Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Vous avez dit alternatif ?
Le Collectif pour la transition citoyenne vient de publier un « Guide de création des lieux alternatifs ». Il met en lumière une vingtaine de lieux oeuvrant pour une transition écologique et solidaire (ressourceries, bars solidaires, épiceries coopératives, ateliers collaboratifs…), dont le fonctionnement, les activités et le développement sont décrits en détails. Présenté sous forme de fiches, ce guide propose aussi des conseils pour créer sa propre structure. Le guide est diffusé par les partenaires du Collectif et librement téléchargeable en ligne en cliquant sur ce lien.

 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
La Roulotte des Petits
Afin de favoriser les échanges entre enfants porteurs de handicap et enfants valides, et de rendre accessible à tous des services de garde, la Roulotte des Petits propose aux familles un mode de garde réservant la moitié de ses places aux enfants atteints de handicap. En étant mobile dans l’intercommunalité de Seine-Ecole, elle permet par ailleurs aux familles éloignées des structures traditionnelles, pour des raisons sociales ou de difficultés de locomotion, d’accéder à une alternative de garde innovante et faisant de la différence une richesse partagée.
0
>> Lire la fiche
 
La main verte creuse son sillon
Afin de former et d’employer en CDI des personnes en situation de handicap, l’association La Main Verte propose à des agriculteurs donneurs d’ouvrages de la région, la réalisation de travaux agricoles en prestation. Formés et diplômés en partenariat avec l’Education Nationale, les salariés réalisent tous types d’ouvrage en lien avec les métiers de la terre. Transférable, l’initiative mise en œuvre avec le concours de la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace (MSA) et l’Adapei du Bas-Rhin, a donné lieu à la création du concept d’entreprise apprenante. Une modélisation que la CCMSA et la caisse d’Alsace s’emploient à promouvoir à travers l’édition d’un guide très complet d’une cinquantaine de pages, également réalisé en partenariat avec la Caisse des Dépôts et le Groupe Agrica. Cette publication a pour vocation de permettre aux futurs acteurs de ce type de projet de trouver des réponses, des outils et des points de vigilance, utiles à leur réussite.

>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale rédigé par Apriles

0
>> Lire la fiche
 
Jardin'âge: les cultures du coeur
Afin de lutter contre l’isolement des personnes âgées en perte d’autonomie et de permettre à des personnes retraitées de conserver ou retrouver une utilité sociale, Jardin’âge propose à des amateurs sans jardin de s’occuper de celui de personnes âgées devenues incapables de l’entretenir. Sans se substituer à l’entourage, ni concurrencer les professionnels, cette activité partagée permet non seulement de créer du lien entre accueillants et jardiniers, mais également de développer les solidarités de proximité et de promouvoir, dans une logique intergénérationnelle, une culture de l’écologie et du développement durable.




0
>> Lire la fiche
 
Deux cultures et trois générations sous le même toit, un exemple de vivre ensemble qui donne espoir – Belgique
Afin de lutter contre la défiance envers les personnes d’origine immigrée et l’isolement des personnes âgées dans un quartier de Bruxelles (Belgique), l’association Dar al Amal, qui gère un foyer de femmes, fait également vivre un dispositif d’habitat interculturel et intergénérationnel. Le projet consiste à regrouper sous le même toit une famille d’origine immigrée résidant à l’étage d’une maison dont le rez-de-chaussée est occupé par une personne âgée. L’initiative, à dimension modeste, fonctionne depuis presque 30 ans et montre que le partage du quotidien fait voler en éclats défiances et préjugés entre les âges et les cultures. Une initiative qui a vocation à servir de modèle pour un déploiement dans l’espace européen.
0
>> Lire la fiche
 
Alter Ego, tous unis pour les aidants
Afin de renforcer, coordonner, mutualiser et compléter l’ensemble des initiatives et des dispositifs en faveur des aidants sur le territoire de l’Agglomération Angers Loire Métropole (27 communes), l’ association Anjou domicile, en partenariat avec le CG 49 et la CNSA, crée Alter Ego : un dispositif expérimental qui fédère l’ensemble des acteurs, institutionnels, associatifs, bénévoles, pour accompagner les proches de personnes âgées dépendantes et leur permettre de les soutenir dans les meilleures conditions possibles. Résultat : une véritable dynamique de réseau se met en place, à la fois à destination des aidants dans le cadre de réponses individuelles, à destination des personnes aidées avec des animations collectives et entre partenaires avec le développement de coopérations locales et d’articulation entre professionnels et aidants. Malgré le succès et la perrtinence de la démarche, l'expérimentation ne peut se poursuivre en 2014 du fait de la fermeture d'Anjou domicile. L'association porteuse connaît en effet depuis plusieurs années d'importantes difficultés budgétaires. La présidente s'en explique dans une lettre publique consultable ici.
0
>> Lire la fiche