Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
L’enfance de l’art
Les musées aussi mise sur l’intergénérationnel. Le Louvre Lens a lancé il y a quelques mois des ateliers baptisés « l’art d’être grand-parents ». Un samedi par mois pendant deux heures, les médiateurs du musée offrent gratuitement aux grands parents conseils et astuces pour éveiller la curiosité et la créativité des plus jeunes. Ils répondent à des questions très concrètes sur quelles œuvres choisir, comment capter l’attention des enfants ou comment évoquer la nudité ? Ils proposent également des activités pour prolonger ce temps de découverte. De quoi faire d’une visite au musée un beau moment de complicité intergénérationnelle.
En savoir plus
 
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Plateforme « 13 en Partage » : mutualiser moyens et compétences pour démocratiser l’accès à la culture
Afin de développer le goût et de la pratique du  sport et de la culture des publics relevant de ses compétences légales, le Conseil général des Bouches-du-Rhône a mis en place une plateforme de mutualisation des moyens et compétences de différentes directions. La plateforme « 13 en Partage » composée de professionnels issus des différents services et coordonnée par une animatrice, propose des actions sportives et culturelles, tout en mobilisant l’ensemble des relais pour une médiation adaptée à tous les publics. Cet outil au service de l’épanouissement sportif et culturel de tous permet, à travers l’ensemble des actions, de favoriser la cohésion sociale tout en améliorant la transversalité entre les services du Conseil général.


Une certaine idée du partage...


0
>> Lire la fiche
 
« Nous habitons avec une personne sans domicile fixe »
Afin de permettre à des personnes sans domicile fixe ou en grande précarité de retrouver une place dans la société, l'Association Lazare propose des colocations à Paris, Nantes et Lyon avec des étudiants, des jeunes actifs ou encore des couples avec des enfants. Cette action permet de faire cohabiter des personnes aux origines et aux parcours très différents, assurant une mixité sociale et solidaire. La promotion du vivre ensemble est rendue possible grâce à quelques principes simples: chacun est traité sur un pied d'égalité et chacun est responsable au sein d'un système qui s'auto-organise. Ainsi, les personnes en perte de lien social ne sont pas enfermées dans un rôle d'accueilli et d'assistance...
0
>> Lire la fiche
 
Action Pti Platô : Un bus londonien dans les quartiers pour redynamiser le lien social
Afin de lutter contre l'isolement des habitants du plateau de Haye, repéré à l'occasion d'un diagnostic partagé entre les travailleurs sociaux, les partenaires et les habitants du plateau situé en périphérie de Nancy, les acteurs du quartier se rassemblent autour d'un bus qui se veut ouvert à tous et se pense à la fois comme un lieu d'information et comme un outil au service des habitants et de leurs projets.
0
>> Lire la fiche
 
L'Allier relève le pari d'un schéma unique des solidarités
Le schéma unique des solidarités de l'Allier, adopté par l'assemblée départementale en décembre 2012 et mis en application depuis janvier 2013, articule, en un seul et même document, les orientations pour les cinq années à venir (2013 ' 2017) en matière de protection de l'enfance, de politique de la petite enfance, de prise en charge des personnes âgées et des personnes handicapées. Résultat de plusieurs mois de diagnostic partagé et de concertation avec l'ensemble des acteurs, il se structure autour de cinq axes prioritaires : observer, faire connaitre et prévenir ; soutenir les aidants et la parentalité ; informer, coordonner et coopérer ; garantir la qualité des accompagnements ; bien vivre dans son territoire.
0
>> Lire la fiche
 
Les Jardins de Cocagne cultivent la solidarité
Afin de permettre aux personnes rencontrant des difficultés professionnelles et personnelles de retrouver un emploi et de reconstruire un projet individuel, les Jardins de Cocagne proposent des ateliers chantiers d'insertion sur leurs exploitations maraîchères biologiques.
Acteurs du développement durable et de l'économie sociale et solidaire, les associations Jardins de Cocagne poursuivent trois objectifs : lutter contre l'exclusion et la précarité, mettre en place une économie solidaire et responsable, et respecter l'environnement. La commercialisation en circuit court, directement du producteur au consommateur, s'inscrit dans un mode de consommation durable et favorise la création de liens sociaux ainsi que l'économie locale.

0
>> Lire la fiche