Menu Contenu
Anne Sarah Kertudo, la voix des « déniés de justice »
Le 18 juin 2019, l’Association Droit Pluriel était à l’honneur. Le comité national coordination action handicap (CCAH) l’a désignée comme lauréate de son prix annuel dans la catégorie « changer le regard ». Cette nomination récompense le travail mené par Droit pluriel pour former les professionnels de la justice à l’accessibilité, faire évoluer leurs représentations autour des situations de handicap et favoriser ainsi l’accès des personnes handicapées au droit et à la justice. L’occasion d’évoquer le travail de cette association, soutenue par la Fondation Handicap Malakoff Médéric et accompagnée par le Défenseur des Droits, à travers le portrait qu’Apriles a consacré à sa fondatrice, Anne-Sarah Kertudo.
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Colloque : Zoom sur le bénévolat
Le bénévolat progresse-t-il en France ? Où se pratique-t-il et dans quels domaines particulièrement ? Quel temps y consacre-t-on ? Autant de questions auxquelles répondra le colloque organisé le 14 janvier 2019, au Crédit Coopératif (Nanterre) par la Fonda, le Mouvement associatif et le Réseau des Maisons des Associations. Il permettra notamment de restituer les résultats de l’étude dirigée par Lionel Prouteau, d’après les résultats d’une large enquête conduite au printemps 2018 par le Centre de recherche des associations et le CSA. L’occasion également d’en tirer des enseignements stratégiques pour les associations et de présenter des initiatives inspirantes. Programme à venir sur http://fonda. asso.fr
 
>> En Mayenne, la Culture est dans le pré !
Afin de favoriser le développement de l’offre culturelle sur  son territoire, le Conseil général de la Mayenne conventionne avec les intercommunalités de plus de 10 000 habitants. Il s’agit de les accompagner dans l’élaboration d’une politique et d’un projet spécifique à chacun de leur contexte local. Conçus et mis en œuvre sur le long terme par un agent de développement dont le poste est en partie financé par le Conseil général, ces projets concernent différentes disciplines artistiques et des types d’actions culturelles: diffusion, création, formation et mobilisation des publics les plus éloignés des salles de spectacles. >> Voir la fiche
 
>> Bâti’toit : construire une maison et se reconstruire soi-même
Afin de permettre à des personnes en difficultés socio-économiques de (re)trouver une place dans la société, l’association Bâti’toit propose un chantier d’insertion innovant. D’une part, elle a pour but de construire des maisons à haute qualité environnementale destinées à être vendues à l’office HLM privé Immobilière Basse Seine (IBS) qui les louera en prêt locatif aidé d’intégration (PLAI) à des personnes rencontrant des difficultés d’accès au logement. D’autre part, elle promeut une approche pédagogique qui valorise l’autonomie des salariés en accordant une place centrale à la formation individuelle et collective.
>> Voir la fiche
 
>> En Ille et Vilaine, les travailleurs des Esat reconnus pour leurs compétences
Pour améliorer leur accès à l’emploi et à la formation, les travailleurs handicapés s’engagent dans un parcours de reconnaissance, de développement et de transférabilité de leurs compétences et des acquis de l’expérience, intégré à leur Projet personnel individualisé (PPI). Conçu en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés (milieu ordinaire, formation professionnelle, entreprises, travailleurs et équipes d’encadrement), ce parcours de valorisation des compétences, débouche sur l’obtention d’une attestation descriptive de compétence, reconnue par les organismes valideurs et en dehors des Esat. Cette démarche associant les usagers et leur encadrement fédère 45 Etablissements et service d'Aide par le Travail (Esat) bretons. >> Voir la fiche
 
>> Un Self pour toutes les générations d'Athis Mons
Dans une perspective de lutte contre l’isolement des personnes âgées de la commune, le service Athis-Mons retraité conventionne avec un établissement et service d'aide par le travail (ESAT) afin que celui-ci ouvre les portes de son restaurant-self aux Athégiens les plus anciens. Autour de ces déjeuners sont organisés des moments conviviaux animés par de jeunes retraités bénévoles, L’atelier des Guyards. >> Voir l'action
 
>> Des passerelles culturelles entre milieu spécialisé et ordinaire dijonnais
Pour favoriser l’accès à la culture, aux arts et aux sports de personnes en situation de handicap et/ou en difficulté sociale, l’association Acodège crée l’Espace socioculturel de Dijon. A travers l’ accueil, l’ information, l’animation, la médiation culturelle et l’accompagnement des participants dans les activités librement choisies, cette structure intégrée à l’association se donne pour ambition d’établir des passerelles entre milieux spécialisés et ordinaire. >> Voir l'action
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 37 38 39 Suivante > Fin >>