Menu Contenu
Universités populaires de parents: changer le regard et les modes d’intervention envers les familles
Les Universités Populaires de Parents sont des groupes de parents, issus notamment des quartiers populaires, qui mènent des recherches sur la parentalité avec l’aide d’un animateur et le soutien méthodologique d’un universitaire. Ils mettent alors leur travail en débat avec d’autres acteurs : professionnels, institutions, politiques, pour croiser les points de vue, construire du dialogue et faire évoluer les pratiques dans l’intérêt des enfants et de leurs parents. En reconnaissant le rôle d’expert que peuvent avoir les parents sur leur vécu, cette expérience contribue à modifier le regard des parents sur les institutions, et des institutions sur les parents. Rencontre avec José Aguilar, Béatrice Renaud et Patrice Lyon, membres de l’UPP d’Albertville qui ont accepté de répondre à quelques questions. Un entretien enlevé et plein de bonne humeur, à l’image de ses protagonistes !

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Carrefour des innovations sociales : la version bêta en ligne
Vous en avez rêvé, le Carrefour des innovations sociales l’a fait : permettre en un clic de consulter les projets socialement innovants recensés par plus de 70 sourceurs différents, dont Apriles. Une version test du site, en ligne depuis le 16 avril, compile déjà plus de 5000 actions auprès d’une quinzaine de sourceurs. Au fur et à mesure de son développement, un moteur de recherche et une cartographie permettront notamment aux utilisateurs d’identifier les projets qui les intéressent, sur une base enrichie en permanence par les sourceurs. Avec quatre grands objectifs : regrouper en un espace partagé l’information fiable disponible sur les projets d’innovation sociale en France, visualiser les projets dans leurs écosystèmes locaux, quelle que soit l’échelle (locale, régionale, nationale), mesurer les dynamiques d’innovation sociale par territoire, soutenir l’essaimage des innovations sociales. Pour découvrir la plateforme et la tester : www.carrefourdes innovationssociales.fr 
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
L’Analyse des besoins sociaux du Bassin annonéen

Fin 2010, la Ville d’Annonay et la communauté de communes du Bassin d’Annonay engagent une démarche partenariale avec le Département de l’Ardèche pour mener à bien une analyse des besoins sociaux de l’ensemble du territoire intercommunal. Cette élaboration est basée sur trois principes, qui la rendent particulièrement intéressante : Une démarche de longue haleine, puisque l’élaboration initiale se déroule sur trois ans et qu’elle est construite sur une méthodologie lui permettant d’être mise à jour en permanence ; Une démarche partenariale, où il ne s’agit pas uniquement de mettre en commun les connaissances de chacun, mais aussi d’engager une dynamique pérenne entre les institutions ; Une démarche élargissant le territoire observé (l’intercommunalité) et les champs de compétence (grâce au partenariat avec le Département, la CAF, les associations locales, mais aussi à la consultation de la population).

0
>> Lire la fiche
 
Fermaud-Merci : une seconde vie pour les Chibanis
A Montpellier, afin d’accompagner l’avancée en âge de migrants isolés et fragilisés, Adoma a conçu un lieu d’hébergement, la pension de famille Fermaud Merci, qui associe logements individuels, espace de vie commune largement ouvert sur le quartier et accompagnement individuel ou collectif des résidents. Parmi les actions collectives tournées vers l’accès au droit, la prévention et le lien, plusieurs s’appuient sur la transmission réciproque entre générations, facteur de lien social et d’évolution du regard. L’une d’elle, développée entre les élèves de troisième d’un collège de zone urbaine sensible et des Chibanis volontaires a permis de recueillir la parole de ces derniers et de créer un spectacle présenté dans le cadre du festival Arabesque. L'initiative va être primée nationalement dans le cadre de l'opération "Talents des Cités"
0
>> Lire la fiche
 
L’outil en Main, entre valorisation des savoir-faire et transmission intergénérationnelle – 49 Angers
Afin de revaloriser les métiers manuels et de transmettre les savoir-faire d’une génération à l’autre de façon ludique, les associations de l’Outil en Main organisent régulièrement des ateliers manuels durant lesquels des professionnels à la retraite initient des enfants aux métiers de l’artisanat et du patrimoine. Dans la structure d’Angers, c’est tous les mercredis qu’ils se réunissent pour transmettre leurs connaissances et échanger avec les jeunes
0
>> Lire la fiche
 
L'Allier relève le pari d'un schéma unique des solidarités
Le schéma unique des solidarités de l'Allier, adopté par l'assemblée départementale en décembre 2012 et mis en application depuis janvier 2013, articule, en un seul et même document, les orientations pour les cinq années à venir (2013 ' 2017) en matière de protection de l'enfance, de politique de la petite enfance, de prise en charge des personnes âgées et des personnes handicapées. Résultat de plusieurs mois de diagnostic partagé et de concertation avec l'ensemble des acteurs, il se structure autour de cinq axes prioritaires : observer, faire connaitre et prévenir ; soutenir les aidants et la parentalité ; informer, coordonner et coopérer ; garantir la qualité des accompagnements ; bien vivre dans son territoire.
0
>> Lire la fiche
 
Le Cafés des Aidants : un dispositif de soutien local pour les aidants
Afin de répondre au besoin de soutien des personnes accompagnant un proche diminué par l'âge ou la maladie, l'Association Française des AIDANTS propose un dispositif permettant d'échanger dans un cadre convivial sur leurs expériences et difficultés. Les Cafés des Aidants sont des lieux, des temps et des espaces d'information, de rencontres et d'échanges, animés par un travailleur social et un psychologue ayant une expertise sur la question. Ils sont ouverts à tous les aidants non professionnels, quel que soit l'âge et la pathologie de la personne accompagnée. Le nom « Café des Aidants » est déposé, et le réseau national qui ne cesse de s'agrandir compte plus de 40 réalisations sur toute la France.
0
>> Lire la fiche