Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
L’enfance de l’art
Les musées aussi mise sur l’intergénérationnel. Le Louvre Lens a lancé il y a quelques mois des ateliers baptisés « l’art d’être grand-parents ». Un samedi par mois pendant deux heures, les médiateurs du musée offrent gratuitement aux grands parents conseils et astuces pour éveiller la curiosité et la créativité des plus jeunes. Ils répondent à des questions très concrètes sur quelles œuvres choisir, comment capter l’attention des enfants ou comment évoquer la nudité ? Ils proposent également des activités pour prolonger ce temps de découverte. De quoi faire d’une visite au musée un beau moment de complicité intergénérationnelle.
En savoir plus
 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Insertion arrow A Valence , le quartier du Plan reprend des couleurs - 26 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

A Valence , le quartier du Plan reprend des couleurs - 26



Mis à jour le: 01-12-2009

Contact action : >> LOMBARD Marie-Martine : consulter sa fiche

Type d'action :

  • Développement urbain, Vie des quartiers
  • Lutte contre l'exclusion sociale

Région : Rhône-Alpes

Porteur(s) de l'action :
Conseil général de la Drôme, Direction des solidarités

Objectif(s) et bref descriptif :
Pour embellir leur environnement et restaurer convivialité et vivre ensemble, des habitantes d'un quartier sensible de Valence 'uvrent à la transformation des espaces verts, du mobilier urbain et des cages d'escaliers. "Le Plan en couleurs" est le nom de ce groupe de participantes qui agit pour la transformation des conditions de vie et de l'image de leur quartier, afin de recréer du lien social dans la cité du Plan.

Origine(s) :
Un diagnostic réalisé par les travailleurs médico-sociaux du quartier du Plan (5471 habitants -  http://sig.ville.gouv.fr/Tableaux/8207040) a mis en évidence l'existence d'une population de femmes isolées avec ou sans enfant, alternant travail précaire et minima sociaux. Suite à ce constat, le Conseil général charge une de ses salariées de rencontrer individuellement ces personnes, repérées en amont par les assistantes sociales, pour les entendre et leur proposer de mener avec elles une action. Ensemble, elles s'entendent pour agir et améliorer l'environnement extérieur du quartier et les intérieurs d'immeubles afin de revaloriser l'image de la cité et d'y mieux vivre.

Description détaillée :
En février 2008, les habitantes du quartier du Plan, accompagnées des travailleurs sociaux commencent à réfléchir sur l'aménagement des espaces extérieurs et des espaces de convivialité, ainsi que sur l'embellissement des halls d'immeuble. Au sein des espaces verts existants, les habitantes ont souhaité rajouter des bouquets de couleurs pour égayer la vie quotidienne. D'où le nom donné à leur groupe : « Le Plan en couleurs ». La réflexion collective aboutit à la conception d'espaces de convivialité et des bancs, à distance raisonnable des habitations pour ne pas déranger les occupants. Et, profitant d'une configuration naturelle agréable, ils proposent l'implantation de tables de pique-nique favorisant l'échange et le plaisir d'être ensemble en famille et en plein air.

Les espaces verts appartiennent à la ville de Valence et les techniciens du Service Espaces verts, en accord avec les élus, sont mis à disposition pour aider à la réalisation de massifs créés par les habitantes. Afin que celles-ci puisent être pleinement actrices, le Conseil général leur propose une formation d'une journée au centre de formation pour adultes du lycée horticole de Romans. Elles ont appris comment concevoir, réaliser et entretenir un massif. Fortes de cet apprentissage, elles ont pu discuter avec le Service Espaces verts du plan de leur massif et du choix des végétaux. Les femmes construisent et plantent le massif. Le 18 mars 2009 a lieu l'inauguration avec la mairie de Valence. Les plantations se prolongent à l'autonome 2009.

En parallèle, les habitantes, en accord avec l'Office public de l'habitat, travaillent à l'embellissement des porches des immeubles HLM. Ces femmes ont souhaité aller plus loin qu'un simple rafraîchissement en mettant en oeuvre les techniques de la peinture décorative pour ajouter de la beauté à la vie de tous les jours. L'école d'Avignon, spécialiste de la réhabilitation du bâti ancien et des techniques décoratives a été contactée pour dispenser aux participantes une formation de base et encadrer un chantier. Une dizaine de femmes accèdent à une formation qualifiante de quatre jours.

Partenaire(s) :
- Ville de Valence
- Office public de l'habitat, agence du Plan
- Mission CUCS (participation au financement formation peinture en décor) 
- Centre de formation pour adultes du Lycée horticole de Romans
- Maison pour tous du Plan - Ecole de réhabilitation du patrimoine d'Avignon
- Lycée horticole de Romans

Moyens :
Humains :
- Chargée de mission DSL (1/5 ETP)
- 1 Assistante sociale secteur CG (½ journée par semaine)
- Chef d'agence de l'OPHLM (½ journée par semaine)
- 2 Techniciens de la direction des espaces verts de la ville de la Valence

Financiers :
- mise à disposition d'un jardin par la ville de Valence
- Formation horticole : 50 % du budget formation pris en charge par le lycée horticole de Romans
- Matériel, végétaux : 600 euros
- Action de réhabilitation : Formation par l'Ecole d'Avignon : montant non disponible, nouvel appel d'offre en cours.

*Mention légale :
Le contenu de cette fiche relève de la seule responsabilité de l'Agence Apriles et ne peut en aucun cas être considéré comme reflètant la position des partenaires soutenant le projet Apriles.
[ Retour ]