Menu Contenu
Michel Vielle : "Donner une place aux habitants a toujours été mon obsession"
A l'occasion des réflexions qui naissent autour du mouvement des gilets jaunes et de la place du citoyen dans la vie démocratique, nous avons souhaité re-publier l'entretien de Michel Vielle datant de 2009. Disparu en 2010, ce géographe rural de formation, était venu au Développement social local (DSL) par sa passion nourrie pour "les territoires vécus, parcourus et repérés par les habitants". Devenu consultant, il a accompagné pendant dix années élus, professionnels et habitants dans les démarches de coopération et de co-construction de leur projet de développement. Une façon de donner corps et vie à la démocratie participative. Un grand professionnel, militant de la parole donnée aux citoyens, dont les constats et propositions n'ont rien perdu de leur actualité 10 ans après.


>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Ouvrage : Vous avez dit développement local ?
Fruit d’un travail collectif et coopératif initié par l’Unadel (Union Nationale des Acteurs du Développement Local) ce livre revient sur « l’histoire et les fondements du développement local racontés par les militants qui les ont construits ». Ecrit en collaboration avec cinquante acteurs-militants, sous la direction de Georges Gontcharoff, il interroge le « pouvoir d’agir de l’initiative individuelle et collective des citoyens et d’élus créatifs» et vise étudiants, investigateurs ou curieux intéressés par la capacité des pairs à s’engager et chercher la transformation globale par l’action locale. Avec une attention particulière portée sur l’historique de la réforme territoriale en France et ses enjeux, ce texte prétend ainsi nous offrir une analyse de l’ingénierie de la coopération rapportée par ses promoteurs. Plus d’information 
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
La politique culturelle au service du développement social - 69 - Lyon
Pour favoriser l'accès à la culture pour tous, y compris les personnes les plus fragiles et les habitants des quartiers en difficulté, le Maire de Lyon décide de créer, en partenariat avec la région et l'Etat une Mission de Coopération Culturelle. Via l'organisation d'un réseau large d'acteurs (grandes institutions culturelles, acteurs sociaux, acteurs culturels de quartier, artistes), cette organisation inter-services situe sa mission à l'interface de la culture et du social, du thématique et du territorial, pour faire converger de multiples compétences autour d'objectifs partagés.
0
>> Lire la fiche
 
Convention de coopération entre le Conseil général du Nord et la ville de Tourcoing - 59
Le Conseil général du Nord et la Ville de Tourcoing, rejoints ensuite par la Caf, posent les bases d'une gouvernance partagée en matière d'action sociale, au bénéfice des usagers et des habitants. A la suite d'un  long processus d'observation partagée, une convention fixe les objectifs et les principes de la coopération et fournit ainsi un cadre structurant pour la mise en oeuvre d'actions partenariales diverses et nombreuses sur l'ensemble du territoire communal.
0
>> Lire la fiche
 
Un Conseil des sages pour une politique intergénérationnelle - 25 - Besançon
Pour valoriser la place des plus âgés dans la cité, en privilégiant les rencontres intergénérationnelles, le "Conseil des sages", instance consultative de réflexion, de concertation et d'action se met au service du mieux vivre-ensemble.
0
>> Lire la fiche
 
Mieux vivre ensemble entre agriculteurs et nouveaux arrivants d'une zone périurbaine - 31 - Nailloux
Dans un canton passé brusquement du rural au périurbain, les agriculteurs et les nouveaux arrivants ne se connaissent pas et ne se comprennent pas toujours. Une randonnée conviviale et familiale à travers les villages est l'occasion de générer une meilleure compréhension et de recréer des liens sociaux entre les deux populations habitant sur le territoire.
0
>> Lire la fiche
 
"Vieillir au village", des actions territorialisées au service du lien social - 26
Afin de maintenir le lien entre les personnes âgées et les autres habitants, salariés et bénévoles de l'association "Vieillir au village" proposent, sur un périmètre circonscrit, des prestations ' visites, portages de repas etc. ' qui sont complémentaires aux services d'aide à la personne existants. Bénévoles et salariés témoignent ainsi que le "bien vieillir" en milieu rural n'est pas l'apanage des professionnels en Gérontologie, mais concerne également chaque citoyen souhaitant agir sur son territoire de vie.

0
>> Lire la fiche