Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Autonomie arrow Le Village des générations : enfants, personnes âgées, adultes et handicapés vivent ensemble 49 - Villevêque 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Le Village des générations : enfants, personnes âgées, adultes et handicapés vivent ensemble 49 - Villevêque



Mis à jour le: 05-12-2008

Type d'action :

  • Développement local rural
  • Logement, Habitat
  • Liens intergénérationnels
  • Petite enfance, modes de garde
  • Accessibilité, Mobilité
  • Soutien à domicile

Région : Pays de la Loire

Porteur(s) de l'action :
Mutualité française Anjou-Mayenne

Objectif(s) et bref descriptif :
Le Village des générations est né afin de rompre le "ségrégationnisme" entre jeunes et moins jeunes, valides et handicapés et faire vivre le concept d'inter génération. Il a pour objectif de faire se côtoyer et vivre-ensemble personnes âgées d'une maison de retraite, enfants d'un espace multi-accueil et personnes handicapées d'un CAT hors les murs et faire en sorte que chacun puisse se rencontrer au quotidien sans formalité ni obligation.

Origine(s) :

Depuis 1993 des contacts annuels s'étaient établis entre la maison de retraite appelée à l'époque La grand'Rivière et les jeunes générations de Villevêque (enfants de l'école, du centre de loisirs...). Or il se trouve que simultanément en 1996, l'espace "Ram et halte garderie" se voit dans l'obligation de déménager dans des locaux plus adaptés et la maison de retraite, trop vétuste, doit être reconstruite sur un nouveau site. Les élus et responsables de l'activité voient là immédiatement un rapprochement original à étudier. Il restait à convaincre les usagers, les résidents, leurs proches, et les parents. Professionnels et usagers sont donc consultés pour la conception et l'aménagement du "village". En 2001, le chantier peut débuter.

Description détaillée :
En 2004, le Village des générations accueille ses premiers résidants. Il comprend une résidence mutualiste pour 60 personnes âgées : Les couleurs du temps, une maison de l'enfance mutualiste Le Nid du Loir (18 places), deux structures gérées par la Mutualité française, et un établissement et service d'aide par le travail géré par l'association AAPAI (Association angevine des parents d'adultes inadaptés).

Résidence à forme humaine

La résidence est organisée en six îlots, unités de vie à une échelle plus humaine, disposant chacune d'une cuisine, d'une salle à manger climatisée, d'une lingerie commune et d'un patio avec terrasse privative. Un des îlots est destiné à recevoir des personnes handicapées vieillissantes et un autre accueille des personnes atteintes de pathologie type Alzeimer.  Neuf personnes handicapées y travaillent encadrées par une monitrice d'atelier. Certains travaillent à la restauration (cuisine, acheminement des repas), d'autres sont en capacité d'accompagner les personnes âgées pour leurs déplacements, ou la prise des repas.
Dans le même "îlot", le Nid du Loir met à disposition des parents et des assistantes maternelles un relais assistantes maternelles : lieu d'écoute, d'information, d'échanges et de conseils.

Un "village" intergénérationnel

La rencontre des différentes générations est induite par la conception des locaux. Des espaces communs (hall d'accueil, salle polyvalente, jardins extérieurs, jeux d'enfants installés dans les couloirs') ont été spécialement conçus pour que se croisent personnes âgées et enfants dans la vie de tous les jours ou lors d'activités communes spécifiques. L'inter génération réside aussi dans les visites qu'enfants et personnes âgées se rendent mutuellement : promenade des petits dans les couloirs de la résidence, visite des résidents aux enfants, distribution des menus de la semaine dans chaque îlot de la maison de retraite avec les enfants, ou passage dans les espaces de jeux extérieurs. Enfin, des animations organisées par les professionnels, avec la participation de bénévoles, favorisent également l'échange et la découverte de l'autre: lecture d'histoires et de comptines, ateliers (peinture, collage, cuisine, jeux, motricité), activité chant, pique-nique et sorties communes à l'extérieur. Ces rencontres programmées ou spontanées rythment régulièrement la semaine. Un temps intergénération est organisé une fois par mois qui réunit quatre à cinq résidants et autant d'enfants.
Des activités qui ont lieu alternativement dans la maison de l'enfance, dans un des îlots de la résidence pour personnes âgées ou dans la salle polyvalente.

Plusieurs parents de la maison de l'enfance se sont sentis impliqués ; ils sont devenus, par exemple, adhérents et bénévoles au sein de l'association chargée de l'animation du Village des générations.

Impact(s) :
La mixité personnes âgées / personnes handicapées / salariés classiques/ enfants est perçue comme particulièrement riche par les différentes populations.

Partenaire(s) :
Le gestionnaire du Village des générations est la Mutualité française Anjou-Mayenne.

Contact action : Madeleine Menard

Les couleurs du temps
14, chemin des Vignes d’Oule
49140 Villevêque
Tel: 02.41.41.12.13
Mail: madeleine.menard@retraite-couleursdutemps.org
[ Retour ]