Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Quelle place pour les âgés ?
Comment promouvoir la participation sociale des personnes âgées ? C’est à cette question que s’efforce de répondre le dernier numéro de la revue de "Santé Publique France, La santé en action". Alors que l’on compte aujourd’hui en France 13 millions de personnes âgées de 65 ans, la publication lui consacre un dossier de 37 pages, auquel a contribué une vingtaine d’experts (médecins, sociologues, universitaires…). Cette approche transversale permet de préciser les définitions, définir les enjeux, dessiner des pistes d’actions, s’inspirer de nos voisins étrangers… L’occasion d’évoquer des sujets qui tiennent à cœur à Apriles, comme l’engagement bénévole des séniors ou encore leur participation à l’élaboration des politiques locales.
> Télécharger la révue
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Les Pyrénées-atlantiques mobilisés contre la maltraitance - 64
Afin de prévenir les phénomènes de maltraitance dans les institutions relevant de sa compétence, le Conseil général des Pyrénées-atlantiques met en place depuis 2006 une politique volontariste en direction des professionnels en contact avec les populations les plus fragiles. Outre l'accent mis sur la question de la maltraitance institutionnelle dans la rédaction des trois derniers schémas départementaux, le CG organise chaque année un colloque sur le sujet. Le Département s'est également doté d'un référentiel spécifique en partenariat avec la DDCS (ex-DDASS) et la PJJ. Il a également entrepris, via un poste dédié, une évaluation des établissements accueillant des publics vulnérables qui relèvent de sa compétence.
>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale     


0
>> Lire la fiche
 
Respa, trois Clics unis pour le maintien à domicile - 44/85
Pour simplifier le suivi et l'accompagnement des personnes âgées dépendantes, qui souhaitent continuer ou retourner vivre à domicile après une hospitalisation, dans des conditions sanitaires, sociales et médico-sociales optimales, trois Centres locaux d'information et de coordination gérontologique (Clic) des cantons de Machecoul, Challans et Saint-Gilles-Croix-de-Vie (soit 52 communes), portent un réseau de santé. Ils construisent ainsi une coordination souple et réactive adaptée à l'évolution des besoins des personnes sur l'ensemble de leurs territoires. Le Respa permet d'éviter les examens redondants, et participe à prévenir une éventuelle aggravation de la dépendance.
0
>> Lire la fiche
 
A Bergerac, des Mamies solidaires avec les jeunes mères-24
Afin de rendre service aux jeunes mères du quartier qui connaissent des difficultés pour faire garder leurs enfants, de jeunes "mamies" assurent des permanences bénévoles au centre social municipal. En échange, les mamans s'engagent à rendre de menus services aux personnes agées. Un mode de garde d'enfants solidaire et créatif qui renforce le lien et la solidarité entre les habitants, et qui facilite les démarches d'insertion sociale et professionnelle des mères.
0
>> Lire la fiche
 
Sur le Millevaches, des Bavard'âge pour créer du lien - 19
Pour tisser et maintenir des liens afin d'aider à bien vieillir, favoriser les relations intergénérationnelless et la qualité de la vie, un réseau d'une quinzaine de bénévoles rend visite aux habitants qui se sentent isolés sur le Plateau des Millevaches (Corrèze).
0
>> Lire la fiche
 
PRISMA, un modèle de prise en charge intégrée du grand âge - 68/91/75
Pour répondre de manière continue aux besoins des personnes âgées en situation de dépendance d'un territoire et résoudre en particulier le problème de fragmentation du système de soins et de services en France, le Projet et Recherches sur l'Intégration des Services pour le Maintien à l'Autonomie (PRISMA) est une nouvelle méthode d'organisation visant à favoriser la coordination de tous les partenaires (médicaux, socio-sanitaires, hospitaliers, hébergement, pharmacies, services infirmiers et aide à domicile, réadaptation, etc.), autour de la personne. Une expérimentation menée sur un panel de sites contrastés, très urbain (Paris 20ème), urbain (Mulhouse), et rural (Sud d'étampes, 91).
0
>> Lire la fiche