Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
La Fonda : faire ensemble 2030
A l’occasion de sa soirée de rentrée, La Fonda lance le 28 septembre 2017 son nouveau cycle de prospective participative. Objectif : démontrer et accroître la capacité des acteurs associatifs à répondre aux défis de l’Agenda 2030 (Programme mondial de développement durable à l’horizon 2030). Cette démarche s’appuiera notamment sur un programme de séminaires réguliers et donnera lieu à une « Université de la prospective », les 22 et 23 mars 2018, à Paris. www.fonda.asso.fr/ 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires arrow Mieux vivre ensemble entre agriculteurs et nouveaux arrivants d'une zone périurbaine - 31 - Nailloux 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Mieux vivre ensemble entre agriculteurs et nouveaux arrivants d'une zone périurbaine - 31 - Nailloux



Mis à jour le: 05-12-2008

Contact action : >> BISQUERRA Anne : consulter sa fiche

Type d'action :

  • Développement périurbain
  • Relations de voisinage

Région : Midi-Pyrénées

Porteur(s) de l'action :
Mutualité sociale agricole de Haute-Garonne

Objectif(s) et bref descriptif :
Dans un canton passé brusquement du rural au périurbain, les agriculteurs et les nouveaux arrivants ne se connaissent pas et ne se comprennent pas toujours. Une randonnée conviviale et familiale à travers les villages est l'occasion de générer une meilleure compréhension et de recréer des liens sociaux entre les deux populations habitant sur le territoire.

Origine(s) :

Le canton de Nailloux était un canton rural jusqu'à l'ouverture d'une sortie d'autoroute qui en fait désormais un territoire périurbain à 30 minutes de Toulouse avec toutes les problématiques qui en découlent. Dans quatre ans, la Communauté de communes concernée (les Côteaux du Lauragais Sud) devrait passer de 4000 à 10 000 habitants. Un diagnostic participatif (entretiens réalisés auprès des habitants, des professionnels de l'action sociale, des maires ') mené localement par la MSA fait apparaître un mal-être chez les agriculteurs, un sentiment d'incompréhension réciproque entre eux et les nouveaux arrivants, un délitement du lien social.

Description détaillée :
En 2005, un groupe de travail composé d'agriculteurs, d'un conseiller agricole de la chambre d'agriculture, de représentants d'élus locaux et du travailleur social de la MSA décide de développer un programme de cohésion sociale à destination des habitants nouveaux comme anciens.

Une brochure d'accueil pour les nouveaux arrivants présentant le canton et expliquant les différents travaux agricoles saison par saison, est réalisée et distribuée dans toutes les mairies du Canton. Pour sensibiliser les agriculteurs à la problématique une conférence est organisée avec les élus.

Une randonnée pour connaître son pays et ses habitants
Enfin, une randonnée découverte des exploitations destinées à toutes les familles des communes du canton est programmée huit mois avant sa réalisation le 26 juin 2006. Chacun des maires des trois villages concernés par la promenade (Monestrol, Caignac, Gibel) s'implique dans un groupe de travail, co-animé par un agriculteur, avec un petit groupe de producteurs et de fermiers. Un des groupes travaille sur le circuit de 11 kms - un balisage et un nettoyage des chemins sont effectués à l'occasion -, un autre sur la communication, un autre sur l'organisation du repas, un autre sur l'organisation de la sécurité. La randonnée familiale permet aux promeneurs de découvrir toutes sortes de cultures sur leur chemin. Un repas champêtre avec des produits locaux est prévu dans une des fermes et des bénévoles se mobilisent pour l'organiser. Un agriculteur met a disposition son tracteur pour véhiculer les personnes éventuellement fatiguées. Cent cinquante personnes participent à la promenade "découverte de l'agriculture". De nombreux élus sont présents. Pour les différents acteurs (Communauté de communes, ACVA - Association pour la valorisation de l'agriculture, MSA '), cette journée a été un succès : le repas a été perçu comme de grande qualité, un questionnaire a été rempli par les participants qui se sont majoritairement déclarés très satisfaits'. Une cinquantaine de bénévoles ont participé à cette journée.

Impact(s) :
- Rapprochement élus, habitants
- Création de liens entre anciens et nouveaux résidents
- Dynamique de projet d'habitants à l'échelle de la Communauté de commune
- Connaissance d'un territoire

Partenaire(s) :
MSA (porteur de l'action)
Communauté de communes des Coteaux du Lauragais Sud
ACVA (Association pour la valorisation de l'agriculture)

Moyens :

Financiers : le budget global était de 1400', sachant que les repas étaient payants et le chapiteau fourni par une des mairies. Il a été financé par la MSA et le Conseil général.

Humains : un travailleur social MSA, un conseiller agricole du secteur.

[ Retour ]