Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Vous avez dit alternatif ?
Le Collectif pour la transition citoyenne vient de publier un « Guide de création des lieux alternatifs ». Il met en lumière une vingtaine de lieux oeuvrant pour une transition écologique et solidaire (ressourceries, bars solidaires, épiceries coopératives, ateliers collaboratifs…), dont le fonctionnement, les activités et le développement sont décrits en détails. Présenté sous forme de fiches, ce guide propose aussi des conseils pour créer sa propre structure. Le guide est diffusé par les partenaires du Collectif et librement téléchargeable en ligne en cliquant sur ce lien.

 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Enfance / Famille 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Lire et Faire Lire, pour grandir ensemble
Afin de stimuler chez les enfants la curiosité et le plaisir de lire, l'association Lire et Faire Lire propose des séances de lecture dans des lieux éducatifs (écoles, bibliothèques, centres de loisirs, etc.) assurées par des bénévoles retraités. Les sessions limitées à 45 minutes et à six enfants maximum (tous volontaires) permettent de réels échanges entre le lecteur et son auditoire. L'initiative constitue une mise en regard entre les besoins des plus jeunes (l’accès à la culture) et ceux des moins jeunes (le désir de transmettre) qui contribue à la lutte contre l’illettrisme et à la réussite scolaire. Basée sur des séances de lecture par des retraités bénévoles, Lire et Faire Lire permet également de créer et de valoriser des liens entre générations.
0
>> Lire la fiche
 
Gépij : un groupement d’éducateurs à Marseille
Afin de poursuivre le travail d'accompagnement éducatif auprès des jeunes de Marseille suite à la fermeture de leur service, trois éducateurs décident de monter en 2005 leur propre structure. Le groupement d'éducateurs pour l'insertion des jeunes (GEPIJ) est organisé de façon horizontale, en co-portage par tous les professionnels permettant à chacun de travailler dans un contexte de responsabilité et d'autonomie renforcés. Un cadre qui favorise l'émergence de nouvelles pratiques professionnelles, plus adaptées aux spécificités du public rencontré (jeunes très marginalisés ne souhaitant plus ou ne sachant pas comment s’inscrire dans les dispositifs de droit commun).
0
>> Lire la fiche
 
Avec l'IEPC, des crèches aident les parents à trouver un emploi
Afin de permettre aux parents de jeunes enfants sans activité professionnelle d'accéder au monde du travail, l'association IEPC a créé un réseau de crèches en région Ile de France liant la garde des enfants et l’accompagnement professionnel. Il s’agit de permettre à des parents en grande difficulté sociale, le plus souvent des femmes seules, d'accéder à l'emploi tout en bénéficiant des solutions de garde de leurs jeunes enfants pendant leur formation, leurs stages ou leur travail. Pour faciliter cet accès à l'emploi, l’association propose un accompagnement spécialisé au sein des crèches pour aider les personnes et soutenir leurs démarches. Un professionnel suit très régulièrement les parents dans leur parcours d’insertion.

>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale rédigé par Apriles 



0
>> Lire la fiche
 
Deux cultures et trois générations sous le même toit, un exemple de vivre ensemble qui donne espoir – Belgique
Afin de lutter contre la défiance envers les personnes d’origine immigrée et l’isolement des personnes âgées dans un quartier de Bruxelles (Belgique), l’association Dar al Amal, qui gère un foyer de femmes, fait également vivre un dispositif d’habitat interculturel et intergénérationnel. Le projet consiste à regrouper sous le même toit une famille d’origine immigrée résidant à l’étage d’une maison dont le rez-de-chaussée est occupé par une personne âgée. L’initiative, à dimension modeste, fonctionne depuis presque 30 ans et montre que le partage du quotidien fait voler en éclats défiances et préjugés entre les âges et les cultures. Une initiative qui a vocation à servir de modèle pour un déploiement dans l’espace européen.
0
>> Lire la fiche
 
A Goussainville, le collège fait tomber les murs
Au collège Montaigne de Goussainville (Val-d’Oise), parents d’élèves du quartier, membres de l’équipe du collège et représentants associatifs se réunissent régulièrement au Café des familles. Un lieu d’écoute et de partage au sein du collège qui vise un objectif plus large : désacraliser l’institution en développant le lien entre familles et école et inscrire le collège comme acteur à part entière du territoire. Deux fois par mois, les familles dont les enfants fréquentent les collèges du quartier viennent s’y rencontrer pour échanger entre elles et avec des personnels de l’établissement, des acteurs associatifs locaux et des représentants des parents d’élèves.

>>Cliquez pour consulter l'article du bulletin de la protection de l'enfance rédigé par Apriles.

0
>> Lire la fiche