Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Prix Ocirp : un bon cru 2017
Remis à Paris le 29 juin dernier, la 10ème édition du Prix OCIRP Handicap a récompensé dix acteurs économiques particulièrement engagés pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Partenaire du prix depuis sa création, l’Odas, représenté par son Directeur général Didier Lesueur, a notamment remis le prix de la catégorie « Réalisations et partenariats territoriaux » à l’association Envie Anjou, qui collecte et recycle du matériel médical. L’Association Droit Pluriel, présidée par Anne Sarah Kertudo (voir son portrait) a été primée dans la catégorie « Citoyenneté ». Le prix a également mis en valeur plusieurs actions impliquant l’utilisation des nouvelles technologies, qu’il s’agisse d’applications (handivalise, AVA), d’outils numérique (Dyscool) ou de FabLab (Fablife).
>En savoir plus
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Insertion arrow Des jeunes engagés dans la protection de l'environnement - 43 - Langeac 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Des jeunes engagés dans la protection de l'environnement - 43 - Langeac



Mis à jour le: 17-12-2008

Type d'action :

  • Emploi, Formation
  • Développement local rural
  • Jeunesse

Région : Auvergne

Porteur(s) de l'action :
La mission locale

Objectif(s) et bref descriptif :
Le projet collectif d'entretien de la rivière de l'Allier, mené par des jeunes de la mission locale de la commune de Langeac leur permet de s'impliquer dans la préservation d'un cadre de vie auquel ils sont attachés et qui constitue un atout majeur pour le développement de leur région.

Origine(s) :
La mission locale de Brioude cherche à résoudre un des problèmes lié à ce territoire rural : les jeunes ont des difficultés pour trouver un emploi car peu d'offres leur sont faites alors qu'ils souhaiteraient rester dans leur région d'origine, conscients de la qualité de vie dont ils bénéficient.

Description détaillée :
Quinze jeunes accompagnés par la commune et la mission locale se mobilisent pour nettoyer un secteur de la rivière. A l'issue de cette mission, ils organisent une exposition sur leur travail. Devant le succès de l'opération, la mission locale décide de généraliser l'opération à deux communes qui figurent sur son périmètre d'intervention et qui sont traversées par la rivière. La Communauté de communes de l'arrondissement de Brioude et les communes de Langeac, et Sainte Florine s'engagent dans ce projet sous forme de soutien technique, logistique, financier et de médiatisation des actions.

Dans chaque commune un groupe de jeunes se constitue pour réfléchir aux enjeux et besoins de la rivière et faire émerger un pré-projet par écrit assorti d'un calendrier précis et d'une estimation budgétaire. Puis après présentation aux élus, les jeunes nettoient certaines berges de la rivière en impliquant  à chaque fois la population locale dans la démarche. En outre, les jeunes conçoivent divers supports pour annoncer, expliquer et valoriser les actions de protection de la rivière. Ils réalisent une exposition intinérante, sensibilisent la population sur le marché bio de Langeac en exposant les déchets récupérés et engagent un dialogue avec les habitants.

Les jeunes prennent ainsi conscience des risques de dégradation liés à la pollution et aux déchets. Ils se familiarisent avec les institutions. Ils apprennent à construire un projet collectif : proposition d'un plan d'action, négociation avec les élus, conception de supports de communication et mise en 'uvre des actions avec une traçabilité des différentes étapes.  Plus de 40 jeunes de trois cantons en insertion se sont mobilisés.

L'action perdure à travers un projet de film aujourd'hui en cours, avec le soutien de la société de location de canoës et le dispositif "Mille défis pour ma planète" qui permet de former des jeunes à la prise de vue, à l'écriture du scénario et au montage. Dispositif financé par le Ministère de la jeunesse et des sport et l'Agence de l'eau.

Impact(s) :
- Protection de l'environnement
- Mobilisation des jeunes dans une dynamique citoyenne
- Apprentissage de la gestion de projet
- Rapprochement entre jeunes et élus

Partenaire(s) :
- Ville de Brioude
- Fondation Dexia

Moyens :

Financiers : budget de 8 000 '

Humains
: trois personnes de la mission locale ont apporté ponctuellement leur soutien au projet.

[ Retour ]