Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires arrow Cap au Nord, direction les habitants ! - Laon - 02 
Bookmark and Share Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable

Cap au Nord, direction les habitants ! - Laon - 02



Mis à jour le: 02-04-2009

Type d'action :

  • Culture, Sport
  • Développement urbain, Vie des quartiers
  • Participation des habitants
  • Bénévolat

Région : Picardie

Sur le vif :
"Pour mobiliser les habitants à participer comme bénévoles sur des actions, c'est un travail de longue haleine, mais c'est aussi lié à la considération qu'on leur porte. L'important, c'est de leur confier des tâches qui leur plaisent et qui montrent qu'on les considère." - Le directeur du Centre social

Porteur(s) de l'action :

Association Loisirs et Culture

Objectif(s) et bref descriptif :
Dans un quartier en difficulté, un centre social parvient à mobiliser une centaine de bénévoles autour de l'organisation de manifestations culturelles, sportives, et festives qui fédèrent annuellement des milliers d'habitants.

Origine(s) :
Le Quartier Nord de la ville de Laon est un quartier composé à la fois de pavillons et d'immeubles collectifs qui connaît des problèmes de chômage, de petite délinquance et de difficulté d'intégration des gens du voyage avec notamment deux gros ensembles de logements sociaux dans lesquels les difficultés sont les plus concentrées. Jusqu'à la fin des années 1990, la zone ne dispose pas de centre social, un permanent assurant un travail d'animation sociale et d'actions ponctuelles dans un local puis un appartement prêté par le bailleur. Le classement en Zus, et l'extension du Contrat de ville au quartier Nord de Laon permet avec la mobilisation des habitants et le soutien de l'association Loisirs et Culture et la Caf l'ouverture d'un centre social engagé dans une forte dynamique participative avec un objectif de prévention par le développement social. Pour le quartier, le nouveau millénaire débute avec la naissance du Centre social Cap Nord Ouest.

Description détaillée :
Le Centre social Cap Nord Ouest de Laon en lien avec l'Escal, Espace socio-culturel d'animation du Laonnois, travaillent en étroite collaboration et mènent des activités à la fois pour et avec les habitants. Un conseil d'usagers se réunit tous les trimestres, et une trentaine de résidents du quartier y viennent généralement pour faire connaître leurs besoins, leurs attentes et leurs suggestions.

Des ateliers permanents permettent aux enfants, adolescents, jeunes adultes et parents de se retrouver régulièrement, dans une ambiance conviviale : certains participent bénévolement à leur organisation et bon déroulement. Ainsi, une dizaine de mères accompagnent les deux salariés du Collectif famille dans l'organisation des ateliers comme Grains de beauté (pour aider les femmes à reprendre confiance en elles en soignant leur apparence) ou Relaxation...
L'ensemble des ateliers obéissent à un fonctionnement libre et ouvert, pour que les habitants du quartier puissent s'y associer facilement. C'est le cas notamment des "Jam's Session » qui, une semaine sur deux, accueillent tout musicien qui a envie de jouer de la musique en groupe.

D'autre part le Centre organise des manifestations portées par des bénévoles du quartier qui attirent des centaines de laonnois au-delà des simples riverains:
- les "10 heures mob de Laon" qui mobilisent des jeunes adultes et des adolescents, avec une grande mixité sociale, a vu le jour grâce à 60 à 80 bénévoles;
- pendant 15 jours, les "Folies urbaines" en juin permettent une succession de spectacles et sont organisées par une trentaines de bénévoles encadrés par trois salariés;
Durant les vacances scolaire un centre de loisir est organisé également ouvert aux bénévoles.

Enfin, pour informer les habitants et les mobiliser autour des différentes actions, des animateurs de rue vont sur le terrain et encouragent enfants et adolescents à participer aux activités. Par ce biais, les familles aussi sont attirées vers le Centre social et l'association.

En bientôt dix ans d'existence, le Centre a affirmé sa démarche participative et joue aujourd'hui un rôle essentiel dans la construction du lien social du quartier. En outre, le Centre travaille en lien étroit avec les partenaires de son territoire grâce notamment aux groupes de quartier. Organisés par l'équipe du CUCS de la Communauté de Communes du Laonnois, ils réunissent les travailleurs sociaux du Conseil général, du CCAS, du programme de réussite éducative, médiateurs locaux, éducateur de rue et bailleurs sociaux afin de partager sur les diagnostics et activités de chacun et de les ajuster en complémentarité.

Impact(s) :
5 000 habitants participent chaque année aux activités (atelier, fête, manifestations, centre de loisirs ').
Plus de 250 jeunes sont membres des ateliers permanents.
180 familles sont engagées dans l'activité du centre.

Partenaire(s) :
Caf
Ville de Laon
ACSE
PLIE
L'association Escal compte de nombreux financeurs : entreprises, Ville, Europe, Conseil général de l'Aisne'

Moyens :
La ville met à disposition du Centre social des locaux.
Budget annuel de l'Association Loisirs et Culture qui gère deux centres sociaux de Laon, une maison de quartier et l'association Escal : un million d''uros. 
La ville et l'ACSE participent au financement de l'activité des deux centres dans le cadre du CUCS : 16 actions intégrées dans le Cucs sur les thèmes de la Réussite éducative, parentalité, développement des solidarités et prévention.
L'association emploie 50 salariés (soit 30 équivalents temps plein).

Contact action : Benoît Dardelet
Directeur
Association Loisirs et Culture
63 rue Serrurier
BP503 02001 Laon Cedex.
Tel: 03 23 23 50 60
[ Retour ]