Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Logement pour les seniors : le béguinage pour mieux vieillir ensemble - 59
Afin de rompre leur isolement, le béguinage de « la Fermette aux Bleuets », chainon manquant entre le domicile et la maison de retraite, offre aux personnes âgées autonomes la possibilité de vivre ensemble, au c'ur de leur village. Une forme d'habitat regroupé, ouverte sur l'extérieur, qui fait la part belle au vivre-ensemble et à l'intergénérationnel.


0
>> Lire la fiche
 
La Maison d'accueil spécialisée les Accacias : un rapprochement entre secteurs sanitaire et médico-social au service des usagers - 83
Afin d'éviter aux personnes handicapées avec troubles psychiques de résider en hôpital psychiatrique alors qu'elles ne relèvent pas de ses services, l'Adapei du Var et le Centre hospitalier Henri Guérin ont ouvert une Maison d'accueil spécialisée (MAS). Fruit d'une collaboration inédite entre sanitaire et médico-social, cet établissement géré par l'Adapei, contrairement à d'autres MAS qui sont intégrées aux services des hôpitaux psychiatriques, permet de proposer un accompagnement plus adapté aux besoins des personnes accueillies, de mutualiser les ressources et de mieux gérer les coûts.
0
>> Lire la fiche
 
Le Kanata : un « village » où il fait bon vieillir - 35
Pour répondre à la demande de personnes âgées, ou de leur famille, vivant dans des logements inadaptés à la perte d'autonomie ou isolés, la commune de Liffré, via le Centre communal d'action sociale (CCAS), a acquis 11 logements évolutifs dans un programme immobilier privé en c'ur de village. A l'issue d'un processus de co-construction avec les personnes concernées qui ont fait connaître leur désir de mixité sociale et générationnelle, la commune y a également implanté des logements tous publics, une salle d'animation, ouverte aux associations et à l'ensemble des habitants de la commune, ainsi qu'une crèche gérée par le Centre intercommunal d'action sociale (CIAS) et qui associe les personnes âgées résidentes à ses animations. Les résidents ont ainsi retrouvé une implication citoyenne en s'engageant dans la vie associative, retissé du lien social et gagné en autonomie.
0
>> Lire la fiche
 
Soutien aux aidants, la MSA au plus près des territoires. L'exemple du Nord-Pas-de-Calais.
En France, quatre millions de personnes (source Association française des aidants) accompagnent quotidiennement un proche en perte d'autonomie ou dépendant, sans avoir réellement conscience du poids de cet engagement et du besoin d'être elles-mêmes accompagnées pour y faire face dans la durée. Conscient du rôle essentiel de ces aidants, en particulier dans le milieu rural, la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole (CCMSA) a souhaité les accompagner davantage et mieux articuler les réponses, en fonction de leurs besoins et des ressources de leurs territoires de vie. Elle a donc impulsé, depuis 2008, auprès de ses caisses locales, la signature de contrats d'action locaux de soutien aux aidants familiaux. Véritable démarche de développement social, s'appuyant sur la parole des bénéficiaires et la mobilisation des partenaires locaux, ces contrats ont permis la mise en 'uvre d'actions concrètes adaptées (du groupe de parole à des activités de répit), aux besoins identifiés.


>>Lire l'article du BIMSA sur le sujet.
0
>> Lire la fiche
 
LAPE Capucine, pour les parents en situation de handicap mental ou psychique - 68
Afin d'aider les parents en situation de handicap psychique et/ou de déficience intellectuelle, dans une perspective d'aide mais aussi de prévention et de protection des enfants, le Lieu d'Accueil Parents Enfants Capucine (LAPE) à Mulhouse reçoit les familles ' sur le mode de la maison verte de Françoise Dolto ' et les accompagne dans le difficile apprentissage de la parentalité.

0
>> Lire la fiche