Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Où en est le DSL ?
C’est à cette question que s’efforce de répondre l’ouvrage rédigé à deux voix, française et québécoise, Les nouvelles dynamiques du développement social. Ses auteurs, Cyprien Avenel, sociologue et ancien collaborateur de l’Odas, et Denis Bourque, universitaire québécois ont construit leur réflexion autour de quatre questions : le rôle de l’Etat et la contribution des politiques sociales au développement des territoires ; l’ouverture des pratiques professionnelles du champ social à l’intervention collective ; le renforcement de la société civile et de la participation citoyenne ; l’enjeu d’une conception stratégique de la politique sociale comme instrument d’une dynamique de bien commun. Avec en bonus, un regard croisé franco-québécois.

Les nouvelles dynamiques du développement social, Cyprien Avenel, Denis Bourque, Editions Champ social, 2017
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires arrow Nouvelles ruralités : de nouvelles coopérations interdépartementales 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Nouvelles ruralités : de nouvelles coopérations interdépartementales



Mis à jour le: 11-12-2014

Type d'action :

  • Emploi, Formation
  • Gouvernance, partenariats institutionnels
  • Diagnostic partagé

Région : Auvergne

Porteur(s) de l'action :
Conseils généraux de l’Allier, du Cher, de la Nièvre et de la Creuse

Objectif(s) et bref descriptif :
Afin de renforcer l’attractivité de leur territoire principalement rural, les Départements de l’Allier, du Cher, de la Creuse et de la Nièvre s’entendent sur la nécessité de coopérer autour de leurs enjeux communs et notamment l’équilibre entre espaces ruraux et urbains. Pour ce faire ils s’appuient sur le concept de « Nouvelles ruralités », qui consiste à valoriser par tous moyens, les atouts de leurs territoires et ainsi d’inverser et d‘endiguer l’exode de la population. Les quatre exécutifs s’organisent donc autour de différentes instances (comité de pilotage, comité technique) pour « agir concrètement » sur leur territoire.

Origine(s) :
L’Allier, le Cher et la Nièvre sont des Départements limitrophes situés dans trois régions administratives différentes. Ils présentent pourtant d’importantes réalités communes. Situés au centre de la France, ils ont des caractéristiques démographiques comparables avec une représentation importante de personnes âgées et une forte baisse de la population active. Ils constituent par ailleurs un bassin de vie commun comme le démontrent les échanges commerciaux entre les populations des pôles urbains des trois départements.
Au sein de chaque exécutif, la question de l’attractivité des territoires est perçue comme cruciale. En 2008, l’Allier érige cet enjeu comme l’objectif principal et transversal de son projet départemental. En 2009, les trois collectivités décident de travailler ensemble dans cette direction pour donner plus de poids à leur action et plus de cohérence dans leurs politiques publiques. Elles signent une première convention de partenariat, d’une durée de trois ans, qui fixe les objectifs et l’organisation concrète de leur partenariat, ainsi que les domaines de coopération pour lesquels chacun des départements est désigné pilote.
En 2012, les trois Départements sont rejoints par le Conseil général de la Creuse et signent une nouvelle convention triennale autour de la notion de Nouvelles ruralités et produisent un manifeste qu’ils soumettent à l’attention du gouvernement, des élus et associations d’élus nationaux et locaux et du grand public.

Description détaillée :
La convention de partenariat (cliquez pour télécharger) fixe les modalités d’organisation du partenariat. Les présidents des conseils généraux qui forment le comité de pilotage se réunissent au minimum une fois par an afin de faire le point sur l’état d’avancement des réflexions engagées et la concrétisation des actions retenues. Ils rendent les arbitrages nécessaires à la poursuite des réflexions et à l’élaboration des projets. Ils s’appuient sur un comité technique formé par les quatre directeurs généraux des services. Ce comité associe autant que faire se peut les directeurs généraux adjoints et les directeurs concernés de chaque département et/ou les chefs de projet des actions décidées. Ce dernier définit le contenu et la feuille de route de chaque projet ou groupe de travail. Il se réunit au moins une fois par semestre pour faire le point sur l’état d’avancement des projets et prépare le comité de pilotage. Les vice-présidents peuvent participer à certaines réunions.


La convention fixe également les domaines de coopération entre les départements sur trois grandes thématiques : les projets communs de développement, l’échange d’expériences et les nouvelles ruralités.

