Menu Contenu
Adieu monsieur Lenoir
René Lenoir, 1er président de l’Odas, nous a quitté samedi 16 décembre victime d’un infarctus à l’âge de 90 ans. Cet «avocat des exclus» avait participé à la création de notre observatoire en 1990 et en avait assuré la présidence jusqu’en 1992. Son regard bienveillant et ses convictions ont toujours guidé ses choix. C’est avec une immense tristesse que nous avons appris sa disparition. Par ces quelques lignes, nous souhaitions rendre hommage à cet homme pétri de convictions. 

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Vous avez dit alternatif ?
Le Collectif pour la transition citoyenne vient de publier un « Guide de création des lieux alternatifs ». Il met en lumière une vingtaine de lieux oeuvrant pour une transition écologique et solidaire (ressourceries, bars solidaires, épiceries coopératives, ateliers collaboratifs…), dont le fonctionnement, les activités et le développement sont décrits en détails. Présenté sous forme de fiches, ce guide propose aussi des conseils pour créer sa propre structure. Le guide est diffusé par les partenaires du Collectif et librement téléchargeable en ligne en cliquant sur ce lien.

 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Autonomie arrow Un Self Inter génération - 91 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Un Self Inter génération - 91



Mis à jour le: 30-12-2011

Type d'action :

  • Liens intergénérationnels
  • Vie des séniors
  • Bénévolat

Région : Île-de-France

Sur le vif :
"Le mélange fonctionne bien. Les personnes âgées sont sensibles à notre population." Chef de service restauration de l'Esat

Porteur(s) de l'action :
Le Service Athis-Mons Retraité (Coordination gérontologique)

Objectif(s) et bref descriptif :
Dans une perspective de lutte contre l'isolement des personnes âgées de la commune, le service Athis-Mons retraité conventionne avec un établissement et service d'aide par le travail (ESAT) afin que celui-ci ouvre les portes de son restaurant-self aux Athégiens les plus anciens. Autour de ces déjeuners sont organisés des moments conviviaux animés par de jeunes retraités bénévoles, L'atelier des Guyards.
>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale       

Origine(s) :
Athis-Mons est une ville essentiellement pavillonnaire quadrillée par la vallée de la seine et de grands axes routiers créant quatre quartiers d'identités marquées et limitant les déplacements de l'un à l'autre. Le vieux quartier de Mons, situé non loin des pistes de l'aéroport d'Orly, a récemment vu ses commerces fermer. Il accueille de jeunes couples qui n'y restent pas longtemps contrairement aux anciens résidents très attachés au quartier. Ce turn-over nuit aux relations de voisinage et créé un sentiment d'isolement chez les riverains les plus âgés. Le service retraité de la ville profite de l'ouverture de l'activité restauration d'un Esat à proximité pour réfléchir à la création d'un restaurant inter génération.

Description détaillée :
"L'Atelier des Guyards" est un Esat (ex-CAT) ouvert en 1994 en bordure des pistes de l'Aéroport d'Orly qui accueille une centaine de travailleurs handicapés autour de cinq activités : conditionnement, espaces verts, blanchisserie, restauration et détachements dans des entreprises extérieures. Les compétences pédagogiques et médico-sociales dont il dispose en interne lui permettent de former et d'accompagner vers le milieu ordinaire toute personne présentant un handicap mental avec, éventuellement, un handicap physique et des troubles associés. Sa branche restauration assure la production de 700 à 800 repas par jour en livraison et sert une centaine de convives dans sa salle de restaurant. Parmi elles, les travailleurs de l'Esat et des stagiaires en formation d'Aéroport de Paris. Le self accueille également depuis décembre 2003 des personnes âgées du vieux quartier de Mons, dans le cadre d'un partenariat avec le service retraité de la ville.

Ce service social municipal assure la coordination gérontologique locale de soutien à domicile des personnes âgées. Il est intégré au CLIC intercommunal des Portes de l'Essonne depuis 2001 et comprend 15 collaborateurs (assistantes sociales, ergonome, animatrice, techniciens pour petits travaux). Il procède à l'évaluation des situations individuelles, à la mise en place d'actions de prévention pour les plus anciens et d'animation pour les jeunes retraités. L'animation sociale est conçue ici comme un outil mis à la disposition des retraités pour favoriser la citoyenneté et créer une alternative à la spirale de la consommation de loisirs.

Lorsqu'en 2002 la direction de l'Esat démarche la mairie afin de trouver des débouchés commerciaux à sa toute nouvelle activité de restauration, le service retraité propose l'ouverture de la structure à des convives âgés et isolés du vieux quartier de Mons. Le service obtient l'accord du Conseil municipal pour établir une convention de partenariat et la fixation d'un coût pour les convives, avec participation financière de la commune sur une partie du prix du repas. Afin d'élaborer la mise en 'uvre du projet, le service retraité s'engage dans une démarche participative. Il décide de constituer un groupe de réflexion et sollicite par courrier des retraités susceptibles d'être intéressés pour réfléchir à la forme possible de ce projet. Une douzaine de personnes répondent favorablement à l'appel. Ces dernières découvrent l'Esat, ses objectifs, ses ateliers et son personnel avec lequel elles posent les premiers jalons d'une future mise en oeuvre. Ces personnes découvrent alors l'importance de l'accueil pour l'intégration de nouveaux convives. Les travailleurs handicapés mobilisés par leurs activités n'étant pas en mesure d'assurer cet accueil, le groupe décide que celui-ci sera effectué par un groupe de bénévoles. Un appel est lancé par courrier auxquels 13 jeunes retraités répondent. Ensemble ils élaborent une charte de fonctionnement qui encadre leur activité.

A tour de rôle, et selon un planning établit longtemps à l'avance, les 13 hôtes et hôtesses accueillent chaque jour dans un petit salon, cinq ou six personnes âgées différentes, pour un temps convivial de discussion avant le repas, pris dans la salle du self. Le mélange fonctionne bien, les personnes âgées sont sensibles à la population de l'Esat. Au fil des jours, les relations se tissent au sein des groupes, mais également, avec les autres convives, et les travailleurs du self. Le service est passé de 743 repas en 2004, à 1247 en 2008. Un succès qui confirme l'intérêt de la démarche pour les personnes âgées, et encourage le personnel de l'Esat à envisager l'ouverture prochaine du self à d'autres types de population.

Impact(s) :
- L'action permet aux personnes âgées bénéficiaires de se restaurer de façon équilibrée et diversifiée pour un coût modique tout en participant à un temps d'échange et de convivialité.
- Le projet favorise l'ouverture de l'Esat sur la ville, et participe à la valorisation et à la reconnaissance du travail des employés.
- Il permet enfin aux hôtes et hôtesses, bénévoles retraités d'assurer un rôle social utile et valorisant en faveur des aînés.

Partenaire(s) :
- Esat L'atelier des Guyards

Moyens :

Humains
13 bénévoles

Financiers
3'79 de participation de la mairie par repas (coût unitaire : 8'44). 1247, repas servis en 2008

*Mention légale :
Le contenu de cette fiche relève de la seule responsabilité de l'Agence Apriles et ne peut en aucun cas être considéré comme reflètant la position des partenaires soutenant le projet Apriles.
Contact action : Christine Loreaux

Athis-Mons retraités
3/5 Allée d'Ozonville
91200 Athis-Mons
Tel: 01 60 48 76 90
Mail: service.retraite@mairie-athis-mons.fr

Lien internet: www.mairie-athis-mons.fr
[ Retour ]