Menu Contenu
Anne Sarah Kertudo, la voix des « déniés de justice »
Anne Sarah Kertudo a ses habitudes dans ce bistrot de quartier. A peine y est-elle entrée qu’on la salue joyeusement. Quoi de plus normal, pour cette jeune femme active, co-fondatrice de l’association Droit pluriel et maman de deux enfants. A la différence près qu’elle ne voit pas ceux qui l’interpellent et qu’elle les entend uniquement grâce à l’appareil dont elle est équipée. Anne Sarah est sourde depuis l’adolescence et atteinte de cécité depuis deux ans. Des handicaps certes invisibles mais qui ont forgé son franc parlé et sa détermination.  
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le bistrot mémoire prend la route
On connaissait le Bistrot mémoire.il permet à des personnes atteintes de troubles de la mémoire et à leurs proches de se retrouver pour un moment de convivialité en présence de bénévoles formés à l’écoute et de professionnels. A partir du 29, un bus mémoire prendra la route pour diffuser largement ce concept et sensibiliser l’ensemble de la population. Au départ de Rennes, il s’arrêtera dans une vingtaine de villes. Un itinéraire à suivre sur http://bistrot-memoire.com 
 
Le laboratoire régional des partenariats, une passerelle entre associations et entreprises
Afin de favoriser les liens entre associations et entreprises alsaciennes - et qu'ensemble elles innovent aux côtés d’autres acteurs du territoire pour répondre collectivement à des problématiques locales, qu’elles soient sociales, ou économique - le Laboratoire régional des partenariats joue un rôle proactif, en organisant des rencontres mais également en soutenant ces différents acteurs dans la construction de projets communs, où chaque partie prenante trouve des avantages directs.
>>Lire la suite
 
La Maison de l’emploi du pays de Vitré : tous les acteurs de l'emploi sous un même toit
Depuis 2009, la Maison de l’emploi, de l’entreprise et de la formation du Pays de Vitré-Porte de Bretagne développe une stratégie innovante pour l’emploi sur son territoire : un travail en transversalité de tous les services de l’emploi présents sur le territoire, et une collaboration étroite avec les acteurs économiques. Ainsi, la MEEF (Maison de l'emploi, de l’entreprise et de la formation) regroupe sur un site unique 11 structures travaillant autour de l’emploi, de la formation et de l’insertion. Cette organisation singulière a permis de créer les conditions d’un véritable rapprochement opérationnel des services. Présidée par un chef d’entreprise, la MEEF est également parvenue à tisser des liens avec le monde économique. Cette formule, qui lui a permis de construire des réponses innovantes adaptées aux spécificités de son territoire, inspire aujourd’hui d’autres collectivités locales.
>>Lire la suite
 
Agir en interculturalité: collaborer pour améliorer la prise en charge des personnes âgées immigrées
En vue d’améliorer la prise en charge médico-sociale des personnes âgées immigrées, le comité départemental d’Education pour la Santé du Gard (Codes 30) insuffle une dynamique territoriale de réflexion partenariale. Destiné aux professionnels et/ou futurs professionnels de la santé, du social, du médico-social, du logement accompagné et du maintien à domicile, l’action intitulée « Agir en interculturalité » se décline en temps de formation, d’analyse des pratiques et de réflexion collective. Un projet qui, au-delà de fédérer les acteurs de terrain et d’impulser une collaboration interinstitutionnelle, permet aux professionnels du département d’acquérir de solides connaissances sur les populations migrantes vieillissantes et de faire évoluer leurs pratiques d’accompagnement.
>>Lire la suite
 
Entour’âge : un réseau pour briser l’isolement des seniors
Afin de sortir les personnes âgées de l’isolement et de créer du lien social, la Mutualité sociale agricole (MSA) Midi-Pyrénées Sud et le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Fleurance ont créé Entour'âge. Ce réseau met en lien des bénévoles et des seniors autour d’activités gratuites telles que l’écoute, l’aide à la marche, la lecture, les jeux de société, le tricot solidaire,… Des activités créatrices de lien qui permettent de développer des solidarités de proximité générationnelles et intergénérationnelles. Tisser le lien, c’est aussi prévenir les atteintes dues au vieillissement et favoriser le maintien en bonne santé des personnes qui avancent en âge.
>>Lire la suite
 
Sornac, un village investi dans la lutte contre la désertification
Depuis 2008, afin d’endiguer la désertification et le vieillissement de ce village de 800 âmes,  la commune de Sornac, soutenue par ses habitants, ses partenaires associatifs et institutionnels, investit pour favoriser le maintien de la population sur place. Grâce à un cocktail d’investissements publics et privés et à la mobilisation des citoyens, le village regagne même des habitants. Micro-crèche, station-service, médecin généraliste et boucherie: la municipalité revitalise son territoire avec pour conséquence un solde démographique devenu positif. Un modèle qui fait des émules dans d’autres municipalités confrontées à une perte de vie sur leur territoire
>>Lire la suite
 
Ecole élémentaire d’Abscon : le travail collaboratif fait tomber les barrières
Afin de répondre à une problématique de comportements inadaptés et incivils qui entraine des difficultés d’apprentissage pour ses élèves, l’école élémentaire d’Abscon (Nord) va développer une action collective basée sur le théâtre forum en partenariat étroit avec l’assistante sociale de secteur. Par son approche collaborative réunissant travailleurs sociaux, équipe pédagogique, mais aussi parents et enfants, cette action va avoir des effets positifs dès sa phase de diagnostic et aller au-delà de ses objectifs de départ. En effet, un véritable changement de regard s’opère entre parents, professeurs et travailleurs sociaux. Une évolution qui, par le dialogue qu’elle instaure et les aprioris qu’elle brise, permet une meilleure coopération de toutes les personnes qui entourent les enfants et une valorisation du rôle de chacun. Et au-delà, au sein du quartier, le travail des travailleurs sociaux s’en trouve facilité, car les habitants font beaucoup plus facilement appel à eux.
>>Lire la suite
 
« Générations cuisine » : un concours culinaire intergénérationnel
Afin de favoriser les liens intergénérationnels et de sensibiliser les jeunes et moins jeunes à l’importance de manger équilibré, la MSA Haute-Normandie organise chaque année un concours culinaire composé d’équipes intergénérationnelles, réunissant personnes âgées et collégiens. Cette action permet de valoriser l’expérience et le savoir-faire des seniors, tout en responsabilisant les jeunes.
>>Lire la suite
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>