Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
P’INS épingle ses lauréats
Ils sont huit porteurs de projets socialement innovants à avoir été retenu par l’Avise et la fondation MACIF, dans le cadre du programme d’accompagnement P’INS. Présents sur tous les champs de l’économie sociale et solidaire -alimentation, bâtiment, éducation populaire, lien social, développement durable, hébergement ou encore égalité des chances, ils vont bénéficier d’un accompagnement personnalisé de 8 à 10 mois, de la possibilité de solliciter des experts, d’une mise en visibilité par les partenaires de P’INS et d’un apport de 20000 de la fondation MACIF pour travailler leur changement d’échelle. Les lauréats : AGORAé, Article 1, Bou’sol, E-graine, Les Petites Cantines, Plateau Urbain, Toit à Moi, VRAC.
www.programme-pins.org
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Santé arrow Equipe mobile Alzheimer - 68 - Altkirch 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Equipe mobile Alzheimer - 68 - Altkirch



Mis à jour le: 04-12-2008

Contact action : >> TOME Stéphanie : consulter sa fiche

Type d'action :

  • Soutien aux aidants
  • Soutien à domicile

Région : Alsace

Porteur(s) de l'action :
Centre Hospitalier Saint Morand d'Altkirch

Objectif(s) et bref descriptif :
Pour apporter une écoute et un soutien et jouer parfois un rôle de prévention ou d'orientation des personnes vers les institutions, une équipe mobile d'un Centre local d'information et de coordination gérontologique se déplace au domicile des malades atteints de démence type Alzheimer.

Origine(s) :
Dans le Haut-Rhin (arrondissement d'Altkirch), pour répondre à un besoin d'information sur la maladie d'Alzheimer non couvert par les structures existantes - pôles gérontologiques -, deux médecins gériatres exerçant à l'hôpital et en établissement pour personnes âgées dépendantes prennent l'initiative en février 2003 de mettre en place une équipe mobile qui a vocation à se déplacer au domicile des malades atteints de démence type Alzheimer ou autre pathologie apparentée, afin d'apporter une écoute et un soutien à la famille et une prise en charge psychologique au malade.

Description détaillée :
Dans le cadre d'un Centre local d'information et de coordination gérontologique, s'appuyant sur le centre hospitalier Saint Morand, une équipe mobile constituée par une psychologue et une infirmière se déplace sur un territoire de la taille d'un arrondissement. Les deux professionnelles interviennent gratuitement à domicile, et se déplacent sur un secteur géographique assez large (trois pôles gérontologiques couverts).

Informer et écouter
L'équipe mobile a plusieurs objectifs, notamment celui de combler le déficit d'information des familles et des malades sur la maladie d'Alzheimer et maladies apparentées. Par ailleurs, elle vise à apporter une écoute, un soutien psychologique et pratique (conseils, orientations) aux aidants et aux malades. Enfin, elle travaille en collaboration avec les autres intervenants à domicile, notamment les professionnels de santé. Après la première rencontre à domicile, l'équipe décide d'un objectif prioritaire : suivi de la famille, du malade ou des deux. La fréquence des visites est fixée actuellement à deux par mois.

Collaboration hopital, Cram et Clic, pôle gérontologique...
Un secrétariat est mis à disposition par le centre hospitalier à l'origine du projet. La coordination est assurée par le médecin gériatre de l'hôpital. Une rencontre mensuelle est faite avec les assistantes des pôles et des Cram. Une fiche de liaison circule du Clic Alzheimer aux pôles gérontologiques. Cette fiche peut être envoyée au médecin traitant et à l'hôpital de jour si nécessaire.
Le déclenchement de l'intervention de l'équipe est majoritairement le fait de l'assistante sociale du pôle ou d'un médecin. Une visite est alors programmée avec l'accord de la personne. La famille est ensuite suivie régulièrement. Outre les visites, des entretiens téléphoniques sont possibles.

Mieux repérer et faciliter l'acceptation de la maladie
Dans les six premiers mois de mise en route 37 familles ont été suivies (par 1,5 ETP), 247 entretiens ont été assurés d'une durée moyenne d'une heure. Au-delà de l'aide information/orientation, on note que le passage de l'équipe favorise le "travail de deuil" et d'acceptation de la maladie. Par ailleurs, on repère beaucoup plus la réalité des besoins en venant au domicile. Certains malades sont orientés vers l'assistante sociale pour établir un dossier de demande d'Allocation personnalisée d'autonomie. L'apport de la psychologue permet d'affiner la grille d'évaluation de la dépendance.
Le Clic Alzheimer prend en charge environ 50 nouveaux patients par an. Une consultation "mémoire" a par ailleurs été créée au centre Hospitalier Saint Morand d'Altkirch afin de mieux diagnostiquer la démence des personnes âgées.

Impact(s) :
- dès les six premiers mois, 37 familles suivies, 247 entretiens assurés
- meilleure information et orientation des malades et leur famille
- favorise l'acceptation de la maladie
- aide à l'identification des besoins réels des patients

Partenaire(s) :
Centre hospitalier (services de psychiatrie),
Conseil général (assistantes sociales des pôles gérontologiques),
Cram (service social),
Professionnels de la santé,
Services de soutien à domicile,
Etablissements d'hébergements pour personnes âgées dépendantes,
Accueils de jour,
Association Alsace Alzheimer 68.

[ Retour ]