Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Vous avez dit alternatif ?
Le Collectif pour la transition citoyenne vient de publier un « Guide de création des lieux alternatifs ». Il met en lumière une vingtaine de lieux oeuvrant pour une transition écologique et solidaire (ressourceries, bars solidaires, épiceries coopératives, ateliers collaboratifs…), dont le fonctionnement, les activités et le développement sont décrits en détails. Présenté sous forme de fiches, ce guide propose aussi des conseils pour créer sa propre structure. Le guide est diffusé par les partenaires du Collectif et librement téléchargeable en ligne en cliquant sur ce lien.

 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
A Grande Synthe, le sport remet les migrants âgés en piste - 59
A Grande Synthe, depuis 2011, des bénéficiaires vieillissant du RSA prennent goût au sport sous l'impulsion du Centre de santé. Marche, vélo, gymnastique, aquagym' des activités auxquelles s'ajoutent des ateliers autour de la mémoire, de la nutrition ainsi que des bilans de santé dans le cadre d'une démarche partenariale et collective qui permet à des habitants désocialisés et en particulier des vieux migrants, de devenir acteurs de leur santé, de créer des passerelles vers les dispositifs de droits communs et de favoriser le lien social.
0
>> Lire la fiche
 
Logement pour les seniors : le béguinage pour mieux vieillir ensemble - 59
Afin de rompre leur isolement, le béguinage de « la Fermette aux Bleuets », chainon manquant entre le domicile et la maison de retraite, offre aux personnes âgées autonomes la possibilité de vivre ensemble, au c'ur de leur village. Une forme d'habitat regroupé, ouverte sur l'extérieur, qui fait la part belle au vivre-ensemble et à l'intergénérationnel.

>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale rédigé par Apriles 


0
>> Lire la fiche
 
La Maison d'accueil spécialisée les Accacias : un rapprochement entre secteurs sanitaire et médico-social au service des usagers - 83
Afin d'éviter aux personnes handicapées avec troubles psychiques de résider en hôpital psychiatrique alors qu'elles ne relèvent pas de ses services, l'Adapei du Var et le Centre hospitalier Henri Guérin ont ouvert une Maison d'accueil spécialisée (MAS). Fruit d'une collaboration inédite entre sanitaire et médico-social, cet établissement géré par l'Adapei, contrairement à d'autres MAS qui sont intégrées aux services des hôpitaux psychiatriques, permet de proposer un accompagnement plus adapté aux besoins des personnes accueillies, de mutualiser les ressources et de mieux gérer les coûts.

>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale rédigé par Apriles 

0
>> Lire la fiche
 
Le Kanata : un « village » où il fait bon vieillir - 35
Pour répondre à la demande de personnes âgées, ou de leur famille, vivant dans des logements inadaptés à la perte d'autonomie ou isolés, la commune de Liffré, via le Centre communal d'action sociale (CCAS), a acquis 11 logements évolutifs dans un programme immobilier privé en c'ur de village. A l'issue d'un processus de co-construction avec les personnes concernées qui ont fait connaître leur désir de mixité sociale et générationnelle, la commune y a également implanté des logements tous publics, une salle d'animation, ouverte aux associations et à l'ensemble des habitants de la commune, ainsi qu'une crèche gérée par le Centre intercommunal d'action sociale (CIAS) et qui associe les personnes âgées résidentes à ses animations. Les résidents ont ainsi retrouvé une implication citoyenne en s'engageant dans la vie associative, retissé du lien social et gagné en autonomie.
0
>> Lire la fiche
 
Soutien aux aidants, la MSA au plus près des territoires. L'exemple du Nord-Pas-de-Calais.
En France, quatre millions de personnes (source Association française des aidants) accompagnent quotidiennement un proche en perte d'autonomie ou dépendant, sans avoir réellement conscience du poids de cet engagement et du besoin d'être elles-mêmes accompagnées pour y faire face dans la durée. Conscient du rôle essentiel de ces aidants, en particulier dans le milieu rural, la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole (CCMSA) a souhaité les accompagner davantage et mieux articuler les réponses, en fonction de leurs besoins et des ressources de leurs territoires de vie. Elle a donc impulsé, depuis 2008, auprès de ses caisses locales, la signature de contrats d'action locaux de soutien aux aidants familiaux. Véritable démarche de développement social, s'appuyant sur la parole des bénéficiaires et la mobilisation des partenaires locaux, ces contrats ont permis la mise en 'uvre d'actions concrètes adaptées (du groupe de parole à des activités de répit), aux besoins identifiés.


>>Lire l'article du BIMSA sur le sujet.
0
>> Lire la fiche