Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toutes mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
La Fonda : faire ensemble 2030
A l’occasion de sa soirée de rentrée, La Fonda lance le 28 septembre 2017 son nouveau cycle de prospective participative. Objectif : démontrer et accroître la capacité des acteurs associatifs à répondre aux défis de l’Agenda 2030 (Programme mondial de développement durable à l’horizon 2030). Cette démarche s’appuiera notamment sur un programme de séminaires réguliers et donnera lieu à une « Université de la prospective », les 22 et 23 mars 2018, à Paris. www.fonda.asso.fr/ 
 
>> En Seine et Marne, un réseau local d’échanges et de mobilisation citoyenne pour l’insertion
Afin de débloquer la situation de l’emploi et rapprocher le monde de l’insertion avec celui de l’entreprise, des professionnels issus de différents domaines s’associent pour créer un réseau. Le "Groupement des initiateurs pour l’emploi" (Groupie) réunit des acteurs directs ou indirects de l’insertion afin d’échanger et construire des projets stratégiques sur leur territoire en utilisant de façon optimale des dispositifs institutionnels existants. >> Voir la fiche
 
>> Une Passerelle entre la crèche et l'école à Saint-Martin-d'Hères
Pour offrir à tous les enfants les mêmes chances de réussite, l’Espace Passerelle offre un environnement stimulant avant l’école maternelle. Il accueille gratuitement, et de manière séquentielle des enfants mineurs de deux ans, issus de familles du secteur zone urbaine sensible (ZUS) de la Ville et n’ayant jamais fréquenté de collectivité auparavant. Un projet fédérateur, qui s’appuie sur un réseau d’acteurs multiples (Education nationale, Service Petite Enfance de la ville, Caisse d’Allocations Familiales, Dispositif de Réussite Educative, hôpital…), et qui s’inscrit dans les orientations à la fois du Projet Educatif local de la ville, du projet global d’action sociale de quartier, et du Programme de Réussite Educative. Il s’agit de préparer la séparation de la mère et de l’enfant, de faciliter l’adaptation de l’enfant à l’entrée en petite section. >> Voir la fiche
 
Une rencontre pour valoriser et généraliser les pratiques remarquables sur les territoires !
 En savoir plus...
 
>> Dans l'Essonne, le Conseil général rompt l'isolement…
Afin de sortir de l'enfermement et de l'isolement social les bénéficiaires du RSA les plus éloignés de l'emploi et des mesures d'accompagnement, le Conseil général de l'Essonne lance un appel à projets auprès du monde sportif, culturel et social pour la mise en place d'actions collectives avec les publics les plus précarisés socialement. Douze initiatives sont ainsi menées qui vont permettre à cent bénéficiaires de remettre le pied à l'étrier. >> Voir la fiche
 
>> Lobaly, des jeunes de Saint-Quentin (02) mobilisent tout un quartier
Pour créer du lien social, prévenir les conflits et mieux intégrer les différentes populations immigrées d'un quartier Zus, une équipe de prévention spécialisée mobilise les représentants de la principale communauté présente dans la cité (les Peuls du Sénégal) et en particulier ses jeunes dans un projet de coopération avec le pays d'origine. >> Voir la fiche
 
>> En Haute-Savoie, un réseau pour le bien être de l’enfant et ses proches
Afin d’adapter le dispositif de protection de l’enfance aux évolutions législatives et sociologiques locales, l’association Retis crée et anime en Haute-Savoie un réseau de services intégrés apportant des réponses de plusieurs niveaux – prévenance, prévention, protection – aux familles en difficulté. Proposant différentes activités (groupes de paroles, café des aidants) et composé de plusieurs structures (relais parental, service d'éducation en milieu ouvert avec hébergement, etc.), l’association Retis se donne pour ambition la mobilisation de tous - enfants, parents, citoyens et professionnels - en faveur du bien-être de la famille. >> Voir la fiche
 
>> Opération coup de poing pour l’insertion au Havre
Pour désenclaver un quartier sensible du Nord-Ouest du Havre et résoudre les problèmes de délinquance, l’association Emergence met son expérience du coaching sportif au service de tous, en suivant trois axes : l’insertion sociale ou professionnelle, la médiation des conflits au sein des familles et la prévention de la récidive. Multipliant les synergies sur le territoire (entreprises locales, écoles, prisons…), ce club omnisport d’insertion et de médiation ouvre de nouveaux horizons, notamment aux jeunes. >> Voir la fiche
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 37 38 Suivante > Fin >>