Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Handicap : quand EVA inclut des collégiens au quotidien
Afin de favoriser l’inclusion de jeunes collégiens en situation de handicap, scolarisés en milieu ordinaire dans le cadre d’un dispositif ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire), une action de tutorat s’est mise en place au sein d’un collège du Vaucluse. Conduite par les élèves ordinaires, sur la base du volontariat, elle permet à ces jeunes d’accompagner leurs camarades en situation de handicap dans leurs apprentissages, de générer de nombreux contacts, de valoriser les uns et les autres et de changer durablement le regard sur la différence.

0
>> Lire la fiche
 
Agir en interculturalité : collaborer pour améliorer la prise en charge des personnes âgées immigrées
En vue d’améliorer la prise en charge médico-sociale des personnes âgées immigrées, le comité départemental d’Education pour la Santé du Gard (Codes 30) insuffle une dynamique territoriale de réflexion partenariale. Destiné aux professionnels et/ou futurs professionnels de la santé, du social, du médico-social, du logement accompagné et du maintien à domicile, l’action intitulée « Agir en interculturalité » se décline en temps de formation, d’analyse des pratiques et de réflexion collective. Un projet qui, au-delà de fédérer les acteurs de terrain et d’impulser une collaboration interinstitutionnelle, permet aux professionnels du département d’acquérir de solides connaissances sur les populations migrantes vieillissantes et de faire évoluer leurs pratiques d’accompagnement.
0
>> Lire la fiche
 
Entour’âge : un réseau pour briser l’isolement des seniors
Afin de sortir les personnes âgées de l’isolement et de créer du lien social, la Mutualité sociale agricole (MSA) Midi-Pyrénées Sud et le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Fleurance ont créé Entour'âge. Ce réseau met en lien des bénévoles et des seniors autour d’activités gratuites telles que l’écoute, l’aide à la marche, la lecture, les jeux de société, le tricot solidaire,… Des activités créatrices de lien qui permettent de développer des solidarités de proximité générationnelles et intergénérationnelles. Tisser le lien, c’est aussi prévenir les atteintes dues au vieillissement et favoriser le maintien en bonne santé des personnes qui avancent en âge.
0
>> Lire la fiche
 
« Générations cuisine » : un concours culinaire intergénérationnel
Afin de favoriser les liens intergénérationnels et de sensibiliser les jeunes et moins jeunes à l’importance de manger équilibré, la MSA Haute-Normandie organise chaque année un concours culinaire composé d’équipes intergénérationnelles, réunissant personnes âgées et collégiens. Cette action permet de valoriser l’expérience et le savoir-faire des seniors, tout en responsabilisant les jeunes.


0
>> Lire la fiche
 
« Mes idées aussi », une citoyenneté libérée du handicap
Afin de développer la participation de tous les citoyens à la vie publique, et en particulier celle des personnes en situation de handicap, le conseil général du Val Marne a souhaité consulter, dans le cadre d’ateliers citoyen, des personnes handicapées mentales. Cette démarche de concertation, baptisée « mes idées aussi », a été l’occasion pour ce public, riche d’une expertise d’usage, de faire partager ses idées. Elles se sont traduites par 156 propositions concrètes dont se sont saisis les services du Conseil général et dont la mise en œuvre a favorisé un travail en transversalité au sein de l’institution.
0
>> Lire la fiche