi du côté de Mulhouse, où l'association Marguerite Sinclair a créé un lieu d'accueil parent enfant (LAPE) dédié à l'accompagnement de la parentalité de personnes atteintes de déficience intellectuelle. Du nouveau et de l'utopie, en Alsace toujours, où le « Magasin pour rien » récupère vaisselle, livres, jouets, ou tout autre objet en bon état, et les donne gratuitement à toutes les personnes qui le désirent avec pour objectif de créer du lien par petite touche en défendant les principes d’une économie plus sobre. Du lien, et du jardin, il en est enfin question avec Eric Prédine, l'acteur du mois, qui évoque pour nous les grands enjeux de ce qu'il est désormais convenu d'appeler les jardins partagés (voir les différentes fiches Apriles sur le sujet à Paris, à Nantes et en Alsace). Bonne et chaleureuse lecture avec Apriles. 
Vous êtes porteur d'initiative ?
Faites-nous connaître votre action ! 
Lire la suite...

>>Equipe de santé du Safed : des infirmières «sociales» au service de l’inclusion – 24
Afin de juguler les problèmes de santé faisant obstacle à leur insertion, l’équipe de santé de l’association Service aux familles en difficulté (SAFED) accompagne les bénéficiaires du RSA de Dordogne confrontés aux inégalités d’accès au soin. A la croisée du sanitaire et du social, les infirmières de ce service informent, éduquent, accompagnent et promeuvent la santé auprès des personnes fragilisées pour les amener vers des soins primaires, les rendre vigilants à leur corps et à leur environnement. Un travail mené en collaboration avec chaque usager, dans une dynamique d’empowerment.
>>Lire la suite.
>>Soutien aux aidants, la MSA au plus près des territoires. L'exemple du Nord-Pas-de-Calais.
En France, quatre millions de personnes (source Association française des aidants) accompagnent quotidiennement un proche en perte d’autonomie ou dépendant, sans avoir réellement conscience du poids de cet engagement et du besoin d’être elles-mêmes accompagnées pour y faire face dans la durée. Conscient du rôle essentiel de ces aidants, en particulier dans le milieu rural, la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole (CCMSA) a souhaité les accompagner davantage et mieux articuler les réponses, en fonction de leurs besoins et des ressources de leurs territoires de vie. Elle a donc impulsé, depuis 2008, auprès de ses caisses locales, la signature de contrats d’action locaux de soutien aux aidants familiaux. Véritable démarche de développement social, s’appuyant sur la parole des bénéficiaires et la mobilisation des partenaires locaux, ces contrats ont permis la mise en œuvre d’actions concrètes adaptées (du groupe de parole à des activités de répit), aux besoins identifiés.
>>Lire la suite
>>L’ENCJ, un espace de concertation et de réflexion pour les jeunes accueillis en villages d’enfants
Afin de permettre aux jeunes accueillis en villages d’enfants d’exprimer leurs attentes, leurs demandes mais aussi de participer à la construction de leur prise en charge, l’association SOS Villages d’enfants France a mis en place dès 2003 au sein de chaque structure des instances d'échanges et de dialogue appelés Espaces Village de Consultation de Jeunes (EVCJ). A l’issue de la 1ère évaluation interne de la démarche en 2009, l’association a souhaité valoriser les EVCJ en leur donnant une visibilité et une audience nationale via l’Espace National de Consultation des Jeunes (ENCJ). Cette assemblée, qui compte un représentant de chaque EVCJ est un lieu d'échange qui, au delà de la réflexion, favorise la mise en place au local d'un certains nombre d'actions concrètes.
>>Lire la suite
>>LAPE Capucine, pour les parents en situation de handicap mental ou psychique - 68
Afin d’aider les parents en situation de handicap psychique et/ou de déficience intellectuelle, dans une perspective d’aide mais aussi de prévention et de protection des enfants, le Lieu d’Accueil Parents Enfants Capucine (LAPE) à Mulhouse reçoit les familles – sur le mode de la maison verte de Françoise Dolto – et les accompagne dans le difficile apprentissage de la parentalité.
>>Lire la suite
>>À Mulhouse, au magasin pour rien, on s’enrichit autrement - 68
Pour donner une seconde vie à des objets destinés à être jetés, permettre à des personnes dans le besoin d’en profiter et favoriser la rencontre entre des habitants de tous horizons, le Magasin pour rien de Mulhouse récupère vaisselle, livres, jouets, ou tout autre objet en bon état, et les donne gratuitement à toutes les personnes qui le désirent. Son objectif : créer au sein du magasin une atmosphère conviviale, où l’on donne un coup de pouce aux plus démunis sans les stigmatiser, où l’on crée du lien par petite touche, où l’on défend de façon enthousiaste les principes d’une économie plus sobre. 
>>Lire la suite
 