Les projets communs de développement visent à concevoir et mettre en œuvre un certains nombre d’actions s’appuyant sur les ressources des territoires. Pour chaque projet un département pilote a été désigné :
L’Allier est référent pour le thème de l’économie. Le projet consiste en l’organisation de rencontres dans la filière automobile, avant une évolution vers une convention d’affaires périodique et l’animation en réseau de la filière. Le projet mobilise les comités d’expansion économique et les agences de développement départementaux.
Le Cher est le Département pilote sur le thème de l’enseignement supérieur : il s’agit de travailler à la valorisation et à la promotion des formations post-bac des quatre Départements, en produisant un plan de communication qui intègre supports et campagne de promotion. En lien avec les agglomérations concernées, un diagnostic et une analyse des formations supérieures est réalisée.
La Creuse est référente sur le thème de l’économie résidentielle en zone rurale qui constitue l’ensemble des revenus tirés de la « présence » sur le territoire de ménages - quel qu’en soit le mode (étudiants, touristes, fonctionnaires…) - et les emplois induits par leur consommation. L’économie résidentielle est aujourd’hui un moteur majeur de l’activité économique des villes moyennes. Il s’agit donc pour la Creuse de faire un état des lieux de l’existant sur les quatre départements, puis de réaliser une analyse partagée.
Enfin la Nièvre travaille sur le thème du tourisme : le Département définit un ou plusieurs produits touristiques communs (sports et loisirs de pleine nature, patrimoine etc,) aux quatre collectivités, et les évalue sur le mode du benchmarking.

L’échange d’expériences vise à développer des pratiques de travail en commun entre les services des quatre départements sur les sujets suivants : accueil de nouvelles populations, marketing territorial, maintien à domicile, restauration collective et collèges.

Les Nouvelles ruralités : Les présidents de l’Allier, du Cher, de la Nièvre et de la Creuse s’emploient à mobiliser au niveau national sur les enjeux de la ruralité. Cet engagement a donné lieu à la création d’une mission dédiée au sein de l’Assemblée des Départements de France (ADF), présidée par le Président du Conseil général de l’Allier, entouré des trois autres départements initiateurs. Lors du 82ème congrès de l’Assemblée des Départements de France en septembre 2012, les quatre présidents rendent public le manifeste qu’ils ont écrit en commun, et qui se révèle le point de départ d’une série d’actions communes visant à valoriser les territoires ruraux. Ce document revient sur les constats, les objectifs, les besoins des Départements et envisage des pistes d’action autour de l’accueil de nouvelles populations, de l’enrichissement des pôles de services intermédiaires, de la création de bourses à l’installation de médecins, de l’aide au maintien à domicile des personnes âgées, ou de soutien au commerce et à l’artisanat…

Dans la continuité, un colloque, intitulé « Campagnes : le Grand pari ! », organisé conjointement par les Départements de l’Allier, du Cher, de la Nièvre et de la Creuse en partenariat avec l’ADF s’est déroulé le jeudi 6 juin 2013 au Palais des Congrès-Opéra de Vichy. Trois tables rondes se sont déroulées sur les thèmes l’art de vivre autrement, le choix de travailler autrement et la chance de vivre ensemble. Près de 400 personnes (élus nationaux, élus territoriaux, institutionnels et partenaires socio-économiques, journalistes) ont participé. 28 Conseils généraux étaient représentés dont 13 par leur Président.

Impact(s) :
- Le groupe de travail à l’ADF, composé au départ des quatre départements s’est étoffé avec le concours de 16 autres départements intéressés par la démarche. Il devrait rendre ses conclusions en fin d’année 2013.
- Chacun des quatre départements ont par ailleurs développé des politiques innovantes et bâti des projets de territoires offensifs : Nièvre 2021, Projet de territoire Allier, Cher 2021, Cité internationale de la tapisserie…
- Un groupe d’influence a été créé par les représentants des départements présents afin de peser dans le débat sur l’acte III de la décentralisation.

Partenaire(s) :
Les départements de l’Allier, du Cher, de la Nièvre et de la Creuse mènent conjointement la réflexion sur les Nouvelles Ruralités. 16 autres départements se sont associés au groupe de travail.

Moyens :
Ce n’est que par la mobilisation de l’ensemble des acteurs (élus et institutionnels, monde économique, citoyens) qu’une véritable dynamique peut être créée. La dimension pédagogique est essentielle pour partager les enjeux à travers deux outils principaux : la gouvernance locale et la participation citoyenne.

Le financement des actions est assuré à parité par chaque Département.

*Mention légale :
Le contenu de cette fiche relève de la seule responsabilité de l'Agence Apriles et ne peut en aucun cas être considéré comme reflètant la position des partenaires soutenant le projet Apriles.
Contact action : Marie-Jo FILLERE

Conseil Général de l'Allier / Direction de la solidarité prévention
1, avenue Victor Hugo
03000 Moulins
Tel: 04 70 34 41 91
Mail: fillere.mj@cg03.fr
[ Retour ]