Menu Contenu
Anne Sarah Kertudo, la voix des « déniés de justice »
Anne Sarah Kertudo a ses habitudes dans ce bistrot de quartier. A peine y est-elle entrée qu’on la salue joyeusement. Quoi de plus normal, pour cette jeune femme active, co-fondatrice de l’association Droit pluriel et maman de deux enfants. A la différence près qu’elle ne voit pas ceux qui l’interpellent et qu’elle les entend uniquement grâce à l’appareil dont elle est équipée. Anne Sarah est sourde depuis l’adolescence et atteinte de cécité depuis deux ans. Des handicaps certes invisibles mais qui ont forgé son franc parlé et sa détermination.  
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le bénévolat en images
« Le rôle de l’association est d’aller vers l’innovation et sur le champ de l’intérêt général » peut-on entendre sur la bande-annonce de L’Engagement associatif, un documentaire mettant en avant l’histoire, la situation actuelle et l’avenir des associations qui agissent dans le secteur social et humanitaire. Le film illustre la contribution des associations à la cohésion de notre société et à l’exercice d’une pleine citoyenneté, et relève l’importance de la participation des habitants dans le projet social : « Il faut que le citoyen soit associé à la réflexion et à la décision publique ». Cependant, il met également le doigt sur le problème du manque de bénévoles auquel sont confrontées les associations et, par conséquent, la crainte de l’effritement du lien de solidarité. L’avant-première se déroulera au Sénat le lundi 9 mai 2016, le DVD, vendu 25 €, sera mis en vente après la projection. Vous pouvez d’ores et déjà commander le DVD.

>Cliquer pour voir la bande annonce

 
>> En Ille et Vilaine, les travailleurs des Esat reconnus pour leurs compétences
Pour améliorer leur accès à l’emploi et à la formation, les travailleurs handicapés s’engagent dans un parcours de reconnaissance, de développement et de transférabilité de leurs compétences et des acquis de l’expérience, intégré à leur Projet personnel individualisé (PPI). Conçu en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés (milieu ordinaire, formation professionnelle, entreprises, travailleurs et équipes d’encadrement), ce parcours de valorisation des compétences, débouche sur l’obtention d’une attestation descriptive de compétence, reconnue par les organismes valideurs et en dehors des Esat. Cette démarche associant les usagers et leur encadrement fédère 45 Etablissements et service d'Aide par le Travail (Esat) bretons. >> Voir la fiche
 
>> Un Self pour toutes les générations d'Athis Mons
Dans une perspective de lutte contre l’isolement des personnes âgées de la commune, le service Athis-Mons retraité conventionne avec un établissement et service d'aide par le travail (ESAT) afin que celui-ci ouvre les portes de son restaurant-self aux Athégiens les plus anciens. Autour de ces déjeuners sont organisés des moments conviviaux animés par de jeunes retraités bénévoles, L’atelier des Guyards. >> Voir l'action
 
>> Des passerelles culturelles entre milieu spécialisé et ordinaire dijonnais
Pour favoriser l’accès à la culture, aux arts et aux sports de personnes en situation de handicap et/ou en difficulté sociale, l’association Acodège crée l’Espace socioculturel de Dijon. A travers l’ accueil, l’ information, l’animation, la médiation culturelle et l’accompagnement des participants dans les activités librement choisies, cette structure intégrée à l’association se donne pour ambition d’établir des passerelles entre milieux spécialisés et ordinaire. >> Voir l'action
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 Suivante > Fin >>