Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Old’up présente sa collection
«Vieux et debout», «Les nouveaux vieux sont arrivés» : Deux titres qui claquent comme des slogans. Ils inaugurent la nouvelle collection des éditions In Press, «Old’Up – Inventer sa vieillesse». Dirigée par le Professeur Philippe Gutton et Marie-Françoise Fuchs, qui président à la destinée de l’association Old’up ; cette collection ambitionne quatre publications par an. Avec pour objectifs de construire une culture du « grand âge », d’aborder la question du vieillissement « autrement que sous l’angle anxiogène de santé publique » et de témoigner qu’à 80 ans passés la vie peut encore être vécue intensément.
En savoir plus

Vieux et debout
, de Paule Giron (ex journaliste Le Monde, l’Express, Elle…).
Les nouveaux vieux sont arrivés, de Frédérique Savona-Chignier, sociologue.
 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Enfance / Famille 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Soutien à la fonction parentale à l'école maternelle - 03 - Moulin
Une directrice d'école, des institutrices, des travailleurs sociaux mobilisent des parents d'enfants de maternelles pour qu'ils s'impliquent davantage dans l'école. Un carnaval est organisé sur le quartier, des discussions s'engagent sur le rôle de parents.
0
>> Lire la fiche
 
Des grands-parents à l'école du langage - 75 - Paris
Pour venir en aide aux élèves de maternelle connaissant des difficultés d'expression, des retraités bénévoles animent des ateliers d'aide au langage. Pendant les heures de classe, ils accueillent des petits groupes d'enfants pour des séances d'une demi-heure dont l'objectif est de libérer la parole.
0
>> Lire la fiche
 
L'Art, vecteur de lien social à La Guéroulde - 27 - Eure
Au sein du centre social La source, des enfants suivis dans le cadre d'une mesure éducative peuvent partager avec leurs parents un moment de création autour d'une activité artistique, prétexte pour retisser des liens familiaux.
0
>> Lire la fiche
 
Paroles d'ados : des boîtes aux lettres anonymes pour répondre aux préoccupations d'ados - 29 - Lesneven
Pour permettre aux adolescents d'exprimer anonymement leurs préoccupations, un centre socio-culturel met en place, avec le soutien de la MSA, un système de boites aux lettres dans les collèges et lycées publics comme privés d'une communauté de communes d'un territoire rural.
0
>> Lire la fiche
 
Halte garderie itinérante "Kangourou le" - 84 - Roussillon
Garantir une solution pour la garde d'enfants pour les familles de communes rurales est l'ambition de la halte garderie itinérante "Kangourou'le". Dans un bébé-bus adapté, des liens se créent entre les familles et un travail de prévention peut être effectué.
0
>> Lire la fiche