Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Au Mans le premier restaurant solidaire de France qui valorise les repas non distribués à l'hopital
 Pour lutter contre le gaspillage et favoriser l’urgence alimentaire, le centre hospitalier du Mans a mis en place un circuit inédit de redistribution de ses surplus alimentaires. Avec l’aide de deux associations locales, cette ambition a permis d’ouvrir dès 2013 un restaurant solidaire pour public en difficulté. Les 10000 repas distribués chaque année participent à une meilleure qualité de vie pour des personnes en grande difficulté qui peuvent désormais profiter d’un véritable repas chaud, servi à table par des bénévoles dans un lieu adapté. L’implication et le partenariat d’acteurs divers (centre hospitalier, services de l’État, conseil départemental, associations locales) garantissent la pérennité de ce service rendu, alors que l’organisation du lieu et l’engagement des bénévoles permettent aux personnes de profiter d’un moment partagé, propice aux échanges. 
0
>> Lire la fiche
 
A Mouans-Sartoux, la restauration scolaire bio comme levier d’une gouvernance locale de l’alimentation
Afin de promouvoir une alimentation saine et écologique auprès de sa population, la commune de Mouans-Sartoux a instauré dès 2012 le service de repas 100 % bios dans l’ensemble de ses cantines scolaires. S’appuyant sur la création d’une régie agricole, cette initiative développée à moyens constants, grâce en particulier à la réduction du gaspillage alimentaire, a constitué le levier d’une réflexion globale autour de la structuration de l’autosuffisance alimentaire de l’ensemble du territoire. Et l’initiative contribue aussi, par effet tache d’encre, à sensibiliser les parents et autres habitants de la commune, qui achètent de plus en plus bio et local.  
0
>> Lire la fiche
 
Quartier de l’Elsau à Strasbourg : quand le sport muscle l’initiative des jeunes
Afin de favoriser l’insertion de jeunes du quartier de l’Elsau, le centre socioculturel et l’Eurométropole de Strasbourg ont encouragé leur initiative de construire une aire d’entraînement de street workout. En s’appuyant sur leur expertise d’usage, les acteurs locaux et les jeunes ont pensé ensemble le mobilier et les conditions de mise en œuvre du projet, tant et si bien que les agrès ainsi créés sont désormais commercialisés et mis en place dans plusieurs autres villes. Une action qui contribue à faire évoluer le regard des jeunes sur les professionnels et inversement, mais aussi à permettre au quartier jusqu’ici enclavé de rayonner dans la métropole.

Cette action a été repérée et expertisée dans le cadre de l'action recherche « Villes et vivre ensemble – La gouvernance locale de la cohésion sociale », menée par l'Odas en partenariat avec le CGET.
0
>> Lire la fiche
 
API bus, à la rencontre des seniors isolés
Afin de permettre à l’ensemble des retraités du Départements de l’Hérault d’accéder à des informations et actions de formations sur le « bien vieillir », et de favoriser le maintien du lien social, la Fédération départementale ADMR a développé un lieu itinérant d’accueil, d’information et de prévention. L’API BUS se déplace sur l’ensemble du département, vient chercher à domicile les personnes âgées les plus isolées géographiquement ou rencontrant des difficultés de mobilité, puis s’installe au cœur des communes volontaires pour des temps de convivialité et d’information/formation au sein du véhicule modulable.
0
>> Lire la fiche
 
PANJO réinvente les visites à domicile des PMI
Afin de proposer à l’ensemble des futurs parents exprimant un sentiment d’isolement un accompagnement précoce à la parentalité dans une logique de prévention et de promotion de la santé, douze Départements, au sein de leurs services de Protection Maternelle et Infantile (PMI), expérimentent un programme de Promotion de la santé et de l'Attachement des Nouveau-nés et de leurs Jeunes parents baptisé PANJO. Ce dispositif destiné autant aux professionnels qu’aux parents a pour objectif de mettre en place un suivi individualisé et « à la carte » dans le cadre des visites à domicile pré et post natales, s’appuyant sur une formation des agents PMI construite autour de la théorie de l’attachement. Il s’agit d’instaurer un climat de confiance avec les parents afin de répondre aux angoisses et difficultés de la primo-parentalité et les aider à devenir fiable et sécurisant pour leur enfant.
0
>> Lire la fiche
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>