Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
L’enfance de l’art
Les musées aussi mise sur l’intergénérationnel. Le Louvre Lens a lancé il y a quelques mois des ateliers baptisés « l’art d’être grand-parents ». Un samedi par mois pendant deux heures, les médiateurs du musée offrent gratuitement aux grands parents conseils et astuces pour éveiller la curiosité et la créativité des plus jeunes. Ils répondent à des questions très concrètes sur quelles œuvres choisir, comment capter l’attention des enfants ou comment évoquer la nudité ? Ils proposent également des activités pour prolonger ce temps de découverte. De quoi faire d’une visite au musée un beau moment de complicité intergénérationnelle.
En savoir plus
 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Insertion arrow Lecture Hors les murs - 77 - Sénart 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Lecture Hors les murs - 77 - Sénart



Mis à jour le: 01-04-2010

Type d'action :

  • Culture, Sport
  • Développement périurbain
  • Relations de voisinage
  • Petite enfance, modes de garde

Région : Île-de-France

Porteur(s) de l'action :
San (Syndicat d'agglomération nouvelle) de Sénart

Objectif(s) et bref descriptif :
Quatre communes mettent à la disposition des habitants de différents quartiers des livres et proposent des animations culturelles pendant les vacances estivales. Cette action qui mobilise professionnels et bénévoles locaux, a pour objectif de promouvoir les bibliothèques municipales auprès des habitants, d'inciter les parents à partager des lectures avec leurs enfants et de développer les relations de voisinage.

Origine(s) :
Les études d'impact de l'action culturelle dans les quartiers de Sénart mettent en évidence une faible fréquentation des habitants aux animations. Partant de ce constat, le San (Syndicat d'agglomération nouvelle) de Sénart, syndicat de coopération intercommunale, souhaite développer une démarche pour toucher les populations les plus éloignées géographiquement de ses équipements culturels.  Parallèlement, le constat que de nombreux habitants partent peu ou pas en vacances, incite deux communes à mettre en place, dès l'été 2004, des bibliothèques de rue : le dispositif "Lecture hors les murs" est né.  Deux ans plus tard, ce sont quatre communes qui participent à ce projet coordonné dès lors par le San de Sénart et visant à offrir aux habitants une approche ludique de la lecture.

Description détaillée :
De début Juillet jusqu'à fin Août 2006, le SAN et les bibliothèques de Sénart mobilisent les services municipaux, des artistes professionnels (musiciens, conteurs et illustrateurs), des habitants bénévoles et des adhérents d'associations culturelles pour des après-midis d'animation autour de la lecture dans des quartiers de quatre communes. Un après midi par semaine, durant trois ou quatre heures, les bibliothèques et les ludothèques municipales aménagent un espace jeu et lecture dans différents quartiers des villes (parc municipal, cités').
Les habitants choisissent librement soit un jeu, soit un livre et s'installent sur des transats ou des couvertures pour jouer, lire ou se faire lire une histoire.

Une animation culturelle, lieu de rencontre
Associé à cet "atelier lecture", une activité culturelle spécifique est systématiquement proposée aux habitants : construction d'instruments musicaux, découverte de l'environnement, éducation à la citoyenneté, illustration, activités manuelles ou sportives. Animées par des associations ou des professionnels (bibliothécaires, artistes'), ces activités ont pour but de rendre actif et de faire participer les habitants fréquentant les bibliothèques de rue. En outre, du personnel des services Prévention-jeunesse ou de l'Accueil des mairies sont aussi présents durant ces animations pour favoriser les rencontres et les échanges avec les habitants. Une fois par mois, une balade contée intercommunale est animée par des conteurs professionnels ou amateurs. Celle-ci réunit des habitants de différents quartiers.

Un nouveau public touché
Tout au long de l'été 2006, une enquête a été réalisée auprès des participants via un questionnaire d'évaluation élaboré par une classe de BTS Action commerciale d'un lycée de Melun. Les résultats de ce questionnaire ont permis de constater :

  • qu'en majorité, les personnes ayant participé aux bibliothèques de rues ne sont pas inscrites aux bibliothèques pendant l'année ;
  • que la population qui fréquente ces animations journalières est très hétérogène: beaucoup de jeunes enfants (0 à 13 ans), de parents et de séniors, et quelques adolescents seuls, entre amis ou accompagnés de leurs parents.
1500 personnes ont participé aux bibliothèques de rues proposées dans les quatre communes pendant l'été (34 après-midis). Au total, 70 personnes ont suivi les balades contées mensuelles.

Cette manifestation a permis de renforcer les liens de voisinage et de créer une dynamique de quartier qui permettra de mobiliser plus facilement les habitants pour de futurs projets.

Impact(s) :

- ouverture culturelle à d'autres publics
- renforcement des liens de voisinage
- amélioration de la vie du quartier

Partenaire(s) :
- Les bibliothèques, les ludothèques et les services techniques des quatre communes participantes
- San (Maison de la nature et de l'environnement, Direction événements urbains, Culture, Sports)
- Certains services des communes de Combs la Ville, Lieusaint, Nandy, Vert Saint Denis.
- Associations locales : "Au fil des contes" et "Lire et faire lire"
- Lycée Léonard de Vinci de Melun

Moyens :
Matériels
150 livres de types variés mis à disposition du public dans chaque ville participante.

Humains
Cinq à 10 personnes (professionnels ou bénévoles d'associations) sont présentes chaque après-midi pour l'installation et l'animation des stands.

Coût total du projet : 42 251 '

*Mention légale :
Le contenu de cette fiche relève de la seule responsabilité de l'Agence Apriles et ne peut en aucun cas être considéré comme reflètant la position des partenaires soutenant le projet Apriles.
[ Retour ]