Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Prix Ocirp : un bon cru 2017
Remis à Paris le 29 juin dernier, la 10ème édition du Prix OCIRP Handicap a récompensé dix acteurs économiques particulièrement engagés pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Partenaire du prix depuis sa création, l’Odas, représenté par son Directeur général Didier Lesueur, a notamment remis le prix de la catégorie « Réalisations et partenariats territoriaux » à l’association Envie Anjou, qui collecte et recycle du matériel médical. L’Association Droit Pluriel, présidée par Anne Sarah Kertudo (voir son portrait) a été primée dans la catégorie « Citoyenneté ». Le prix a également mis en valeur plusieurs actions impliquant l’utilisation des nouvelles technologies, qu’il s’agisse d’applications (handivalise, AVA), d’outils numérique (Dyscool) ou de FabLab (Fablife).
>En savoir plus
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Autonomie arrow Un Conseil des sages pour une politique intergénérationnelle - 25 - Besançon 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Un Conseil des sages pour une politique intergénérationnelle - 25 - Besançon



Mis à jour le: 04-12-2008

Contact action : >> VINCENT Pascale : consulter sa fiche

Type d'action :

  • Liens intergénérationnels
  • Accessibilité, Mobilité
  • Vie des séniors
  • Gouvernance, partenariats institutionnels

Région : Franche-Comt

Sur le vif :

Porteur(s) de l'action :
Ville de Besançon

Objectif(s) et bref descriptif :
Pour valoriser la place des plus âgés dans la cité, en privilégiant les rencontres intergénérationnelles, le "Conseil des sages", instance consultative de réflexion, de concertation et d'action se met au service du mieux vivre-ensemble.

Origine(s) :
Le 22 octobre 2002, 1500 retraités bisontins répondent à l'invitation du maire lors des premiers "Rendez-vous de l'âge", pour débattre de leur place dans la ville, dans une logique de solidarité et d'engagement autour du thème : "Nous avons tant à partager". Leur implication dans la journée a permis de constituer le Conseil des sages, qui s'inscrit dans le cadre d'une volonté politique forte de développer les dynamiques intergénérationnelles. Ce Conseil des sages est installé en avril 2003.

Description détaillée :
Composé de 54 membres, soit autant que le Conseil municipal, le Conseil des sages a mis en place quatre commissions thématiques qui sont autant d'axes de travail du conseil.

Une commission "Mémoire et transmission"
Pour décliner des actions autour de la mémoire des quartiers et de la mémoire ouvrière, plusieurs actions de proximité ont eu lieu en 2003. Expositions et conférences ont été présentées lors des "Rendez-vous de l'âge".
En 2004 le travail s'est porté sur la publication d'un ouvrage sur les processus de transmission dans l'industrie horlogère "Le temps des horlogers". Actuellement, un recueil des mémoires d'immigrés "D'une rive à l'autre" est en cours de réalisation, en partenariat avec la coopérative ouvrière la Fraternelle. Il aboutira à l'écriture d'un livre réalisé dans le cadre d'un séjour-atelier d'écriture rassemblant des jeunes, des résidants d'un foyer Sonacotra et des membres du Conseil des sages.

Une commission "Exister en dehors du travail"
Ce groupe travaille notamment avec le Centre 1901 à la mise en 'uvre d'un centre du bénévolat. L'Espace Bénévolat-Besançon/Franche-Comté est un lieu d'ouverture vers l'engagement associatif et la mobilisation citoyenne. Les retraités mènent une double enquête, non seulement auprès de jeunes retraités et de nouveaux arrivants pour repérer les attentes des bénévoles potentiels mais aussi d'associations pour repérer leurs besoins.

Une commission "Mieux vivre dans la ville"
Associée aux études et travaux menés dans le cadre du renouvellement urbain, avec l'objectif de permettre à chacun de vivre une vie harmonieuse dans son quartier.

Une commission "Se déplacer et stationner avec civisme"
Cette commission a enquêté sur les déplacements dans la ville et met en place désormais des projets visant à développer une approche citoyenne des transports dans la ville, dans le respect des citoyens et de l'environnement.


Impact(s) :
Le Conseil des sages est composé de 54 membres, mais les préoccupations et les activités dont il est à l'initiative dépassent largement ce groupe d'habitants. Il reconnaît aux plus âgés une place dans la cité en mettant en avant leur capacité d'expertise, d'engagement et de proposition, et permet d'impulser une vision intergénérationnelle dans un grand nombre d'actions de la ville.

Partenaire(s) :

- Le conseil des sages a été initié dans le cadre de la mission inter-âges du CCAS.
- Les partenaires sont différents selon les projets mis en place.

Moyens :

[ Retour ]