Menu Contenu
Anne Sarah Kertudo, la voix des « déniés de justice »
Le 18 juin 2019, l’Association Droit Pluriel était à l’honneur. Le comité national coordination action handicap (CCAH) l’a désignée comme lauréate de son prix annuel dans la catégorie « changer le regard ». Cette nomination récompense le travail mené par Droit pluriel pour former les professionnels de la justice à l’accessibilité, faire évoluer leurs représentations autour des situations de handicap et favoriser ainsi l’accès des personnes handicapées au droit et à la justice. L’occasion d’évoquer le travail de cette association, soutenue par la Fondation Handicap Malakoff Médéric et accompagnée par le Défenseur des Droits, à travers le portrait qu’Apriles a consacré à sa fondatrice, Anne-Sarah Kertudo.
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Quelle place pour les âgés ?
Comment promouvoir la participation sociale des personnes âgées ? C’est à cette question que s’efforce de répondre le dernier numéro de la revue de "Santé Publique France, La santé en action". Alors que l’on compte aujourd’hui en France 13 millions de personnes âgées de 65 ans, la publication lui consacre un dossier de 37 pages, auquel a contribué une vingtaine d’experts (médecins, sociologues, universitaires…). Cette approche transversale permet de préciser les définitions, définir les enjeux, dessiner des pistes d’actions, s’inspirer de nos voisins étrangers… L’occasion d’évoquer des sujets qui tiennent à cœur à Apriles, comme l’engagement bénévole des séniors ou encore leur participation à l’élaboration des politiques locales.
> Télécharger la révue
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
« Nous habitons avec une personne sans domicile fixe »
Afin de permettre à des personnes sans domicile fixe ou en grande précarité de retrouver une place dans la société, l'Association Lazare propose des colocations à Paris, Nantes et Lyon avec des étudiants, des jeunes actifs ou encore des couples avec des enfants. Cette action permet de faire cohabiter des personnes aux origines et aux parcours très différents, assurant une mixité sociale et solidaire. La promotion du vivre ensemble est rendue possible grâce à quelques principes simples: chacun est traité sur un pied d'égalité et chacun est responsable au sein d'un système qui s'auto-organise. Ainsi, les personnes en perte de lien social ne sont pas enfermées dans un rôle d'accueilli et d'assistance...
0
>> Lire la fiche
 
Action Pti Platô : Un bus londonien dans les quartiers pour redynamiser le lien social
Afin de lutter contre l'isolement des habitants du plateau de Haye, repéré à l'occasion d'un diagnostic partagé entre les travailleurs sociaux, les partenaires et les habitants du plateau situé en périphérie de Nancy, les acteurs du quartier se rassemblent autour d'un bus qui se veut ouvert à tous et se pense à la fois comme un lieu d'information et comme un outil au service des habitants et de leurs projets.
0
>> Lire la fiche
 
L'Allier relève le pari d'un schéma unique des solidarités
Le schéma unique des solidarités de l'Allier, adopté par l'assemblée départementale en décembre 2012 et mis en application depuis janvier 2013, articule, en un seul et même document, les orientations pour les cinq années à venir (2013 ' 2017) en matière de protection de l'enfance, de politique de la petite enfance, de prise en charge des personnes âgées et des personnes handicapées. Résultat de plusieurs mois de diagnostic partagé et de concertation avec l'ensemble des acteurs, il se structure autour de cinq axes prioritaires : observer, faire connaitre et prévenir ; soutenir les aidants et la parentalité ; informer, coordonner et coopérer ; garantir la qualité des accompagnements ; bien vivre dans son territoire.
0
>> Lire la fiche
 
Les Jardins de Cocagne cultivent la solidarité
Afin de permettre aux personnes rencontrant des difficultés professionnelles et personnelles de retrouver un emploi et de reconstruire un projet individuel, les Jardins de Cocagne proposent des ateliers chantiers d'insertion sur leurs exploitations maraîchères biologiques.
Acteurs du développement durable et de l'économie sociale et solidaire, les associations Jardins de Cocagne poursuivent trois objectifs : lutter contre l'exclusion et la précarité, mettre en place une économie solidaire et responsable, et respecter l'environnement. La commercialisation en circuit court, directement du producteur au consommateur, s'inscrit dans un mode de consommation durable et favorise la création de liens sociaux ainsi que l'économie locale.

0
>> Lire la fiche
 
Le Refuge : agir contre l'isolement des jeunes homosexuels
Afin de répondre aux besoins des jeunes victimes d'homophobie et en situation d'isolement à la suite d'un rejet ou de violences familiales, l'association Le Refuge propose un hébergement d'urgence couplé à un accompagnement social. Soutenus par des professionnels et des bénévoles, ces jeunes peuvent dès lors bâtir un projet de vie et entrer dans un processus de réinsertion.
0
>> Lire la fiche