Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
L’enfance de l’art
Les musées aussi mise sur l’intergénérationnel. Le Louvre Lens a lancé il y a quelques mois des ateliers baptisés « l’art d’être grand-parents ». Un samedi par mois pendant deux heures, les médiateurs du musée offrent gratuitement aux grands parents conseils et astuces pour éveiller la curiosité et la créativité des plus jeunes. Ils répondent à des questions très concrètes sur quelles œuvres choisir, comment capter l’attention des enfants ou comment évoquer la nudité ? Ils proposent également des activités pour prolonger ce temps de découverte. De quoi faire d’une visite au musée un beau moment de complicité intergénérationnelle.
En savoir plus
 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
Un festival de court métrage pour l'image du quartier - Caen - 14
Dans le quartier d'habitat social de la Guérinière à Caen, l'organisation d'un festival du court métrage, pris en charge par les habitants assistés d'un Centre social de la Caf initie la création de liens entre les résidents et contribue à revaloriser l'image du quartier dans la ville.
0
>> Lire la fiche
 
Des jeunes engagés dans la protection de l'environnement - 43 - Langeac
Le projet collectif d'entretien de la rivière de l'Allier, mené par des jeunes de la mission locale de la commune de Langeac leur permet de s'impliquer dans la préservation d'un cadre de vie auquel ils sont attachés et qui constitue un atout majeur pour le développement de leur région.
0
>> Lire la fiche
 
Intermèdes Robinson : la pédagogie sociale au service du lien
Afin de favoriser l'implication sociale des enfants, de leurs parents et des adultes d'un quartier CUCS/REP/PRE de Longjumeau, l'association Intermèdes-ROBINSON organise plusieurs activités collectives pratiquées dans l'espace public : jardinage social, ateliers pluridisciplinaires de rue etc. Il s'agit de créer dans le quartier un climat convivial, propre à assurer la valorisation et la réestimation des publics.
0
>> Lire la fiche
 
Action collective en vue de l'amélioration des conditions d'habitat à92 - Asnières
Afin d'améliorer les conditions de vie des locataires et les orienter vers une demande de relogement, une assistante sociale, accompagne les habitants pour qu'ils s'épaulent et trouvent une solution : faire valoir leurs droits, accepter une solution de relogement, voire changer de quartier.
0
>> Lire la fiche
 
À Saint-Chamand, les jeunes
Pour améliorer le cadre de vie de leur quartier et inciter les habitants à le respecter, une équipe de jeunes se lance dans des travaux de rénovation des espaces collectifs. Un projet qui au-delà de la rénovation, s'attache à impliquer les résidents dans l'embellissement de leur environnement et à susciter des temps d'échanges et de convivialité.





>>Consulter l'article du Journal de l'action sociale           

0
>> Lire la fiche