Menu Contenu
Mineurs non accompagnés : une éducatrice témoigne
"Il faut arrêter de considérer ces jeunes comme un problème. Au contraire, c’est une vraie chance de les rencontrer et nous devons nous donner les moyens de les accueillir". L’intervention de Rozenn Le Berre, aux dernières Assises de la Protection de l’Enfance, début juillet, n’a pas laissé le public de l’atelier consacré aux Mineurs non accompagnés indifférent. Pendant un an et demi, cette éducatrice de 28 ans a auditionné des centaines de jeunes migrants, au sein d’un service d’accueil, pour le compte d’un Département. Une expérience indélébile, dont elle a tiré un livre, publié en Janvier dernier aux éditions La Découverte : «De rêves et de papiers. 547 jours avec les mineurs isolés étrangers».
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Coup de pouce aux parents solo
Pas facile, lorsque l’on est une maman solo, de trouver à se loger, entre la charge du loyer sur un salaire unique et le peu de temps à consacrer à la recherche d’un logement. C’est pourquoi la Fondation Monoprix, dont la vocation est de soutenir des initiatives favorisant l’accès aux biens de première nécessité ou luttant contre la solitude en ville, vient d’attribuer son prix à Fraveillance. Cette initiative citoyenne s’efforce d’aider les familles monoparentales à accéder au logement en renforçant leur dossier de candidat locataire, en finançant le dépôt de garantie et en favorisant la création de groupe de colocataires. Alors que Fraveillance lance sa première campagne de crowfunding, Monoprix s’est engagé à doubler les dons qui seront faits. https://fr.ulule.com/ fraveillance/ 
 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
« Le Reflet », un restaurant ordinaire pour travailleurs extraordinaires
Afin de contribuer à changer le regard de la société sur les personnes handicapées et de créer des emplois pour ces personnes dans le milieu ordinaire, l’association Trinôme 44 a ouvert un restaurant dans le centre de Nantes où travailleurs ordinaires et « extraordinaires », atteints de trisomie 21, travaillent ensemble. Baptisé « Le Reflet », le restaurant affiche complet depuis son ouverture en 2016. 

>Consulter l'article du Journal des acteurs sociaux rédigé en partenariat avec Apriles.

0
>> Lire la fiche
 
HabiTED, un « chez-soi » pour s’initier à l’autonomie
Afin de permettre à des jeunes adultes autistes, souffrant de Troubles envahissants du développement (TED), d’acquérir progressivement leur autonomie, l’association ISRAA (Innover Sensibiliser Réagir pour l’Avenir des personnes Autistes) a initié avec les partenaires institutionnels et associatifs concernés, un dispositif de logement accompagné, HabiTED. Ce dispositif inclusif, implanté sur la commune de Roncq (59), associe 10 logements en milieu ordinaire, regroupés au sein d’une résidence appartenant à un bailleur social, avec un suivi et un accompagnement global des locataires, qui tienne compte des spécificités liées aux TED. Cet accompagnement quotidien, assuré par une personne dédiée et l’intervention de services à domicile, a notamment été rendu possible grâce à l’attribution de la Prestation de Compensation du Handicap à chacun des locataires, à la mutualisation d’une partie de cette PCH et la mise en place de nouvelles pratiques professionnelles. 
0
>> Lire la fiche
 
ECTI : le bénévolat de compétences donne de l’estime aux séniors
Afin de mieux vivre leur passage à la retraite, de continuer à se sentir utile et d’apporter leurs expériences professionnelles et humaines, des retraités, anciens cadres ou artisans, se sont regroupés au sein d’une association, ECTI. Ils y mènent des missions ponctuelles de conseil ou d’accompagnement auprès de petites entreprises, de collectivités, de structures de formation, auxquels ils apportent bénévolement leur expertise, en complémentarité de l’activité des salariés. L’occasion de développer la transmission entre générations et de favoriser un autre regard sur les aînés. 
0
>> Lire la fiche
 
Patrimoine et mémoire, un bon mix intergénérationnel
Afin de mettre en valeur le patrimoine de leur village et de participer à la conservation de la mémoire, les habitants de la petite commune de Prévinquières en Aveyron ont créé ensemble un parcours sonore basé sur le témoignage des villageois, des plus jeunes aux plus âgés. Sa réalisation a été l’occasion de redonner confiance aux personnes âgées en leur valeur au sein de la communauté, de créer du lien entre natifs du village et nouveaux arrivants, entre élus et citoyens, et entre les générations. L’initiative a su faire naître une certaine convivialité au sein du village, tandis que l’augmentation du nombre de visiteurs a dynamisé le territoire. 

>>Consulter l'article du Journal des acteurs sociaux rédigé en partenariat avec Apriles.


0
>> Lire la fiche
 
API bus, à la rencontre des seniors isolés
Afin de permettre à l’ensemble des retraités du Départements de l’Hérault d’accéder à des informations et actions de formations sur le « bien vieillir », et de favoriser le maintien du lien social, la Fédération départementale ADMR a développé un lieu itinérant d’accueil, d’information et de prévention. L’API BUS se déplace sur l’ensemble du département, vient chercher à domicile les personnes âgées les plus isolées géographiquement ou rencontrant des difficultés de mobilité, puis s’installe au cœur des communes volontaires pour des temps de convivialité et d’information/formation au sein du véhicule modulable.  
0
>> Lire la fiche
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>