Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Appel à projet Parentalité
The Human Safety Net, la fondation du Groupe Generali, consacre un programme en faveur de l’accompagnement à la parentalité de familles très défavorisées. Dans ce cadre, un appel un projet a été lancé concernant des actions d’aide aux parents dans leur rôle éducatif, de renforcement du lien parents-enfants, de prévention de la pauvreté, avec comme objectif de redonner confiance aux familles dans leur responsabilité éducative. A l’issue de cet appel à projets, un jury sélectionnera une dizaine d’actions, qui se partageront une dotation de 300 000 euros. Les dossiers de candidature sont à retourner au plus tard pour le 15 janvier.
En savoir plus thehumansafetynet.org

>Télécharger le dossier de candidature
>Télécharger le réglement
>Télécharger le guide d'inscription
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires arrow Réseau de jeunes pour échanges de services - 71 - Autun 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Réseau de jeunes pour échanges de services - 71 - Autun



Mis à jour le: 04-12-2008

Contact action : >> MAUNY Laetitia : consulter sa fiche

Type d'action :

  • Développement local rural
  • Jeunesse
  • Bénévolat

Région : Bourgogne

Porteur(s) de l'action :
Mission locale de l'Autunois

Objectif(s) et bref descriptif :
Souhaitant promouvoir une dynamique de solidarité, un groupe de jeunes s'engage dans une démarche d'entraide et a créé, avec l'aide de la mission locale et l'implication des élus des communes concernées, un réseau d'échange de services variés. Par ce biais, les jeunes acquièrent des compétences utiles pour leur démarche d'insertion professionnelle et sociale.

Origine(s) :
Le territoire couvert par la mission locale d'Autunois est un espace à dominante rurale  où les jeunes éprouvent des difficultés à tisser des liens et à quitter leur environnement immédiat. Les conseillers de la mission locale s'attachent donc depuis quelques années à impulser des actions favorisant la mobilité et la constitution de réseaux. C'est dans ce contexte qu'un groupe de jeunes a exprimé le souhait de s'engager dans une démarche d'entraide. Ainsi est né le réseau d'échange de service s'appuyant sur le principe que chacun est susceptible d'apporter son savoir-faire et ses connaissances dans un domaine particulier et de les faire partager aux autres.

Description détaillée :
Un groupe de sept jeunes se réunit, appuyé par les conseillers de la mission locale. Ils recensent d'abord sur Internet les expériences de réseaux d'échanges de services et travaillent ensuite sur l'aspect juridique du réseau, par la mise en place d'une charte formalisée. Les domaines d'intervention sont vastes : jardinage, mécanique, prêt de livres, informatique, covoiturage.

Réseau multi-partenarial
Les initiateurs du projet organisent une première réunion d'information à laquelle ils convient par mailing les jeunes suivis par la mission locale : une cinquantaine d'entre eux vont participer. A partir de là, ce type de réunions est organisé tous les trois mois, relayé par les mairies, les foyers de jeunes travailleurs, les centres sociaux, les éducateurs de rue, les associations, la PJJ. Des affichettes sont mises à leur disposition et des cartes de visite très largement diffusées.
Une permanence se tient une fois par semaine dans une salle dans le hall d'entrée de la mission locale. Les jeunes peuvent venir s'y renseigner sur les possibilités d'une aide dans tel ou tel domaine et proposer des services. Le groupe de jeunes se réunit chaque mois pour suivre l'évolution du projet. Les élus sont très impliqués dans le projet : participation à la réunion de lancement des adjoints de la ville d'Autun, des élus des communes, des conseillers généraux ou régionaux'

Echanger, écouter, respecter
Six mois après le lancement, une rencontre entre quatre maires et les jeunes a permis de dresser un premier bilan. Les jeunes du réseau apprennent à échanger, c'est-à-dire à écouter l'autre, à respecter des engagements, et à être fidèle aux principes éthiques qui fondent le réseau. Le groupe de jeunes "médiateurs" acquièrent des compétences utiles pour leur démarche d'insertion professionnelle et sociale : organisation, planification des actions, pries de décisions collectives, contacts avec les institutions et associations ' Ils prennent confiance en eux grâce à la réussite de ce projet qui les valorisent.

Impact(s) :

Six mois après le lancement : 32 jeunes ont signé la charte, 14 échanges de services : prêt de cours CAP petite enfance / Equitation / aide en mécanique / Informations / Balades en groupes / Cours de français...


Partenaire(s) :

Partenaires financiers
: Fondation Dexia

[ Retour ]