Menu Contenu
Michel Vielle : "Donner une place aux habitants a toujours été mon obsession"
A l'occasion des réflexions qui naissent autour du mouvement des gilets jaunes et de la place du citoyen dans la vie démocratique, nous avons souhaité re-publier l'entretien de Michel Vielle datant de 2009. Disparu en 2010, ce géographe rural de formation, était venu au Développement social local (DSL) par sa passion nourrie pour "les territoires vécus, parcourus et repérés par les habitants". Devenu consultant, il a accompagné pendant dix années élus, professionnels et habitants dans les démarches de coopération et de co-construction de leur projet de développement. Une façon de donner corps et vie à la démocratie participative. Un grand professionnel, militant de la parole donnée aux citoyens, dont les constats et propositions n'ont rien perdu de leur actualité 10 ans après.


>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Colloque : Zoom sur le bénévolat
Le bénévolat progresse-t-il en France ? Où se pratique-t-il et dans quels domaines particulièrement ? Quel temps y consacre-t-on ? Autant de questions auxquelles répondra le colloque organisé le 14 janvier 2019, au Crédit Coopératif (Nanterre) par la Fonda, le Mouvement associatif et le Réseau des Maisons des Associations. Il permettra notamment de restituer les résultats de l’étude dirigée par Lionel Prouteau, d’après les résultats d’une large enquête conduite au printemps 2018 par le Centre de recherche des associations et le CSA. L’occasion également d’en tirer des enseignements stratégiques pour les associations et de présenter des initiatives inspirantes. Programme à venir sur http://fonda. asso.fr
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Bibliothèque des livres vivants : quand les malades psychiques se livrent - 54
Afin de lutter contre les nombreux préjugés qui entourent la maladie mentale, l’association Espoir 54, qui soutient et accompagne des personnes en situation de handicap psychique sur le territoire lorrain, a adapté et développé un outil de sensibilisation à la maladie psychique et à ses conséquences pour ceux qui en souffrent auprès du grand public : la bibliothèque des livres vivants. Une bibliothèque presque comme les autres, où les lecteurs viennent emprunter un livre pour une durée limitée, sauf qu’ici, le livre est une personne concernée par une des formes de la maladie, qui va raconter son parcours de vie, répondre aux questions de son lecteur et apprendre également de ses interrogations. Dans le dialogue qui s’instaure, non seulement les « livres » prennent la parole, mais le regard des « lecteurs » évolue lui aussi.
0
>> Lire la fiche
 
Autisme Espoir Vers l'Ecole : accompagner des enfants autistes vers une vie sociale et scolaire ordinaires
Pour permettre à des enfants autistes âgés de 0 à 18 ans d'accéder à une vie sociale et scolaire aussi normale que possible, l'Association Autisme Espoir vers l'Ecole (AEVE) promeut la méthode développementale des 3i (stimulation Individuelle, Intensive, Interactive). Fondée sur le jeu, l'affection et l'enthousiasme, celle-ci stimule les capacités à la communication à travers un accompagnement intense par une équipe de bénévoles assurant 40 heures de présence hebdomadaire auprès de l'enfant suivi dans un lieu pérenne et sécurisant.
0
>> Lire la fiche
 
Handicap moteur : devenir acteur de sa vie avec l'Institut du MAI - 37
Afin de ne pas condamner les personnes souffrant d'un handicap moteur à passer leur vie en foyer ou au domicile parental, l'Institut du MAI leur propose des formations à l'autonomie et à l'insertion sociale. Personnalisées selon leur handicap, ces dernières, d'une durée moyenne de quatre ans, ont pour but de leur permettre de prétendre à une vie autonome. D'abord en résidence collective, puis en appartement dans la ville de Chinon, les résidents sont accompagnés pas à pas vers un objectif : l'accès à un logement indépendant et équipé, dans la ville de leur choix. Une structure unique en France, au statut de foyer d'accueil médicalisé, financée par l'Agence régionale de santé et le Conseil général d'Indre-et-Loire.

0
>> Lire la fiche
 
Contrat social de la ville de Saint-Flour : de l'action sociale au développement durable - 15

En 2008, la municipalité de Saint-Flour décide d'impulser un projet de territoire sur la commune, structuré autour du lien social et de la solidarité. A cette fin, elle organise une large démarche de concertation avec l'ensemble des acteurs de l'action sociale qui aboutit à la définition d'un contrat social sur trois ans, autour de cinq priorités. Une quinzaine d'actions opérationnelles sont alors arrêtées, plusieurs s'inscrivant dans une logique de développement durable, c'est-à-dire « économiquement viable, socialement équitable et écologique ». Conduit à l'échelle de la commune, ce contrat social, dont la démarche fortement participative est celle du développement durable, devrait irriguer l'axe solidarité de l'agenda 21, actuellement en cours de définition au sein de la communauté de commune du Pays de Saint-flour.

0
>> Lire la fiche
 
La « maison de vie » : pleinement vivant jusqu'au dernier souffle - 25
Ouverte en juin 2011 à Besançon, « la Maison de vie » est l'une des trois structures expérimentales de la Croix Rouge française inscrites au programme de développement des soins palliatifs 2008-2012. Conçue comme une vraie « maison », elle se situe à la croisée du sanitaire et du social, et offre une alternative entre l'hospitalisation et le maintien à domicile à des personnes en fin de vie ou atteintes de maladies incurables. Au c'ur de ce projet, le respect et la dignité de chacun des habitants, leur accompagnement et celui de leur famille, ainsi que  la volonté de préserver jusqu'à la fin une vie sociale, grâce à l'implication de nombreux bénévoles.

0
>> Lire la fiche