Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Personnes âgées immigrées : un conseil de quartier vecteur du vivre ensemble interculturel
Afin de mieux connaître la situation, les besoins et les attentes des personnes âgées immigrées, le Conseil de quartier de la Roseraie, avec l’appui de la Ville d’Angers (Pôle Territorial), a effectué un diagnostic partagé. Plus qu’un simple état des lieux, cette démarche permet de rompre l’isolement des personnes âgées concernées, de favoriser le lien social entre tous les habitants et d’éveiller l’intérêt des acteurs associatifs et institutionnels sur la question des immigrés vieillissants. Elle favorise par ailleurs une forte dynamique sur le territoire, impliquant de nombreux acteurs associatifs et institutionnels de la ville, avec la mise en place d’actions concrètes d’information, de sensibilisation et d’accès au droit, en direction des personnes âgées immigrées.
0
>> Lire la fiche
 
Vita’Rue: des activités au service du vivre ensemble
Afin de favoriser le vivre ensemble sur le territoire de la ville de Mulhouse, l’association Elan sportif met en œuvre depuis 2009 le projet Vita’Rue. Tous les dimanche matin de fin mai à fin juillet, l'association organise sur les berges de l'Ill des rencontres et des activités portants sur différents thèmes comme la cuisine, le jardinage, les loisirs créatifs, l’expression artistique, les activités physiques et sportives. Le projet Vita’Rue repose sur un engagement bénévole et citoyen et contribue au bien-être physique, mental et social de la population et particulièrement de ceux qui ne peuvent partir en vacances. Le succès de la manifestation permet de fidéliser et mobiliser toujours plus de bénévoles, ainsi que de développer son action à l’année avec l’arrivée d’un nouvel équipement, la Maison des Berges.
0
>> Lire la fiche
 
La main verte creuse son sillon
Afin de former et d’employer en CDI des personnes en situation de handicap, l’association La Main Verte propose à des agriculteurs donneurs d’ouvrages de la région, la réalisation de travaux agricoles en prestation. Formés et diplômés en partenariat avec l’Education Nationale, les salariés réalisent tous types d’ouvrage en lien avec les métiers de la terre. Transférable, l’initiative mise en œuvre avec le concours de la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace (MSA) et l’Adapei du Bas-Rhin, a donné lieu à la création du concept d’entreprise apprenante. Une modélisation que la CCMSA et la caisse d’Alsace s’emploient à promouvoir à travers l’édition d’un guide très complet d’une cinquantaine de pages, également réalisé en partenariat avec la Caisse des Dépôts et le Groupe Agrica. Cette publication a pour vocation de permettre aux futurs acteurs de ce type de projet de trouver des réponses, des outils et des points de vigilance, utiles à leur réussite.

>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale rédigé par Apriles

0
>> Lire la fiche
 
Avec l'IEPC, des crèches aident les parents à trouver un emploi
Afin de permettre aux parents de jeunes enfants sans activité professionnelle d'accéder au monde du travail, l'association IEPC a créé un réseau de crèches en région Ile de France liant la garde des enfants et l’accompagnement professionnel. Il s’agit de permettre à des parents en grande difficulté sociale, le plus souvent des femmes seules, d'accéder à l'emploi tout en bénéficiant des solutions de garde de leurs jeunes enfants pendant leur formation, leurs stages ou leur travail. Pour faciliter cet accès à l'emploi, l’association propose un accompagnement spécialisé au sein des crèches pour aider les personnes et soutenir leurs démarches. Un professionnel suit très régulièrement les parents dans leur parcours d’insertion.

>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale rédigé par Apriles 



0
>> Lire la fiche
 
Solidarités Nouvelles face au Chômage : des bénévoles s’engagent pour aider des demandeurs d’emploi à mobiliser leurs potentialités
Afin de lutter contre le délitement des liens, auquel sont rapidement confrontées les personnes qui perdent leur emploi, Solidarités Nouvelles face au Chômage constitue un réseau de bénévoles pour accompagner les chômeurs, en plaçant la relation humaine et le suivi personnalisé au cœur de l’aide au retour à l’emploi.



0
>> Lire la fiche