Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Appel à projet Parentalité
The Human Safety Net, la fondation du Groupe Generali, consacre un programme en faveur de l’accompagnement à la parentalité de familles très défavorisées. Dans ce cadre, un appel un projet a été lancé concernant des actions d’aide aux parents dans leur rôle éducatif, de renforcement du lien parents-enfants, de prévention de la pauvreté, avec comme objectif de redonner confiance aux familles dans leur responsabilité éducative. A l’issue de cet appel à projets, un jury sélectionnera une dizaine d’actions, qui se partageront une dotation de 300 000 euros. Les dossiers de candidature sont à retourner au plus tard pour le 15 janvier.
En savoir plus thehumansafetynet.org

>Télécharger le dossier de candidature
>Télécharger le réglement
>Télécharger le guide d'inscription
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires arrow Dialogue et amitié entre les Hommes - 57 - Woippy 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Dialogue et amitié entre les Hommes - 57 - Woippy



Mis à jour le: 05-12-2008

Contact action : >> PISTORESI Robert : consulter sa fiche

Type d'action :

  • Développement urbain, Vie des quartiers
  • Relations de voisinage
  • Liens intergénérationnels
  • Lutte contre l'exclusion sociale
  • Participation des habitants

Région : Lorraine

Porteur(s) de l'action :
Centre social MJC Boileau Pré-génie

Objectif(s) et bref descriptif :
Afin de "favoriser le dialogue et l'amitié entre les populations et les générations et lutter contre toutes formes de discrimination", un centre social créé des outils pour rapprocher au quotidien les populations entre elles et avec leur ville.

Origine(s) :
Depuis 1991, le centre social MJC Boileau Pré-génie, situé dans un quartier difficile à Woippy en Moselle, réalise une animation de proximité. A la suite d'un incident particulièrement violent, l'association décide de travailler sur les questions de tolérance et de connaissance de l'autre. A partir de 1997 le projet "Dialogue et amitié entre les hommes" est formalisé.

Description détaillée :

Depuis 1997, le centre social accueille tous les après-midi 150 enfants et ados, et reste ouvert tous les soirs jusqu'à 22h.

Au sein du Centre, des groupes de travail constitués d'habitants sont mis en place autour de trois thématiques : - Lutter contre les discriminations sociales et culturelles : groupe à l'initiative de spectacles, conférences, débats, rencontres et sorties qui sont autant d'occasions permettant à chaque communauté, sous différentes formes, de présenter et d'expliquer une partie de leurs pratiques culturelles aux autres. Avec en point d'orgue un pique-nique interculturel conçu autour de la diversité des musiques et des gastronomies comme un moment de convivialité pour les habitants de Woippy et de Metz.
- Remédier aux conflits de voisinage : le groupe procède d'abord au repérage des immeubles et des entrées les plus touchées par ces conflits. L'association expérimente ensuite plusieurs pistes : la rencontre en bas des immeubles pour que chacun puisse exprimer ses sentiments, les repas partagés, les activités créatives et d'expression comme le théâtre, mais aussi plus récemment la musique, la vidéo'
- Lutter contre les conflits de générations : l'association se propose par exemple d'initier les parents aux nouvelles technologies, pour qu'ils se familiarisent avec ce qui fait le quotidien de leurs enfants, ou encore d'aborder avec eux une question face à laquelle ils sont souvent démunis, celle des toxicomanies.

Habitants porteurs, puis initiateurs
Ces activités se déroulent tout au long de l'année, et sont ponctuées de temps forts comme l'opération "Osons la fraternité" qui s'est tenue du 21 avril au 29 mai 2004. Dans ce cadre, un groupe d'habitants a travaillé à l'organisation de conférences-débats, spectacles, stages de danses et de musiques, fêtes de voisinage. Ces événements ont permis à la population de se rassembler et d'apprendre à se connaître en se mobilisant  pour leur quartier. En outre, ces habitants ont souhaité se rendre dans les hôtels et les foyers de travailleurs afin d'offrir de la convivialité - passage de musiciens ou de clowns par exemple- et afin d'informer sur les possibilités associatives notamment. Un autre groupe d'habitants a travaillé à cette occasion sur la définition du mot fraternité, dans sa dimension républicaine, et a abouti à la réalisation d'une exposition devenue prétexte au débat dans les écoles, les structures éducatives, les collectivités locales et les entrées d'immeubles.

Impact(s) :

- Plusieurs dizaines d'habitants impliqués devenus acteurs de la vie de leur quartier.
- Plus largement, c'est tout un quartier qui se trouve mobilisé, à travers les différentes fêtes et animations de proximité. 500 à 1000 personnes sont ainsi touchées, avec une ouverture sur l'extérieur puisque la manifestation attire des habitants de Woippy et de Metz.

Partenaire(s) :

Conseil général,
Villes de Woippy et de Metz,
Etat,
FASILD,
Associations locales,
Caf de la Moselle.

Moyens :

Le budget annuel du projet "Dialogue et amitié entre les Hommes" est de l'ordre de 18 000'.

[ Retour ]