Eric Prédine : «Planter, c'est s'approprier l'espace, sans le privatiser»
Eric Prédine est jardinier. Du dimanche d'abord, dans son potager à lui...Mais de la semaine aussi, puisque coiffé de sa casquette de consultant au sein de Saluterre, une SCOP qu'il a co-fondé, il arpente les parcelles de France, de quartiers populaires en maisons de retraites, afin d'en faire peut-être, des jardins partagés. Animateur du réseau « le jardin dans tous ses états » (JTSE), il est également auteur de plusieurs ouvrages1 autour du bien vivre alimentaire. Ses activités et son oeuvre en font donc un grand militant de la cause potagère. Mais c'est également un des plus ardents promoteurs du jardin partagé, comme lieu de résistance à la crise sociale, environnementale et urbaine. Rencontre... 
Lire la suite...
 
Des Ateliers du vivre-ensemble à Vitré le 29 novembre
Les prochains Ateliers du Vivre-ensemble et de la Fraternité s’ouvriront le jeudi 29 novembre 2012 à Vitré, en Ille-et-Vilaine. Autour du thème « Renforcer les liens dans la cité », ils porteront notamment sur l’apport des actions intergénérationnelles et sur la mobilisation du bénévolat. 
>>Télécharger le programme
Lire la suite...


6èmes Assises Nationales de la Protection de l’Enfance
Organisées les 11 et 12 février par le Journal de l’action sociale en collaboration avec l’Odas et le Conseil général de la Sarthe, ces assises auront pour thème « Savons nous protéger nos enfants ? ». Un questionnement global qui s’inscrit dans le sillage de plusieurs affaires dramatiques de maltraitance, ayant mis en exergue des dysfonctionnements récurrents de notre dispositif de protection de l’enfance, mais aussi ses limites, et donc, au-delà, les faiblesses de chacun d’entre nous dans notre posture d'adulte et de citoyen.
>>Télécharger le programme et les informations pratiques
 
 
L'Economie Sociale et Solidaire à l’assaut des inégalités entre les femmes et les hommes ?
Pour poursuivre les réflexions engagées en 2011 lors des Etats Généraux de l’Economie Sociale et Solidaire, le 21 novembre, le Mouvement pour l’économie sociale et solidaire, avec le soutien de la Ville de Paris, du Conseil Régional d’Ile de France et du Centre Hubertine Auclert, organise à Paris une journée de réflexion gratuite sur le thème du genre et de l’égalité professionnelle et sociale en IDF.
>>Renseignements et inscriptions
 
 

La Lettre d'Apriles est une publication de l'Observatoire national de l'action sociale décentralisée (Odas) - 250, bis Bd Saint-Germain 75007 Paris - 01 44 07 02 52.

Directeur de publication : Jean-Louis Sanchez
Rédacteur en chef : Sébastien Poulet-Goffard
Webmaster : Joachim Reynard 
Rédacteurs: Estelle Camus, Marie-Agnes Féret, Caroline Megglé, Joachim Reynard 

 

 
 

 

 
  © 2012 Apriles -> Agence des Pratiques et Initiatives Locales ::.