Menu Contenu
Adieu monsieur Lenoir
René Lenoir, 1er président de l’Odas, nous a quitté samedi 16 décembre victime d’un infarctus à l’âge de 90 ans. Cet «avocat des exclus» avait participé à la création de notre observatoire en 1990 et en avait assuré la présidence jusqu’en 1992. Son regard bienveillant et ses convictions ont toujours guidé ses choix. C’est avec une immense tristesse que nous avons appris sa disparition. Par ces quelques lignes, nous souhaitions rendre hommage à cet homme pétri de convictions. 

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Guerrier non violent
C’est ainsi que se définit lui-même Yazid Kherfi. Un combat qu’il mène pour aider les autres et rapprocher deux mondes, ceux du jour et celui de la nuit, les jeunes des quartiers et le “reste du monde”, les délinquants et la police... Car avant d’être un professionnel reconnu du champ de la médiation sociale, le créateur de « Médiation nomade » (voir fiche Apriles sur le sujet), a été délinquant, sauvé par des rencontres et la confiance que ces personnes lui ont accordée. Après avoir raconté ce parcours, il consacre un nouvel ouvrage, publié aux éditions La Découverte à l’aventure du camping car de Médiation nomade et à son message : ne laissons pas les jeunes des quartiers isolés.

Guerrier non Violent, Yazid Kherfi, éditions La Découverte, 2017, 156 pp
>> Lire la suite...
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
La convergence PA/PH se concrétise en Corrèze - 19
Pour faciliter la vie de toute personne en perte d'autonomie, quelque soit son âge ou la nature de son handicap, la Corrèze, département rural de 250 000 habitants, qui compte parmi les plus âgés de France, se lance dans une expérimentation autour de la « convergence ». Il s'agit d'offrir aux gens un guichet unique irriguant l'ensemble du territoire, une « Maison départementale de l'Autonomie » (MDA) intégrant la Maison départementale des Personnes Handicapées (MDPH) et la direction de l'autonomie du Conseil général. Un vaste chantier qui s'appuie sur le réseau de proximité existant et s'inscrit dans une gouvernance renouvelée, grâce à une méthodologie rigoureuse d'accompagnement du changement.

>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale             
0
>> Lire la fiche
 
Des relayeurs pour Alzheimer - 63
Afin de soulager les aidants qui prennent soin de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées, l'association Aide et Répit du Puy de Dôme expérimente depuis un an, sur le modèle québécois et belge, une service visant à proposer aux aidants familiaux, un accompagnement à domicile 24 h/24 par des professionnels formés. Une formule de répit à domicile unique en France, permettant de rapprocher judicieusement les questions d'insertion professionnelle et d'accompagnement des malades.
0
>> Lire la fiche
 
A paris, la culture en CASCAD... - 75
Pour favoriser l'égalité d'accès aux loisirs et à la culture des personnes en perte d'autonomie, le Centre national de ressources pour l'accessibilité aux loisirs et à la culture (Cemaforre), s'investit depuis plus de vingt ans dans la construction de politiques culturelles inclusives. Le centre conçoit et entreprend nombre de démarches pour impulser, susciter ou renforcer des démarches de coopération entre les acteurs politiques, culturels, sociaux et médico-sociaux des territoires : la nature de ces projets varie selon les besoins locaux et la force des partenariats, mais ils visent tous un même objectif : favoriser l'accessibilité culturelle. Parmi les nombreuses actions soutenues par Cemaforre en île de France et Région Centre, la Cellule d'Assistance et de Services Culturels à Domicile (Cascad) de Paris est un dispositif d'action territorial qui innove en créant des ponts entre la culture et le social.
0
>> Lire la fiche
 
Les aînés bisontins, citoyens actifs - 25
Pour réinventer le lien entre les générations dans la ville, Besançon créé «la coordination Jeunesse & Inter-âges». Cette coordination réunit au sein d'un service commun les politiques jeunesse et gérontologiques. Au service du Vivre-ensemble, cette nouvelle forme de gouvernance permet d'attirer plus facilement l'attention des élus, les incitant à repenser, avec les habitants, les différentes manières de concevoir et de soutenir la solidarité entre générations.
0
>> Lire la fiche
 
Les Pyrénées-atlantiques mobilisés contre la maltraitance - 64
Afin de prévenir les phénomènes de maltraitance dans les institutions relevant de sa compétence, le Conseil général des Pyrénées-atlantiques met en place depuis 2006 une politique volontariste en direction des professionnels en contact avec les populations les plus fragiles. Outre l'accent mis sur la question de la maltraitance institutionnelle dans la rédaction des trois derniers schémas départementaux, le CG organise chaque année un colloque sur le sujet. Le Département s'est également doté d'un référentiel spécifique en partenariat avec la DDCS (ex-DDASS) et la PJJ. Il a également entrepris, via un poste dédié, une évaluation des établissements accueillant des publics vulnérables qui relèvent de sa compétence.
>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale     


0
>> Lire la fiche