Menu Contenu
Claire Bolduc, la québécoise qui défige le monde rural
Sa force de conviction et son enthousiasme feraient reculer l’hiver de la belle la Province ! Derrière sa frange blonde et ses lunettes sages, Claire Bolduc est une boule d’énergie, au service des causes qu’elle défend : le dynamisme des territoires ruraux et une autre façon de faire société , plus durable et respectueuse des ressources environnementales. Depuis plus de 30 ans, alors jeune épouse, puis mère de quatre enfants et aujourd’hui grand-mère comblée, cette quinqua québécoise n’a cessé de s’engager.
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Finances départementales : accalmie avant le tempête ?
L’Odas a présenté les résultats de son enquête annuelle sur les dépenses départementales d’action sociale. Dans un contexte de grande incertitude, en raison de la baisse de dotation globale de fonctionnement et d’accroissement des besoins sociaux, la situation s’avère moins critique qu’attendue. Explications : des éléments conjoncturel ont favorisé une meilleure maitrise de l’augmentation des dépenses et les recettes ont augmenté davantage que prévu. Pas de quoi cependant présagé d’un avenir serein pour les départements, qui continue à resserrer leurs financements sur les compétences obligatoires. Télécharger la publicaton sur www.odas.net 
 
>> En Ille et Vilaine, les travailleurs des Esat reconnus pour leurs compétences
Pour améliorer leur accès à l’emploi et à la formation, les travailleurs handicapés s’engagent dans un parcours de reconnaissance, de développement et de transférabilité de leurs compétences et des acquis de l’expérience, intégré à leur Projet personnel individualisé (PPI). Conçu en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés (milieu ordinaire, formation professionnelle, entreprises, travailleurs et équipes d’encadrement), ce parcours de valorisation des compétences, débouche sur l’obtention d’une attestation descriptive de compétence, reconnue par les organismes valideurs et en dehors des Esat. Cette démarche associant les usagers et leur encadrement fédère 45 Etablissements et service d'Aide par le Travail (Esat) bretons. >> Voir la fiche
 
>> Un Self pour toutes les générations d'Athis Mons
Dans une perspective de lutte contre l’isolement des personnes âgées de la commune, le service Athis-Mons retraité conventionne avec un établissement et service d'aide par le travail (ESAT) afin que celui-ci ouvre les portes de son restaurant-self aux Athégiens les plus anciens. Autour de ces déjeuners sont organisés des moments conviviaux animés par de jeunes retraités bénévoles, L’atelier des Guyards. >> Voir l'action
 
>> Des passerelles culturelles entre milieu spécialisé et ordinaire dijonnais
Pour favoriser l’accès à la culture, aux arts et aux sports de personnes en situation de handicap et/ou en difficulté sociale, l’association Acodège crée l’Espace socioculturel de Dijon. A travers l’ accueil, l’ information, l’animation, la médiation culturelle et l’accompagnement des participants dans les activités librement choisies, cette structure intégrée à l’association se donne pour ambition d’établir des passerelles entre milieux spécialisés et ordinaire. >> Voir l'action
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 Suivante > Fin >>