Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Ouvrage : Vous avez dit développement local ?
Fruit d’un travail collectif et coopératif initié par l’Unadel (Union Nationale des Acteurs du Développement Local) ce livre revient sur « l’histoire et les fondements du développement local racontés par les militants qui les ont construits ». Ecrit en collaboration avec cinquante acteurs-militants, sous la direction de Georges Gontcharoff, il interroge le « pouvoir d’agir de l’initiative individuelle et collective des citoyens et d’élus créatifs» et vise étudiants, investigateurs ou curieux intéressés par la capacité des pairs à s’engager et chercher la transformation globale par l’action locale. Avec une attention particulière portée sur l’historique de la réforme territoriale en France et ses enjeux, ce texte prétend ainsi nous offrir une analyse de l’ingénierie de la coopération rapporté par ses promoteurs. Plus d’information 
>> Lire la suite...
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Enfance / Famille 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
A Grenoble, des paniers solidaires pour démocratiser l'accès aux fruits et légumes - 38
Mis en place depuis 2009 par le CCAS de Grenoble, les paniers solidaires permettent à des familles aux faibles revenus de bénéficier chaque semaine d'un panier de fruits et légumes de saison grâce à une politique tarifaire qui s'appuie sur la solidarité entre habitants d'un même quartier : les moins aisés payent un peu moins que le prix d'achat au producteur, les plus aisés un peu plus, finançant ainsi une partie du panier des premiers. Un dispositif, basé sur l'agriculture raisonnée, qui soutien l'économie locale et sert de levier d'action collective pour la sensibilisation des habitants.
0
>> Lire la fiche
 
A Brest : une Maison des Parents - 29
L'arrivée et l'éducation d'un enfant peuvent placer les parents dans des situations difficiles. Ces difficultés sont souvent renforcées par l'isolement et le manque de confiance en soi. Pour permettre à tous les parents de bénéficier d'un lieu de rencontres et de partage la Maison des Parents, située à Brest, propose un accueil et des activités animées par les parents eux-mêmes. Afin de faciliter une réelle mixité sociale et en particulier la fréquentation par les familles en grande précarité, la Maison s'appuie sur un fort partenariat avec l'association ATD quart monde.
0
>> Lire la fiche
 
Dixième famille : des familles bénévoles unissent leurs forces pour soutenir une famille en difficulté dans la durée - 75
« L'union fait la force ». Pour démultiplier les effets du soutien bénévole auprès de personnes en grande difficulté, l'association Dixième Famille facilite, grâce à Internet, la mise en relation de neuf familles « tutrices » qui vont unir leurs forces pour aider une dixième famille. Grâce à l'outil informatique et au regroupement de bénévoles autour d'un même objectif, ce fonctionnement novateur en réseau vise à assurer un soutien efficace et dans la durée, tout en garantissant aux familles participantes une grande liberté dans le niveau d'implication. Une méthodologie qui fait ses preuve et va pousser l'association à expérimenter un nouveau projet destiné aux jeunes en difficulté engagés dans un processus d'insertion : Tuteur Plus.
Aujourd'hui, l'association a cessé son activité.
0
>> Lire la fiche
 
Le Busing à Asnières-sur-Seine - 92
Afin de répondre à un double objectif d'égalité des chances et de mixité sociale dans deux quartiers sociologiquement hétérogènes, la ville d'Asnières expérimente le « Busing ». Depuis la rentrée scolaire 2008, la mairie prend en charge, sur des financements Etat/Préfecture, le transport et la cantine d'une dizaine d'élèves habitants les Hauts d'Asnières et scolarisés dans une école située dans un quartier de familles de cadres moyens et supérieurs. Une dynamique en faveur de la mixité sociale qui incite la ville à mettre en place un Pôle Excellence regroupant trois projets en partenariat avec l'Education Nationale rayonnant sur les quartiers nord d'Asnières : une classe théâtre, une classe orchestre et deux classes bi-langues anglais/allemand, ainsi qu'un atelier radio qui profite à tous les élèves de la ville.
0
>> Lire la fiche
 
Môm'artre : l'art pour tous après l'école grâce à une garde d'enfants solidaire qui répond aux contraintes des parents - 75
Pour répondre aux difficultés des familles monoparentales et/ou à faibles revenus désirant faire garder leurs enfants après l'école jusqu'à leur retour du travail, Môm'artre propose un accueil jusqu'à 20h et durant les vacances scolaires. Au-delà des traditionnels goûters et de l'aide au devoir, ce mode de garde aux tarifs solidaires contribue à l'épanouissement des enfants à travers de nombreux ateliers artistiques encadrés par des artistes professionnels. Considérant la mixité sociale comme un enjeu pédagogique majeur, l'association met par ailleurs un point d'honneur à accueillir des enfants d'écoles primaires issus de tous les milieux sociaux.
0
>> Lire la fiche