Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Prix Ocirp : un bon cru 2017
Remis à Paris le 29 juin dernier, la 10ème édition du Prix OCIRP Handicap a récompensé dix acteurs économiques particulièrement engagés pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Partenaire du prix depuis sa création, l’Odas, représenté par son Directeur général Didier Lesueur, a notamment remis le prix de la catégorie « Réalisations et partenariats territoriaux » à l’association Envie Anjou, qui collecte et recycle du matériel médical. L’Association Droit Pluriel, présidée par Anne Sarah Kertudo (voir son portrait) a été primée dans la catégorie « Citoyenneté ». Le prix a également mis en valeur plusieurs actions impliquant l’utilisation des nouvelles technologies, qu’il s’agisse d’applications (handivalise, AVA), d’outils numérique (Dyscool) ou de FabLab (Fablife).
>En savoir plus
 
>> Lobaly, des jeunes de Saint-Quentin (02) mobilisent tout un quartier
Pour créer du lien social, prévenir les conflits et mieux intégrer les différentes populations immigrées d'un quartier Zus, une équipe de prévention spécialisée mobilise les représentants de la principale communauté présente dans la cité (les Peuls du Sénégal) et en particulier ses jeunes dans un projet de coopération avec le pays d'origine. >> Voir la fiche
 
>> En Haute-Savoie, un réseau pour le bien être de l’enfant et ses proches
Afin d’adapter le dispositif de protection de l’enfance aux évolutions législatives et sociologiques locales, l’association Retis crée et anime en Haute-Savoie un réseau de services intégrés apportant des réponses de plusieurs niveaux – prévenance, prévention, protection – aux familles en difficulté. Proposant différentes activités (groupes de paroles, café des aidants) et composé de plusieurs structures (relais parental, service d'éducation en milieu ouvert avec hébergement, etc.), l’association Retis se donne pour ambition la mobilisation de tous - enfants, parents, citoyens et professionnels - en faveur du bien-être de la famille. >> Voir la fiche
 
>> Opération coup de poing pour l’insertion au Havre
Pour désenclaver un quartier sensible du Nord-Ouest du Havre et résoudre les problèmes de délinquance, l’association Emergence met son expérience du coaching sportif au service de tous, en suivant trois axes : l’insertion sociale ou professionnelle, la médiation des conflits au sein des familles et la prévention de la récidive. Multipliant les synergies sur le territoire (entreprises locales, écoles, prisons…), ce club omnisport d’insertion et de médiation ouvre de nouveaux horizons, notamment aux jeunes. >> Voir la fiche
 
>> A Tarbes, les gens de la rue font l’unanimité !
Pour favoriser l’expression et la citoyenneté des plus démunis, et inviter à un changement mutuel des regards, l’association Zon’art donne la parole aux personnes en situation d’exclusion par la création de projets et d’espaces favorisant le lien social. Répondant à une démarche participative, de nombreuses manifestations ou animations sont organisées, rassemblant les personnes en situation d’exclusion, les associations, les institutions et les habitants. >> Voir la fiche
 
>> Mami, un coup de jeune intergénérationnel pour l'insertion
A Toulon, une Maison d'Accueil Multiservice Intergénérationnelle réunit sur un même lieu crèche, accueil de jour pour les seniors et espace d'activité partagé ouvert sur la cité. L'ensemble au service de l'insertion professionnelle et sociale.
>> Voir la fiche
 
>> A Nantes, les Aidants ont leur maison
Pour répondre à un besoin de cohérence des actions d’information, de soutien et de formation des aidants bénévoles et professionnels en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, la ville de Nantes créé la Maison des Aidants. Cette nouvelle structure permet de centraliser l’ensemble des initiatives du territoire.
>> Voir la fiche
 
>> La Brasserie de l'Espace de Besançon, une brasserie sociale ouverte à tous
Dans un double objectif d'insertion professionnelle et d'animation sociale d'un quartier urbain défavorisé, le CCAS de Besançon et le GARE-BTT (Groupement d'action et de recherche sur l'exclusion – Besançon tout travaux) créent en 2008 la Brasserie de l'espace. Portée par une association ad hoc, la brasserie qui emploie 6 salariés en parcours d'insertion exerce une activité de restauration pour les habitants et travailleurs de cette zone urbaine désertée par les commerçants, tout en constituant un espace relais important pour le théâtre et les associations alentours.  >> Voir la fiche
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 37 Suivante > Fin >>