Menu Contenu
Michel Vielle : "Donner une place aux habitants a toujours été mon obsession"
A l'occasion des réflexions qui naissent autour du mouvement des gilets jaunes et de la place du citoyen dans la vie démocratique, nous avons souhaité re-publier l'entretien de Michel Vielle datant de 2009. Disparu en 2010, ce géographe rural de formation, était venu au Développement social local (DSL) par sa passion nourrie pour "les territoires vécus, parcourus et repérés par les habitants". Devenu consultant, il a accompagné pendant dix années élus, professionnels et habitants dans les démarches de coopération et de co-construction de leur projet de développement. Une façon de donner corps et vie à la démocratie participative. Un grand professionnel, militant de la parole donnée aux citoyens, dont les constats et propositions n'ont rien perdu de leur actualité 10 ans après.


>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Sillon Dauphinois – Une dynamique de réseau pour aider les agriculteurs en situation fragile
Afin d’offrir des réponses adaptées à des exploitants agricoles en difficulté économique et sociale, la Mutualité Sociale Agricole (MSA) Alpes du Nord et la Chambre d’Agriculture de l’Isère mettent leurs compétences à la disposition des agriculteurs qui s’en saisissent en complément de leurs propres ressources mais aussi de celles qu’ils tiennent de leur environnement familial, amical et professionnel. Concrètement, les professionnels des deux organismes ont suivi une formation qui leur permet d’adopter une posture de co-construction avec la personne accompagnée, en se fondant sur son réseau personnel et sur un réseau de partenaires du monde économique et social.
 
0
>> Lire la fiche
 
A Goussainville, le collège fait tomber les murs
Au collège Montaigne de Goussainville (Val-d’Oise), parents d’élèves du quartier, membres de l’équipe du collège et représentants associatifs se réunissent régulièrement au Café des familles. Un lieu d’écoute et de partage au sein du collège qui vise un objectif plus large : désacraliser l’institution en développant le lien entre familles et école et inscrire le collège comme acteur à part entière du territoire. Deux fois par mois, les familles dont les enfants fréquentent les collèges du quartier viennent s’y rencontrer pour échanger entre elles et avec des personnels de l’établissement, des acteurs associatifs locaux et des représentants des parents d’élèves.

0
>> Lire la fiche
 
Nouvelles ruralités : de nouvelles coopérations interdépartementales
Afin de renforcer l’attractivité de leur territoire principalement rural, les Départements de l’Allier, du Cher, de la Creuse et de la Nièvre s’entendent sur la nécessité de coopérer autour de leurs enjeux communs et notamment l’équilibre entre espaces ruraux et urbains. Pour ce faire ils s’appuient sur le concept de « Nouvelles ruralités », qui consiste à valoriser par tous moyens, les atouts de leurs territoires et ainsi d’inverser et d‘endiguer l’exode de la population. Les quatre exécutifs s’organisent donc autour de différentes instances (comité de pilotage, comité technique) pour « agir concrètement » sur leur territoire.
0
>> Lire la fiche
 
Le Petit Prince, le restaurant d’insertion qui se nourrit des talents et cultures de chacun
Afin d’accompagner les femmes d’un quartier défavorisé dans l’emploi tout en aidant à leur socialisation, le restaurant-traiteur Le Petit Prince offre, en plus d’une expérience professionnelle, un accompagnement personnalisé et l’accès à un grand choix d’ateliers citoyens par son ouverture sur le milieu associatif local. Grâce à son lien privilégié avec « Femmes dans la cité » et à l’organisation dans ses locaux de nombreuses activités culturelles (expositions etc), ce lieu est devenu un point de rassemblement qui œuvre au dynamisme du territoire.
0
>> Lire la fiche
 
L’Analyse des besoins sociaux du Bassin annonéen

Fin 2010, la Ville d’Annonay et la communauté de communes du Bassin d’Annonay engagent une démarche partenariale avec le Département de l’Ardèche pour mener à bien une analyse des besoins sociaux de l’ensemble du territoire intercommunal. Cette élaboration est basée sur trois principes, qui la rendent particulièrement intéressante : Une démarche de longue haleine, puisque l’élaboration initiale se déroule sur trois ans et qu’elle est construite sur une méthodologie lui permettant d’être mise à jour en permanence ; Une démarche partenariale, où il ne s’agit pas uniquement de mettre en commun les connaissances de chacun, mais aussi d’engager une dynamique pérenne entre les institutions ; Une démarche élargissant le territoire observé (l’intercommunalité) et les champs de compétence (grâce au partenariat avec le Département, la CAF, les associations locales, mais aussi à la consultation de la population).

0
>> Lire la fiche