Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Autonomie arrow Maison Ages et Vie : un domicile pour l'autonomie au coeur du village - Montfaucon - 25 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Maison Ages et Vie : un domicile pour l'autonomie au coeur du village - Montfaucon - 25



Mis à jour le: 25-09-2018

Type d'action :

  • Développement local rural
  • Logement, Habitat
  • Relations de voisinage
  • Vie en établissement

Région : Franche-Comt

Sur le vif :
"On crée des emplois tout en préservant le cadre de vie des anciens", Pierre Contoz, maire de Montfaucon.

Porteur(s) de l'action :
SARL Ages et vie Habitat

Objectif(s) et bref descriptif :
Afin de repousser le plus loin possible les limites du maintien à domicile, les maisons Ages et Vie accueillent tout à la fois des personnes âgées vivant en studio autonome et des auxiliaires de vie habitant en appartement avec conjoints et enfants.

Origine(s) :
Deux consultants spécialisés dans les alternatives aux maisons de retraite recherchent des solutions aux problèmes du grand âge permettant de préserver les liens intergénérationnels et de renforcer les solidarités villageoises pour combattre l'exclusion. En 2007, ils réfléchissent avec le maire de Montfaucon à une structure légère adaptée au petit budget de la commune pouvant allier indépendance, sécurité et proximité avec les familles.

Description détaillée :
La maison Ages et Vie de Montfaucon ouvre en juin 2008. Située au c'ur du village, en face de l'école et à côté de l'église, le bâtiment ressemble à une grande villa, dont les larges fenêtres donnent sur une terrasse ouverte sur l'extérieur. Au rez-de-chaussée habitent six personnes âgées, dans des studios indépendants de 30 m² dont elles sont locataires. Composés d'une chambre meublée et décorée par leurs soins, les studios sont tous équipés d'une salle de bain indépendante. Les repas sont pris en commun par les six co-locataires dans une grande pièce à vivre décorée par chacun. Matin, midi et soir, les plats sont servis et confectionnés par des auxiliaires de vie.
Ces dernières habitent avec conjoints et enfants au premier étage dans des appartements à loyer modéré de 80 à 95 m². Cette proximité 24h/24h des professionnelles est rassurante pour les personnes âgées et leurs familles. Pour autant, les habitants de la maison ne vivent pas en communauté et des règles garantissent le respect de l'intimité de tous. Chacun est vigilant à ce que les professionnelles ne se substituent pas à la famille.
Aider à faire la toilette, le ménage, servir les plats'Les tâches des auxiliaires de vie sont tout à fait traditionnelles et s'effectuent dans le cadre d'horaires précis. Comme dans un domicile classique, les professionnelles doivent sonner pour accéder au rez-de-chaussée. Ce fonctionnement n'interdit pas la création de liens personnels, notamment avec les enfants, mais ils relèvent de la convivialité de voisinage.

Investissement gagnant'
La maison a pu voir le jour grâce à un montage financier ingénieux avec la mairie de Montfaucon. Cette dernière cède gracieusement le terrain via un bail à construction et deviendra par conséquent propriétaire de la structure en 2048. La mairie participe également à hauteur de 10% aux travaux ce qui lui octroie un droit de réservation. Les 700 000 ' restants sont financés via la SARL Ages et Vie Habitat par des investisseurs privés. Ces derniers sont pour la moitié habitants de la commune et ont un double intérêt à investir : le placement permet d'abord un taux de rentabilité de 5% annuels (Loi-Borloo), mais il permet également de faciliter l'accès à la structure pour un proche ou pour eux-mêmes le moment venu.

' pour tous moins cher qu'une maison de retraite
Par ailleurs, la maison est gérée par une association locale dont sont membres les six locataires. Par ce biais, les personnes âgées co-emploient les trois auxiliaires de vie. On retrouve au Conseil d'Administration des membres des familles, des professionnels de la gériatrie ainsi que des membres du conseil municipal. Le coût mensuel total pour les habitants de la maison est de 1500' celui-ci incluant le loyer, les salaires des auxiliaires, la nourriture et les frais d'entretien. L'ensemble après déduction APA ou APL n'excède jamais 1100' par mois, ce qui correspond à un coût entre 20 et 30% inférieur à celui d'une maison de retraite.
La formule séduit actuellement de nombreuses petites communes. D'ici la fin de l'année 2009, une dizaine de nouvelles maisons devraient se développer sur le même modèle dans la région Franche-Comté.

Impact(s) :

- Pour les personnes âgées : au moment où les effets de l'âge se font sentir, la formule permet d'envisager l'installation dans un logement autonome et sécurisé, tout en restant dans son village.
- Pour les communes : permet de se doter d'un équipement à moindre coût pour les personnes âgées.

Moyens :

Financiers : le coût total de la maison s'élève à 800 000'.



>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale        


*Mention légale :
Le contenu de cette fiche relève de la seule responsabilité de l'Agence Apriles et ne peut en aucun cas être considéré comme reflètant la position des partenaires soutenant le projet Apriles.
Contact action : Simon Vouillot

Ages et Vie Habitat
8, rue Garnier
25000 Besançon
Tel: 03 81 25 08 23
Mail: maisons@agesetvie.com
[ Retour ]