Menu Contenu
Michel Vielle : "Donner une place aux habitants a toujours été mon obsession"
A l'occasion des reflexions qui naissent autour du mouvement des gilets jaunes et de la place du citoyen dans la vie démocratique, nous avons souhaité re-publier l'entretien de Michel Vielle datant de 2009. Disparu en 2010, ce géographe rural de formation, était venu au Développement social local (DSL) par sa passion nourrie pour "les territoires vécus, parcourus et repérés par les habitants". Devenu consultant, il a accompagné ses dix dernières années élus, professionnels et habitants dans les démarches de coopération et de co-construction de leur projet de développement. Une façon de donner corps et vie à la démocratie participative. Un grand professionnel, militant de la parole donnée aux citoyens, dont les constats et propositions n'ont rien perdu de leur actualité 10 ans aprés.


>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Insertion arrow Des jeunes engagés dans la protection de l'environnement - 43 - Langeac 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Des jeunes engagés dans la protection de l'environnement - 43 - Langeac



Mis à jour le: 17-12-2008

Type d'action :

  • Emploi, Formation
  • Développement local rural
  • Jeunesse

Région : Auvergne

Porteur(s) de l'action :
La mission locale

Objectif(s) et bref descriptif :
Le projet collectif d'entretien de la rivière de l'Allier, mené par des jeunes de la mission locale de la commune de Langeac leur permet de s'impliquer dans la préservation d'un cadre de vie auquel ils sont attachés et qui constitue un atout majeur pour le développement de leur région.

Origine(s) :
La mission locale de Brioude cherche à résoudre un des problèmes lié à ce territoire rural : les jeunes ont des difficultés pour trouver un emploi car peu d'offres leur sont faites alors qu'ils souhaiteraient rester dans leur région d'origine, conscients de la qualité de vie dont ils bénéficient.

Description détaillée :
Quinze jeunes accompagnés par la commune et la mission locale se mobilisent pour nettoyer un secteur de la rivière. A l'issue de cette mission, ils organisent une exposition sur leur travail. Devant le succès de l'opération, la mission locale décide de généraliser l'opération à deux communes qui figurent sur son périmètre d'intervention et qui sont traversées par la rivière. La Communauté de communes de l'arrondissement de Brioude et les communes de Langeac, et Sainte Florine s'engagent dans ce projet sous forme de soutien technique, logistique, financier et de médiatisation des actions.

Dans chaque commune un groupe de jeunes se constitue pour réfléchir aux enjeux et besoins de la rivière et faire émerger un pré-projet par écrit assorti d'un calendrier précis et d'une estimation budgétaire. Puis après présentation aux élus, les jeunes nettoient certaines berges de la rivière en impliquant  à chaque fois la population locale dans la démarche. En outre, les jeunes conçoivent divers supports pour annoncer, expliquer et valoriser les actions de protection de la rivière. Ils réalisent une exposition intinérante, sensibilisent la population sur le marché bio de Langeac en exposant les déchets récupérés et engagent un dialogue avec les habitants.

Les jeunes prennent ainsi conscience des risques de dégradation liés à la pollution et aux déchets. Ils se familiarisent avec les institutions. Ils apprennent à construire un projet collectif : proposition d'un plan d'action, négociation avec les élus, conception de supports de communication et mise en 'uvre des actions avec une traçabilité des différentes étapes.  Plus de 40 jeunes de trois cantons en insertion se sont mobilisés.

L'action perdure à travers un projet de film aujourd'hui en cours, avec le soutien de la société de location de canoës et le dispositif "Mille défis pour ma planète" qui permet de former des jeunes à la prise de vue, à l'écriture du scénario et au montage. Dispositif financé par le Ministère de la jeunesse et des sport et l'Agence de l'eau.

Impact(s) :
- Protection de l'environnement
- Mobilisation des jeunes dans une dynamique citoyenne
- Apprentissage de la gestion de projet
- Rapprochement entre jeunes et élus

Partenaire(s) :
- Ville de Brioude
- Fondation Dexia

Moyens :

Financiers : budget de 8 000 '

Humains
: trois personnes de la mission locale ont apporté ponctuellement leur soutien au projet.

[ Retour ]