Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Old’up présente sa collection
«Vieux et debout», «Les nouveaux vieux sont arrivés» : Deux titres qui claquent comme des slogans. Ils inaugurent la nouvelle collection des éditions In Press, «Old’Up – Inventer sa vieillesse». Dirigée par le Professeur Philippe Gutton et Marie-Françoise Fuchs, qui président à la destinée de l’association Old’up ; cette collection ambitionne quatre publications par an. Avec pour objectifs de construire une culture du « grand âge », d’aborder la question du vieillissement « autrement que sous l’angle anxiogène de santé publique » et de témoigner qu’à 80 ans passés la vie peut encore être vécue intensément.
En savoir plus

Vieux et debout
, de Paule Giron (ex journaliste Le Monde, l’Express, Elle…).
Les nouveaux vieux sont arrivés, de Frédérique Savona-Chignier, sociologue.
 
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Bourbourg, un estaminet pour favoriser les échanges et les projets des seniors - 59
Afin d'accompagner les jeunes retraités dans leur nouvelle vie, le centre social de Bourbourg, soutenu par la ville et la Carsat Nord-Picardie, a créé en 2007 un estaminet. Lieu convivial et conforme à l'identité flamande, il est identifié par les habitants seniors de la ville et des communes rurales alentour. Les aînés s'y rencontrent, discutent, partagent et' s'informent. L'endroit, devient vite le centre névralgique du centre social et le point de départ de nombreuses actions à la dynamique intergénérationnelle, citoyenne et collective.
0
>> Lire la fiche
 
A Rennes, un Bistrot mémoire pour les malades d'Alzheimer et leurs proches - 35
Pour rompre l'isolement des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et de leurs aidants naturels, un café de Rennes accueille une fois par semaine le Bistrot mémoire. Animé par une psychologue et plusieurs bénévoles dans un cadre et une organisation non médicalisés et peu formels, cet espace d'échanges permet à chaque participant de contribuer, par sa parole ou sa simple présence, à un partage d'informations et d'expériences. Tout en créant des liens sociaux et en renforçant parfois les liens familiaux, cette démarche complète l'offre traditionnelle d'accompagnement des personnes malades d'Alzheimer et de leurs proches en les rendant acteurs principaux du Bistrot mémoire.




0
>> Lire la fiche
 
Une prise en charge citoyenne des troubles psychiques - 25
Face à l'augmentation de la discrimination, de la stigmatisation, de l'exclusion dont sont victimes les personnes souffrant de troubles psychiques et du comportement, l'association les Invités au festin (IAF) offre un lieu de vie apaisant où accueillants et participants vivent ensemble. Une expérience particulièrement innovante de psychiatrie citoyenne, étayée par le concours de nombreux bénévoles, qui devient une véritable référence dans la recherche de nouvelles pratiques.
>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale     



0
>> Lire la fiche
 
Sigma : des liens entre générations pour rompre l'isolement - 62
Depuis 6 ans, l'association SIGMA relève un double défi : rompre la solitude des plus âgés et redonner à des jeunes, souvent dénigrés dans la société, une image valorisante d'eux même. Pendant une année scolaire, un binôme de lycéens ou de collégiens rend visite chaque semaine à une personne âgée isolée en établissement ou à domicile. L'occasion pour chacun d'un enrichissement réciproque et de renouer, dans la durée, des liens forts entre générations.
>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale     


0
>> Lire la fiche
 
Action d'amélioration du logement des personnes âgées - 83
Afin de favoriser un maintien à domicile de qualité pour les personnes âgées de la région toulonnaise, le CHV - Moissons Nouvelles, association spécialisée dans l'insertion par le logement met en 'uvre des actions d'amélioration de l'habitat à caractère intergénérationnel. Le chantier est réalisé par les enfants et petits-enfants ou par de jeunes bénévoles tandis que la personne bénéficiaire reste au c'ur du projet tout au long du processus. Le lien familial est ainsi renforcé pendant et après les travaux, le logement étant dès lors adapté à la multiplication des visites.
0
>> Lire la fiche