Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Quelle place pour les âgés ?
Comment promouvoir la participation sociale des personnes âgées ? C’est à cette question que s’efforce de répondre le dernier numéro de la revue de "Santé Publique France, La santé en action". Alors que l’on compte aujourd’hui en France 13 millions de personnes âgées de 65 ans, la publication lui consacre un dossier de 37 pages, auquel a contribué une vingtaine d’experts (médecins, sociologues, universitaires…). Cette approche transversale permet de préciser les définitions, définir les enjeux, dessiner des pistes d’actions, s’inspirer de nos voisins étrangers… L’occasion d’évoquer des sujets qui tiennent à cœur à Apriles, comme l’engagement bénévole des séniors ou encore leur participation à l’élaboration des politiques locales.
> Télécharger la révue
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Insertion arrow Des jeunes engagés dans la protection de l'environnement - 43 - Langeac 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Des jeunes engagés dans la protection de l'environnement - 43 - Langeac



Mis à jour le: 17-12-2008

Type d'action :

  • Emploi, Formation
  • Développement local rural
  • Jeunesse

Région : Auvergne

Porteur(s) de l'action :
La mission locale

Objectif(s) et bref descriptif :
Le projet collectif d'entretien de la rivière de l'Allier, mené par des jeunes de la mission locale de la commune de Langeac leur permet de s'impliquer dans la préservation d'un cadre de vie auquel ils sont attachés et qui constitue un atout majeur pour le développement de leur région.

Origine(s) :
La mission locale de Brioude cherche à résoudre un des problèmes lié à ce territoire rural : les jeunes ont des difficultés pour trouver un emploi car peu d'offres leur sont faites alors qu'ils souhaiteraient rester dans leur région d'origine, conscients de la qualité de vie dont ils bénéficient.

Description détaillée :
Quinze jeunes accompagnés par la commune et la mission locale se mobilisent pour nettoyer un secteur de la rivière. A l'issue de cette mission, ils organisent une exposition sur leur travail. Devant le succès de l'opération, la mission locale décide de généraliser l'opération à deux communes qui figurent sur son périmètre d'intervention et qui sont traversées par la rivière. La Communauté de communes de l'arrondissement de Brioude et les communes de Langeac, et Sainte Florine s'engagent dans ce projet sous forme de soutien technique, logistique, financier et de médiatisation des actions.

Dans chaque commune un groupe de jeunes se constitue pour réfléchir aux enjeux et besoins de la rivière et faire émerger un pré-projet par écrit assorti d'un calendrier précis et d'une estimation budgétaire. Puis après présentation aux élus, les jeunes nettoient certaines berges de la rivière en impliquant  à chaque fois la population locale dans la démarche. En outre, les jeunes conçoivent divers supports pour annoncer, expliquer et valoriser les actions de protection de la rivière. Ils réalisent une exposition intinérante, sensibilisent la population sur le marché bio de Langeac en exposant les déchets récupérés et engagent un dialogue avec les habitants.

Les jeunes prennent ainsi conscience des risques de dégradation liés à la pollution et aux déchets. Ils se familiarisent avec les institutions. Ils apprennent à construire un projet collectif : proposition d'un plan d'action, négociation avec les élus, conception de supports de communication et mise en 'uvre des actions avec une traçabilité des différentes étapes.  Plus de 40 jeunes de trois cantons en insertion se sont mobilisés.

L'action perdure à travers un projet de film aujourd'hui en cours, avec le soutien de la société de location de canoës et le dispositif "Mille défis pour ma planète" qui permet de former des jeunes à la prise de vue, à l'écriture du scénario et au montage. Dispositif financé par le Ministère de la jeunesse et des sport et l'Agence de l'eau.

Impact(s) :
- Protection de l'environnement
- Mobilisation des jeunes dans une dynamique citoyenne
- Apprentissage de la gestion de projet
- Rapprochement entre jeunes et élus

Partenaire(s) :
- Ville de Brioude
- Fondation Dexia

Moyens :

Financiers : budget de 8 000 '

Humains
: trois personnes de la mission locale ont apporté ponctuellement leur soutien au projet.

[ Retour ]