Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
P’INS épingle ses lauréats
Ils sont huit porteurs de projets socialement innovants à avoir été retenu par l’Avise et la fondation MACIF, dans le cadre du programme d’accompagnement P’INS. Présents sur tous les champs de l’économie sociale et solidaire -alimentation, bâtiment, éducation populaire, lien social, développement durable, hébergement ou encore égalité des chances, ils vont bénéficier d’un accompagnement personnalisé de 8 à 10 mois, de la possibilité de solliciter des experts, d’une mise en visibilité par les partenaires de P’INS et d’un apport de 20000 de la fondation MACIF pour travailler leur changement d’échelle. Les lauréats : AGORAé, Article 1, Bou’sol, E-graine, Les Petites Cantines, Plateau Urbain, Toit à Moi, VRAC.
www.programme-pins.org
 
Accueil arrow Recherchez une action arrow Vie des territoires 
Abonnez-vous aux dernières actions de cette catégorie
« Vivre ensemble dans la cité » : les habitants des quartiers s’emparent de la laïcité
Afin de promouvoir la laïcité et favoriser le vivre-ensemble dans les quartiers prioritaires de Limoges, plusieurs associations de la ville se sont réunies pour porter des actions culturelles associant les habitants. Via l’utilisation de différents medium et supports culturels tels que le film, le théâtre et la radio, le projet « vivre ensemble dans la cité » lancé au début de l’année 2015, visait à permettre aux habitants de ces quartiers de se réapproprier la notion de laïcité.  
0
>> Lire la fiche
 
Le RIJV : un réseau en faveur des jeunesses du Valenciennois
Afin de faire évoluer les pratiques et les actions en direction de la jeunesse sur le territoire du Valenciennois, le Service Technique pour les Activités de Jeunesse (STAJ) du Nord-Artois, association d’éducation populaire, anime un réseau de partenaires locaux. Il s’agit d’améliorer la gouvernance locale de la jeunesse. Ainsi, lors de rencontres régulières, les membres du Réseau des Initiatives Jeunesse du Valenciennois (RIJV) mutualisent et capitalisent leurs pratiques pour apporter une réponse plus adaptée aux jeunes du territoire. Le RIJV veille aussi à valoriser les initiatives locales des jeunes, notamment lors de manifestations publiques.  

Cette action a été repérée et expertisée dans le cadre de l'action recherche « Villes et vivre ensemble – La gouvernance locale de la cohésion sociale », menée par l'Odas en partenariat avec le CGET.
0
>> Lire la fiche
 
Améliorer le vivre-ensemble au travail : le projet « Echange ton poste »
Afin de favoriser la cohésion entre acteurs municipaux et la transversalité au sein des services, la Ville de Garges-lès-Gonesse propose le dispositif « Echange ton poste » aux agents de mêmes niveaux hiérarchiques. Le principe : permettre à tous de s’immerger en autonomie dans un autre contexte professionnel pendant une semaine. Mise en œuvre initialement au sein d’une Direction Générale Adjointe (DGA), cette action a rencontré un succès tel qu’il s’applique désormais à tous les échelons de la Ville et permet aussi de favoriser les évolutions personnelles et professionnelles. 


Cette action a été repérée et expertisée dans le cadre de l'action recherche « Villes et vivre ensemble – La gouvernance locale de la cohésion sociale », menée par l'Odas en partenariat avec le CGET.

0
>> Lire la fiche
 
ECTI : le bénévolat de compétences donne de l’estime aux séniors
Afin de mieux vivre leur passage à la retraite, de continuer à se sentir utile et d’apporter leurs expériences professionnelles et humaines, des retraités, anciens cadres ou artisans, se sont regroupés au sein d’une association, ECTI. Ils y mènent des missions ponctuelles de conseil ou d’accompagnement auprès de petites entreprises, de collectivités, de structures de formation, auxquels ils apportent bénévolement leur expertise, en complémentarité de l’activité des salariés. L’occasion de développer la transmission entre générations et de favoriser un autre regard sur les aînés. 
0
>> Lire la fiche
 
Patrimoine et mémoire, un bon mix intergénérationnel
Afin de mettre en valeur le patrimoine de leur village et de participer à la conservation de la mémoire, les habitants de la petite commune de Prévinquières en Aveyron ont créé ensemble un parcours sonore basé sur le témoignage des villageois, des plus jeunes aux plus âgés. Sa réalisation a été l’occasion de redonner confiance aux personnes âgées en leur valeur au sein de la communauté, de créer du lien entre natifs du village et nouveaux arrivants, entre élus et citoyens, et entre les générations. L’initiative a su faire naître une certaine convivialité au sein du village, tandis que l’augmentation du nombre de visiteurs a dynamisé le territoire. 

>>Consulter l'article du Journal des acteurs sociaux rédigé en partenariat avec Apriles.


0
>> Lire la fiche