Menu Contenu
Adieu monsieur Lenoir
René Lenoir, 1er président de l’Odas, nous a quitté samedi 16 décembre victime d’un infarctus à l’âge de 90 ans. Cet «avocat des exclus» avait participé à la création de notre observatoire en 1990 et en avait assuré la présidence jusqu’en 1992. Son regard bienveillant et ses convictions ont toujours guidé ses choix. C’est avec une immense tristesse que nous avons appris sa disparition. Par ces quelques lignes, nous souhaitions rendre hommage à cet homme pétri de convictions. 

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
L’enfance de l’art
Les musées aussi mise sur l’intergénérationnel. Le Louvre Lens a lancé il y a quelques mois des ateliers baptisés « l’art d’être grand-parents ». Un samedi par mois pendant deux heures, les médiateurs du musée offrent gratuitement aux grands parents conseils et astuces pour éveiller la curiosité et la créativité des plus jeunes. Ils répondent à des questions très concrètes sur quelles œuvres choisir, comment capter l’attention des enfants ou comment évoquer la nudité ? Ils proposent également des activités pour prolonger ce temps de découverte. De quoi faire d’une visite au musée un beau moment de complicité intergénérationnelle.
En savoir plus

 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Un garage solidaire pour les territoires bretons - 29
Le garage solidaire de Carhaix (29) poursuit un double objectif: Chantier d'insertion, il vise le retour à l'emploi durable des personnes qui travaillent en son sein. Mais son activité bénéficie également au territoire car l'ensemble de ses prestations - réparation, location et vente de véhicules à des tarifs particulièrement bas ' s'adresse exclusivement aux personnes bénéficiant de minima-sociaux, favorisant ainsi leur accès à la mobilité, condition indispensable à l'évolution de leur situation.
0
>> Lire la fiche
 
A la gare de Metz, un réseau de veille sociale pour aiguiller les plus fragiles - 57
Afin d'apporter une réponse cohérente à l'errance des personnes en situation de grande fragilité sociale, des acteurs privés et publics ont mis en place autour de la gare des outils de coordination et de veille sociale. Un tour de gare sociétal et un point d'accueil présent en gare permettent aux divers intervenants (l'entreprise ferroviaire, les commerçants, les associations, les pouvoirs publics) d'articuler leurs stratégies au profit d'une meilleure prise en charge des personnes isolées.
Ce réseau de veille sociale est impulsé à la fois par la SNCF, qui cherche à impliquer l'ensemble des personnes présentes en gare dans une approche sociétale des problématiques d'errance, et par l'association Espace Solidarité qui accueille les personnes en difficulté. En réalisant un travail d'orientation et de suivi de ces personnes, l'association effectue le lien entre la gare et les ressources sociales présentes dans le reste de la Ville, de l'agglomération voire du pays.

>>Consulter l'article du journal de l'action sociale                 

0
>> Lire la fiche
 
Jeunes guides en banlieue - 94
Afin de valoriser les habitants et le cadre de vie des quartiers en difficulté, le CAUE du Val de Marne forme et embauche des jeunes habitants en tant que guide lors les visites architecturales et urbaines qu'il organise dans les cités. Rémunérés comme pour les intervenants professionnels, le projet permet  aux bénéficiaires de réviser leur appréciation sur la qualité de leur environnement urbain et de réapprécier la qualité des usagers de ces lieux dont ils font partie avec leurs familles, voisins et amis. L'expérience, pouvant honorablement figurer dans un CV facilite par ailleurs leur insertion par la suite dans le monde du travail.

>>Consulter l'article du journal de l'action sociale                   

0
>> Lire la fiche
 
Dans les Bouches du Rhône, travailleurs sociaux et bénévoles pour les enfants Rom - 13
Afin d'offrir un soutien éducatif aux familles Roms installées sur un terrain vague près d'Aix-en-Provence, le conseil général des Bouches du Rhône et l'association Addap13 interviennent auprès des parents et enfants de cette communauté dans le cadre d'une aide éducative à domicile (AED) sur le lieu même du campement. Cette intervention, mise en place à titre préventif dans le cadre de la protection de l'enfance, vient consolider une dynamique d'interventions en matière d'aide alimentaire et vestimentaire et d'aide aux devoirs menées par de nombreuses associations auprès de cette communauté.
0
>> Lire la fiche
 
A Paris, un peu d'Aire pour les familles en difficultés - 75
Afin de venir en aide aux futurs parents en situation de grande précarité, le centre parental de l'association Aire de famille accueille les couples qui attendent leur premier bébé. Contrairement aux centres maternels qui n'accueillent que les mamans et leurs bébés,  Aire de famille apporte une réponse innovante en accompagnant le couple et en le soutenant dans son rôle de premier protecteur de l'enfant. Les parents sont d'abord accueillis dans des studios relais puis, à la naissance du bébé, intègrent un appartement qui sera loué en bail glissant jusqu'aux trois ans de l'enfant.

>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale                      
0
>> Lire la fiche