Menu Contenu
Michel Vielle : "Donner une place aux habitants a toujours été mon obsession"
A l'occasion des réflexions qui naissent autour du mouvement des gilets jaunes et de la place du citoyen dans la vie démocratique, nous avons souhaité re-publier l'entretien de Michel Vielle datant de 2009. Disparu en 2010, ce géographe rural de formation, était venu au Développement social local (DSL) par sa passion nourrie pour "les territoires vécus, parcourus et repérés par les habitants". Devenu consultant, il a accompagné pendant dix années élus, professionnels et habitants dans les démarches de coopération et de co-construction de leur projet de développement. Une façon de donner corps et vie à la démocratie participative. Un grand professionnel, militant de la parole donnée aux citoyens, dont les constats et propositions n'ont rien perdu de leur actualité 10 ans après.


>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Enfance / Famille 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Service social scolaire de Nanterre : intervenir au plus tôt auprès de l’enfant
Afin de favoriser la réussite scolaire et l’épanouissement des enfants dès le plus jeune âge, la ville de Nanterre est l’une des six communes françaises à disposer d’un service social scolaire dédié au primaire. Intervenant au sein de l’ensemble des écoles maternelles et élémentaires de la commune ses travailleurs sociaux jouent un rôle essentiel d’accompagnement des parents dans leurs responsabilités éducatives et sont également d’efficaces agents de liaison à l’échelle des quartiers, avec les associations et l’ensemble des services publics. Proposant accompagnements individuels et actions collectives, ils interviennent au sein de l’école mais se déplacent aussi à domicile, accompagnent les parents dans leurs démarches, participent aux sorties scolaires et aux classes vertes. L’objectif étant d’aider tous les parents sans stigmatisation et au plus près des besoins des familles.
0
>> Lire la fiche
 
Ecole élémentaire d’Abscon : le travail collaboratif fait tomber les barrières pour le bien des enfants
Afin de répondre à une problématique de comportements inadaptés et incivils qui entraine des difficultés d’apprentissage pour ses élèves, l’école élémentaire d’Abscon (Nord) va développer une action collective basée sur le théâtre forum en partenariat étroit avec l’assistante sociale de secteur. Par son approche collaborative réunissant travailleurs sociaux, équipe pédagogique, mais aussi parents et enfants, cette action va avoir des effets positifs dès sa phase de diagnostic et aller au-delà de ses objectifs de départ. En effet, un véritable changement de regard s’opère entre parents, professeurs et travailleurs sociaux. Une évolution qui, par le dialogue qu’elle instaure et les aprioris qu’elle brise, permet une meilleure coopération de toutes les personnes qui entourent les enfants et une valorisation du rôle de chacun. Et au-delà, au sein du quartier, le travail des travailleurs sociaux s’en trouve facilité, car les habitants font beaucoup plus facilement appel à eux.
0
>> Lire la fiche
 
« Générations cuisine » : un concours culinaire intergénérationnel
Afin de favoriser les liens intergénérationnels et de sensibiliser les jeunes et moins jeunes à l’importance de manger équilibré, la MSA Haute-Normandie organise chaque année un concours culinaire composé d’équipes intergénérationnelles, réunissant personnes âgées et collégiens. Cette action permet de valoriser l’expérience et le savoir-faire des seniors, tout en responsabilisant les jeunes.


0
>> Lire la fiche
 
Médiathèque Philéas Fogg : un espace socio-culturel au centre d’une aventure collective et créative
En vue de dynamiser la ville et de rendre la culture accessible à tous les habitants, la médiathèque municipale de Saint-Aubin-du-Pavail met en œuvre un projet ambitieux, s’appuyant sur les ressources du territoire et un programme d’animation éclectique. Fondée sur le bénévolat et le partage d’une vision très large de la culture, elle fait en sorte que chacun puisse y faire le plein de découvertes. Transcendant le rôle traditionnellement associé aux espaces culturels, elle constitue une agora facilitant participation des habitants, échanges et entraides informelles. Chacun se sent donc chez soi dans cet espace de vie sociale qui répond parfaitement à la notion de «troisième lieu» théorisée par le sociologue américain Ray Oldenburg (en savoir plus sur ce concept en lisant l’interview Apriles de Mathilde Servet). Un exemple concret de ce que pourrait-être la bibliothèque de demain, plaçant l’humain au centre de son action.
0
>> Lire la fiche
 
Vita’Rue: des activités au service du vivre ensemble
Afin de favoriser le vivre ensemble sur le territoire de la ville de Mulhouse, l’association Elan sportif met en œuvre depuis 2009 le projet Vita’Rue. Tous les dimanche matin de fin mai à fin juillet, l'association organise sur les berges de l'Ill des rencontres et des activités portants sur différents thèmes comme la cuisine, le jardinage, les loisirs créatifs, l’expression artistique, les activités physiques et sportives. Le projet Vita’Rue repose sur un engagement bénévole et citoyen et contribue au bien-être physique, mental et social de la population et particulièrement de ceux qui ne peuvent partir en vacances. Le succès de la manifestation permet de fidéliser et mobiliser toujours plus de bénévoles, ainsi que de développer son action à l’année avec l’arrivée d’un nouvel équipement, la Maison des Berges.
0
>> Lire la fiche