Menu Contenu
Michel Vielle : "Donner une place aux habitants a toujours été mon obsession"
A l'occasion des réflexions qui naissent autour du mouvement des gilets jaunes et de la place du citoyen dans la vie démocratique, nous avons souhaité re-publier l'entretien de Michel Vielle datant de 2009. Disparu en 2010, ce géographe rural de formation, était venu au Développement social local (DSL) par sa passion nourrie pour "les territoires vécus, parcourus et repérés par les habitants". Devenu consultant, il a accompagné pendant dix années élus, professionnels et habitants dans les démarches de coopération et de co-construction de leur projet de développement. Une façon de donner corps et vie à la démocratie participative. Un grand professionnel, militant de la parole donnée aux citoyens, dont les constats et propositions n'ont rien perdu de leur actualité 10 ans après.


>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Enfance / Famille arrow Maison de l'adoption, écoute pour les parents ayant adopté - 59 Lille 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Maison de l'adoption, écoute pour les parents ayant adopté - 59 Lille



Mis à jour le: 04-12-2008

Type d'action :

  • Protection de l'enfance
  • Parentalité
  • Petite enfance, modes de garde

Région : Nord-Pas-de-Calais

Objectif(s) et bref descriptif :
La Maison de l'adoption, à l'initiative du Conseil général du Nord et d'associations, offre un espace d'écoute et de conseils pour les parents qui ont adopté un enfant et pour leurs enfants - biologiques ou adoptés.

Origine(s) :
En décembre 2000, deux associations Jeune enfance Nord et Familles d'adoption soutenues par le Conseil général du Nord organisent à Lille un colloque réunissant 700 participants. Ce colloque révèle notamment le manque de prise en compte des difficultés des parents après l'adoption. En effet, l'adoption n'est pas un acte facile : les enfants adoptés ont souvent vécu des traumatismes et peuvent présenter des carences affectives et physiques importantes. Nourri par les réflexions des ateliers du colloque, "Le Conseil départemental de l'adoption" est créé en octobre 2001 réunissant travailleurs sociaux, psychologues, parents et membres d'organismes agréés. Il travaille sur quatre grands thèmes dont notamment l'accompagnement des couples et des personnes dans les différentes phases de l'adoption qui débouche sur la création de la Maison départementale et associative de l'adoption. Ouverte le 2 novembre 2004, la structure entend remédier au manque d'accompagnement des parents ayant adopté.

Description détaillée :
La Maison de l'adoption accueille des parents adoptants se trouvant désarmés face à certaines difficultés, leur offrant un espace d'écoute et de conseils. Elle est un lieu d'accueil, d'échange et de documentation pour les parents adoptifs, les enfants adoptés, les enfants biologiques de la fratrie éventuellement et les professionnels. Elle se trouve dans un local indépendant du Conseil général, facile d'accès, en centre ville, et comprend une bibliothèque riche de publications diverses (pour enfants et adultes) à consulter sur place, des bureaux pour les entretiens ainsi qu'une salle de réunion.

Après un appel au secrétariat, les parents adoptants peuvent obtenir un rendez-vous avec un binôme, seul pour la première rencontre, ils peuvent ensuite venir avec leur enfant s'ils le souhaitent. Le binôme est constitué d'un parent adoptant, formé à l'écoute et d'un professionnel détaché par le Conseil général: assistante sociale, éducateur'

La Maison n'est pas un lieu de thérapie mais elle a vocation à orienter vers les gens compétents, qu'il s'agisse de médecins, de psychologues, de nutritionnistes, de personnel de l'Education nationale' Elle actualise donc en permanence un réseau de professionnels sensibilisés à l'adoption. Des plaquettes d'information ont par ailleurs été distribuées dans tout le département afin d'informer sur les missions de la Maison de l'adoption.

La Maison de l'adoption souhaiterait à terme devenir un lieu de réflexion pour tous ceux qui sont intéressés par l'après adoption, les échanges par la création de groupes de paroles - parents entre eux, adolescents entre eux'- et élargir les compétences vers les personnes ayant reçu l'agrément. Elle serait aussi force de proposition.

Impact(s) :
- Quinze binômes constitués,
- Deux à trois rendez-vous par semaine pris avec des parents adoptants.

Partenaire(s) :
Conseil général du Nord,
Association enfance et famille d'adoption,
Jeunes enfants du Nord,
Les enfants de Reine de Miséricorde,
Association des familles adoptives d'enfants nés à Madagascar,
Association départementale de famille d'accueil et d'assistantes maternelles,
Union départementale des associations familiales.

Moyens :

Humains
: Quinze professionnels du Conseil général se rendent une fois par mois à la Maison de l'adoption. La Maison de l'adoption comprend par ailleurs un secrétariat à temps complet et un accueil du lundi au vendredi de 13h30 à 17h.

Financiers : 8000' de subventions sont allouées par le Conseil général.

Contact action : Sylvie GUERIN

Maison de l'Adoption
20, rue Gombert
59000 Lille
Tel: 03.20.39.69.64
Mail: maisonadoption@cg59.fr
[ Retour ]